Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 26 février 20

26 février 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée en baisse d’une fraction de cent à 2 cents.

Présenté ce matin, le rapport de l’EIA indique que la production d’éthanol US a augmenté de 14,000 barils par jour au cours de la semaine du 21 février dernier à 1,054 million de bpj. Quant aux stocks, ils ont baissé de 63,000 barils à 24,718 millions de barils. Les inventaires d’éthanol US étaient en hausse dans la région du Golf, mais pas assez pour compenser celles des districts du Petroleum Administration for Defense. La Côte Ouest a importé 35,000 barils d’éthanol. Par contre, la région manquait toujours de 88,000 barils. Durant l’année commerciale actuelle, l’usage moyen du maïs dans la production d’éthanol US a été de 104 millions de boisseaux/semaine. Le US Grains Council a mentionné que les prix FOB pour l’éthanol dans le Golf étaient de 1,432 $ US/ gallon, soit 2,3 % de moins par semaine. Dans la région du Nord-Ouest du Pacifique, les prix FOB de l’éthanol US ont été en baisse de 2,6 % par semaine.

Le Brésil offre du maïs d’hiver à livraison en juillet à environ 4,12 $/boisseau selon la variation du taux de change utilisé, ce qui serait un creux des 5 derniers mois.

Des exportateurs privés ont rapporté des ventes de 123,000 tonnes de maïs d’origine optionnelle. La Corée du Sud est la destination et les livraisons sont prévues dans l’année commerciale 2019/2020.

Demain, le USDA rendra public son rapport sur les ventes à l’exportation pour la semaine du 20 février dernier. Dans le cas du maïs US, les analystes s’attendent à un résultat entre 800,000 à 1,3 million de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US ont terminé la session en hausse de 2 à 3 ¾ cents. Le tourteau de soya US a également clôturé dans le vert de 4,80 $/tonne. L’huile de soya US a reculé de 16 points.

Pour le rapport de demain sur les ventes à l’exportation, les analystes anticipent que celles de soya US seront entre 600,000 et 900,000 tonnes. Quant à celles de tourteau de soya US, le marché prévoit un résultat entre 150,000 et 350,000 tonnes. Pour l’huile de soya US, les ventes sont attendues entre 8,000 et 45,000 tonnes.

Les prix mondiaux de l’huile végétale ont décliné, ce qui a exercé une pression sur les marges de trituration.

En Inde, les autorités ont approuvé des importations d’huile de palme, ce qui a déclenché des protestations chez les agriculteurs locaux qui craignent des impacts négatifs sur les prix du colza indien.

L’Argentine a suspendu les exportations de grain «jusqu’à un nouvel ordre». Selon les nouvelles, le gouvernement argentin planifie d’augmenter la taxe à l’exportation du soya d’un autre 3 % à 33 %.

Blé

Les contrats de blé US ont fini la journée sur une note partagée. À Chicago, le contrat de blé mars 20 était en hausse de 1 ¼ cents. Par contre, les contrats différés ont clôturé en baisse de 1 ¼ à 1 ¾ cents. Toujours à la fermeture, à Kansas, les contrats de blé étaient en recul de 2 ½ à 2 ¾ cents. Les contrats de blé de printemps US ont terminé la session sur une note partagée, avec une baisse de ¾ cent pour le contrat mars 20 et des gains de ¼ et ½ cents pour les contrats mai 20 et juillet 20.

Pour demain, les analystes s’attendent à des ventes à l’exportation de blé US entre 400,000 et 600,000 tonnes pour la semaine du 20 février dernier. Dans le cas de la nouvelle récolte, ils prévoient un résultat entre 25,000 et 100,000 tonnes.

La Corée du Sud a acheté 85,000 tonnes de blé US d’origine optionnelle.

Bœuf

Encore une fois, les contrats de bœuf US ont terminé la journée en baisse. Le contrat février 20, qui expirera vendredi, a clôturé dans le rouge pour une 6ème journée consécutive avec une perte cumulée de -7,425 $. Les contrats de veau US ont fini en hausse par 3 chiffres. Le contrat avril 20 a été le plus ferme.

Le 25 février dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 11 cents à 139,61 $.

Durant l’avant-midi, le Feeder Cattle Exchange a vendu 627 têtes des 755 têtes offertes à ses enchères en ligne. Toutes les ventes ont été conclues à 115,25 $.

Aujourd’hui, le USDA a rapporté quelques ventes au comptant à 115 $.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse. La découpe «Choice» a reculé de 1,13 $ à 206,34 $. Celle «Select» a baissé de 1,30 $ à 198,60 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 365,000 têtes, soit à une augmentation de 13,000 têtes comparativement à la semaine passée. Sur une base hebdomadaire, les abattages ont progressé de 3,4 % sur un an.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session dans le vert de 20 à 70 cents.

Le 24 février dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 26 cents à 56,16 $.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en baisse de 1,48 $ à 64,49 $. Le flanc a été le plus mouvementé. Il a reculé de 3,88 $ à 67,31 $, soit à son niveau le plsu faible depuis mai 2015. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a progressé de 42 cents à 50,02 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,485 million de têtes, soit une hausse hebdomadaire de 14,000 têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article