Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 17 mars 20

17 mars 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la séance en baisse de 4 ½ à 10 ¾ cents

Au Mato Grosso, au Brésil, les agriculteurs estiment avoir vendu 73,4 % de leur récolte de maïs safrinha au cours de la période allant jusqu’au 13 mars dernier. L’an passé, à la même période, ils avaient vendu 52,9 % de leur production. Les exportations de maïs au cours des deux premières semaines de mars ont été de 345,000 tonnes. À la même période l’an dernier, les exportations avaient été de 826,700 tonnes. CONAB prévoit des exportations de maïs brésilien 2020/2021 à 34 millions de tonnes, ce qui pourrait être une baisse comparativement aux 41,17 millions de tonnes projetées pour l’année commerciale 2019/2020.

Le Rosario Board of Trade a projeté les exportations de maïs argentin 2020/2021 à 33,5 millions de tonnes alors qu’elles avaient été anticipées à 37 millions de tonnes pour 2019/2020.

En date du 15 mars dernier, au Texas, les ensemencements de maïs étaient achevés à 29 %, ce qui correspondait à une augmentation de 12 % par rapport à l’an passé.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé avec des gains de ½ à 2 ½ cents. Le tourteau de soya US a terminé la journée en hausse de 2 $/tonne. Le contrat d’huile de soya US a fini la session en progression de 25 points.

Dans son rapport pour le mois de février dernier, qui a été présenté hier, le NOPA estimait que ses membres ont trituré 166,3 millions de boisseaux de soya US, ce qui était une augmentation de 7,63 % par rapport à février 2019. Les productions de tourteau de soya US et d’huile de soya US ont été respectivement de 3,912 millions de tonnes et de 1,91 milliard de lbs. Les rendements de trituration ont été de 47,04 lbs/boisseau (+ 0,12) pour le tourteau et de 11,49 lbs/boisseau (- 0,01) pour l’huile de soya. Les inventaires d’huile de soya US ont été plus faibles que les attentes du marché à 1,92 milliard de lbs.

Pour la semaine du 9 mars dernier, les exportations de soya brésilien ont baissé de 22 % à 1,9 million de tonnes.

Blé

À Kansas, les contrats de blé aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en hausse de 6 ¼ à 8 ½ cents. À Chicago, les contrats de blé ont terminé la séance en progression d’une fraction à 1 ¼ cents. À Minneapolis, les contrats de blé de printemps ont clôturé en baisse de ½ à 1 ¼ cents.

Les exportations portuaires de blé ukrainien ont été de 169,000 tonnes au cours de la semaine du 13 mars dernier, ce qui était une baisse hebdomadaire de 365,000 tonnes. En Russie, SovEcon a rapporté que les exportations de blé russe ont augmenté de 30 % par rapport à la semaine passée. La chute du rouble aurait encouragé la hausse des exportations.

Au cours de la semaine du 12 mars dernier 449,653 tonnes de blé US ont été expédiées, soit une baisse hebdomadaire de 9,747 tonnes.

Coceral a abaissé son estimation de la production de blé UE de 137,9 millions de tonnes à 136,5 millions de tonnes en raison des pluies excessives.

Dans un appel d’offres international, la Tunisie a acheté 92,000 tonnes de blé. De son côté, le Japon a lancé un appel d’offres pour avoir 90,311 tonnes de blé US et canadien. La Jordanie n’a pas acheté de blé à la suite de son appel d’offres international.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la séance à leurs limites à la hausse. Les contrats de veau US ont fini la session avec des gains de 1,87 à 5,05 $.

Le 16 mars dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 67 cents à 124,00 $.

Au Brésil, les abattoirs de Minerva Foods et de JBS vont suspendre temporairement leurs activités par précaution face au coronavirus.

Hier, ders ventes au comptant ont eu lieu au Kansas entre 110 et 112,0 $. Au Nebraska, d’autres, pour la carcasse, ont été enregistrées à 170 $.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter 4,680 têtes à son encan en ligne. 1,527 des bouvillons viendront du Kansas, les autres seront originaires du Nebraska, du Texas, du Colorado et de l’Oklahoma.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en forte hausse avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 10,61 $. La découpe «Choice» a gagné 15,57 $ et celle «Select» 12,61 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 237,000 têtes, ce qui est une baisse de 8,000 têtes par rapport à la semaine passée.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée avec des gains de 3,62 à 4,50 $.

Le 13 mars dernier, le CME Lean Hog Index avait gagné 43 cents à 59,29 $.

Au Brésil, les abattoirs de Minerva Foods et de JBS vont suspendre temporairement leurs activités par précaution face au coronavirus.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes était en hausse de 1,04 $ à 74,42 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en progression de 2,02 $ à 55,44 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 995,000 têtes, ce qui est une augmentation de 6,000 têtes par rapport à la semaine passée.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article