Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 2 mars 20

02 mars 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée en hausse de 4 à 8 ½ cents.

Sur une base mensuelle, la quantité de maïs US utilisée dans la fabrication de biocarburant US a baissé de 2,03 % en janvier 20 à 469,46 millions de boisseaux. Toutefois, le cumulatif annuel de l’utilisation du maïs US dans la production d’éthanol US a été évalué à 2,244 millions de boisseaux comparativement à 2,271 millions de boisseaux l’an dernier. Globalement, le résultat est conforme à la projection du USDA contenue dans le dernier rapport WASDE.

Le rapport sur les inspections à l’exportation a été présenté ce matin. Il indique que celles de maïs US ont été de 896,221 tonnes au cours de la semaine du 27 février dernier, ce qui était une augmentation de 30,604 tonnes par rapport à l’an dernier. Les 35,29 millions de boisseaux d’expédiés ont poussé le cumulatif annuel des expéditions de maïs US à 555,8 millions de boisseaux, ce qui représentait une baisse de 45,7 % comparativement à l’an passé, mais aussi une constante amélioration. Pour l’année commerciale 2019/2020, les exportations de maïs US sont estimés à un total de 1,725 milliard de boisseaux et il reste 27 semaines pour 2019/2020. Il est donc nécessaire d’avoir une moyenne des expéditions de 43,3 millions de boisseaux. Les plus fortes expéditions hebdomadaires de l’année commerciale en cours ont été de 35,9 millions de boisseaux. Sur la semaine, 354,718 tonnes (39,6 %) des expéditions de maïs US concernaient le Japon. Le Mexique était la seconde destination avec 29,4 % du total. Les exportations de sorgo US ont été de 73,207 tonnes pour un cumulatif de l’année commerciale 2019/2020 à 1,402 million de tonnes, ce qui correspond à une augmentation annuelle de 58,42 %.

Les autorités du Brésil ont publié leurs données sur les exportations brésiliennes pour le mois de février dernier. Elles estiment que 346,400 tonnes de maïs brésilien ont été expédiées, ce qui est une baisse mensuelle de 84,9 % et une réduction annuelle de 78,3 %.

Soya

Les contrats de soya US ont terminé la session en hausse de 7 ½ à 9 ¾ cents, mais les contrats différés ont été plus fermes. Le contrat de tourteau de soya US mars 20 a clôturé dans le vert de 3,80 $/tonne. À la fermeture du marché, le contrat d’huile de soya US mars 20 était en hausse de 21 points.

Cet après-midi, le USDA a publié son rapport mensuel Fats & Oils. Il a estimé que 188,76 millions de boisseaux de soya US ont été triturés durant le mois de janvier dernier, ce qui dépasse les anticipations du marché et constitue un record. Les productions de tourteau US et d’huile US ont été respectivement de 4,144 tonnes et 2,154 milliards de lbs. Les inventaires d’huile de soya US ont été établis à 2,351 milliards de lbs., soit à un résultat conforme aux attentes du marché.

Le rapport sur les inspections à l’exportation indique que celles de soya US ont été de 670,608 tonnes au cours de la semaine du 27 février dernier, ce qui représentait une hausse hebdomadaire de 74,334 tonnes, mais également une baisse annuelle de 178,221 tonnes. Pour l’année commerciale en cours, les exportations de soya US ont totalisé 1,086 milliards de boisseaux comparativement à la prévision du USDA établie à 1,825 milliard de boisseaux. L’Égypte a été la principale destination avec 25,6 % du total. La Malaisie venait ensuite avec 11,2 %.

La récolte de soya brésilien est complétée à 43,1 % alors que la moyenne des 5 dernières années est de 44,2 %. L’an passé à la même période, elle était finalisée à 56 %. Les agriculteurs brésiliens ont constaté une augmentation des prix du soya depuis les 4 dernières années en monnaie locale. Par ailleurs, les autorités brésiliennes estiment que les exportations de soya brésilien ont été de 5,116 millions de tonnes durant le mois de février dernier. L’an passé, le pays avait expédié 5,28 millions de tonnes de soya. Les expéditions de tourteau de soya brésilien ont été de 0,77 million de tonnes, ce qui représente une baisse mensuelle de 27,4 %. Les exportations d’huile de soya brésilien ont été de 60,400 tonnes, soit une hausse de 379 % par rapport à janvier dernier.

Blé

Les contrats de blé dur rouge US ont terminé la journée en hausse alors que ceux de blé tendre rouge US ont clôturé en baisse. À la fermeture à Chicago, le blé tendre rouge d’hiver était dans le rouge entre 1 ¾ et 2 ¾ cents. À Kansas, les contrats de blé dur rouge d’hiver ont fini la session en hausse de 4 à 6 cents. À Minneapolis, les contrats différés de blé avaient gagné ¾ cent.

Les inspections à l’exportation de blé US ont été de 654,097 tonnes durant la semaine du 27 février dernier, ce qui représentait une augmentation hebdomadaire de 49,7 % et une hausse annuelle de 33,8 %. Le cumulatif annuel a été établie à 18,826 millions de tonnes, soit une augmentation de 10,7 %. Le blé dur rouge d’hiver US a représenté 43,4 % des exportations hebdomadaires. Celles de blé dur rouge de printemps US venaient ensuite avec 26,6 % du total. La Thaïlande a été la principale destination avec 115,322 tonnes.

Dans des appels d’offres internationaux, le Maroc et l’Éthiopie recherchent respectivement 354,000 et 200,000 tonnes de blé.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont fini la journée en hausse par 3 chiffres. Le contrat juin 20 a terminé à sa limite à la hausse. Les contrats de veau US ont également terminé la session dans le vert par 3 chiffres, soit entre 2,40 et 2,85 $.

Le 28 février dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 2,08 $ à 133,52 $.

Les exportations de bœuf brésilien ont été de 110,600 tonnes au cours du mois de février dernier.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse. La découpe «Choice» a gagné 1,23 $ et celle «Select», 2,25 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 121,000 têtes, ce qui est une augmentation de 3,000 têtes comparativement à la semaine passée et une autre de 4,000 têtes par rapport à la même période l’an dernier.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la session sur une note partagée, entre une baisse de 35 cents et une hausse de 1,15 $.

Le 27 février dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 3 cents à 56,33 $. Le 28 février dernier, le Fresh Bacon Index était en baisse hebdomadaire de 3,7 % à 93,95 $. Il s’agissait en fait du niveau le plus faible depuis le 18 mai 2015.

L’Harbin Veterinary Research Institute de l’académie chinoise des Sciences de l’agriculture a déclaré qu’un vaccin contre la peste porcine africaine est prêt pour la production de masse. Toutefois, celle-ci n’a pas encore commencé.

Les exportations de porc brésilien ont été de 58,100 tonnes durant le mois de février dernier, ce qui correspond à une baisse mensuelle de 2 %, mais également une augmentation annuelle de 26,6 %.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes était en hausse de 2,43 $ à 66,55 $. Sur une base nationale, le prix moyen de la carcasse a été en baisse de 41 cents à 50,20 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 495,000 têtes, ce qui est égal à la semaine précédente et une augmentation annuelle de 32,000 têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article