Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 25 février 20

25 février 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée avec des gains d’une fraction à 1 cent.

Le cumulatif des exportations de maïs US pour la 25ème semaine est à 30,2 % des 1,725 milliard de boisseaux projetés par le USDA pour l’année commerciale 2019/2020.

En Ukraine, le ministère du Développement de l’économie, du commerce et de l’agriculture note un record dans les exportations de grain. Jusqu’à présent, celles de maïs ont été de 18,7 millions de tonnes.

Dans un appel d’offres international, la Corée du Sud recherche 138,000 tonnes de maïs d’origine optionnelle.

Soya

Les contrats de soya US ont clôturé en hausse de 4 ¾ à 5 ¾ cents. Le tourteau de soya US a suivi la même direction en gagnant 40 cents/tonne. L’huile de soya US a fait l’inverse en reculant de 26 points.

Le 20 février dernier, le cumulatif des exportations a été établi à 1,061 milliard de boisseaux, ce qui était à 58,15 % des projections du USDA pour l’année commerciale en cours. Le cumulatif annuel des expéditions est supérieur à l’an dernier par 14,98 % alors que dans son dernier rapport d’offre et de demande, le USDA prévoyait une progression annuelle de 4,41 %.

Blé

À Chicago, les contrats de blé ont fini la session en hausse de ½ à 2 ¾ cents. Les contrats de blé dur rouge d’hiver ont gagné de 2 ¼ à 2 ¾ cents. À Minneapolis, les contrats de blé dur rouge de printemps ont terminé dans le vert de 2 cents.

Durant la semaine du 20 février dernier, le cumulatif des exportations de blé US avait augmenté à 493,8 millions de boisseaux, ce qui était 50,62 % du total projeté par le USDA pour 2019/2020. Actuellement, les exportations de blé US dépassent celles de l’an passé par 9,82 % alors que le USDA prévoit une progression annuelle de 6,84 %.

En Ukraine, le ministère du Développement de l’économie, du commerce et de l’agriculture rapporte que les exportations de grain ukrainien sont records. Jusqu’à présent en 2019/2020, elles ont totalisé 16,4 millions de tonnes.

En Russie, le rouble est faible (à 0,015 proche des niveaux d’octobre dernier). Les prix FOB russe pour le blé dur rouge d’hiver sont également en baisse, mais restent supérieurs à ceux de France et des États-Unis.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse de 1,57 à 2,30 $. Les contrats de veau US ont aussi reculé de 2,55 à 3,47 $.

Le 24 février dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 1,30 $ à 139,72 $.

Demain à ses enchères en ligne, le Feeder Cattle Exchange va présenter 755 têtes, dont 271 bovins du Texas et le reste du Kansas.

Des ventes au comptant à 115 $ pour le vivant ont eu lieu au Kansas. Au Nebraska, d’autres à 187 $ ont été enregistrées pour la carcasse.

Cet après-midi, la valeur du surgelé était en progression partagée. La découpe «Choice» a gagné 40 cents, mais celle «Select» a reculé de 2,47 $ alors que le «spread» Ch/Se s’est élargi à 7,57 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 242,000 têtes, ce qui est une augmentation de 12,000 têtes comparativement à la semaine passée.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la session sur une note partagée. Les contrats avril 20 et mai 20 ont clôturé à leurs limites à la hausse par 10 cents. Par contre, ceux différés ont fini en baisse.

Le 21 février dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 4 cents à 55,91 $. Hier, le Fresh Bacon Index a été en baisse de 6,85 $ à 97,55 $ et c’était le plus bas niveau depuis le 15 mai 2015.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en baisse de 35 cents. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en hausse de 89 cents à 49,60 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 990,000 têtes, ce qui est une augmentation hebdomadaire de 11,000 têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article