Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 19 février 20

19 février 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse de 2 à 2 ½ cents.

Le rapport sur le prix de l’éthanol US établi par l’US Grains Council a été présenté hier. Il a montré que le prix FOB de l’éthanol exigé dans le Golf était en hausse hebdomadaire de 0,9 %. En fait, les prix de l’essence pour le Golf ont augmenté de 3,6 % sur une base hebdomadaire. Le rapport de l’EIA concernant la semaine du 12 février dernier sera présenté demain en raison du congé de lundi (President’s Day).

Un peu plus tard cette semaine, le forum annuel du USDA sur les perspectives des cultures US aura lieu. Un sondage de Reuters indique que les analystes projettent une superficie allouée au maïs US 2020 à 93,6 millions d’acres.

Au Brésil, les ensemencements de maïs safrinha sont terminés à 32 % alors que la moyenne des 5 dernières années est de 40 %.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en hausse. Par contre, les contrats différés ont progressé moins bien. Le contrat mars 20 a gagné 5 cents. Pour le tourteau de soya US, le contrat mars 20 a pris 80 cents/tonne. Le contrat mars 20 concernant l’huile de soya US a baissé de 14 points.

Aux États-Unis, la moyenne nationale des bases pour le soya est à un niveau ferme depuis le tournant de l’année commerciale.

Pour le forum sur les perspectives des cultures, le sondage de Reuters indique que le marché s’attend à une superficie allouée au soya US 2020 à 84,6 millions d’acres.

Le real brésilien est à son niveau record le plus bas comparativement au dollar US, ce qui attire les acheteurs de soya brésilien., ce qui ne devrait pas spécialement aider les exportations US.

Blé

Les contrats de blé US ont fini la session en baisse. À Chicago, le recul a été entre 1 ¼ et 2 ½ cents. Les contrats de blé dur rouge de printemps aux échéances les plus rapprochées ont perdu entre 2 ¼ et 3 ¾ cents.

Des rumeurs indiquent que des essaims de criquets se déplacent entre l’Inde et le Pakistan, mais des mesures de contrôle sont bien avancées dans ces régions, ce qui n’est pas le cas au Kenya et en Éthiopie.

En Russie, le ministère de l’Agriculture projette une récolte de blé russe 2020 à la hausse de 3 à 5 %. Le USDA estime la récolte de blé russe à 73,5 millions de tonnes.

Dans un appel d’offres, Taïwan recherche 102,525 tonnes de blé pour des livraisons entre avril-mai prochains.

La Jordanie a présenté un nouvel appel d’offres internationales pour acheter 120,000 tonnes de blé pour des livraisons en septembre. L’appel d’offres prendra fin le 25 février prochain.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la journée avec des gains de 10 à 30 cents. Par contre, celui février 20 a perdu 12 cents. Quant aux contrats de veau US, ils ont clôturé en hausse par deux chiffres.

Le 18 février dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 10 cents à 141,10 $.

Lundi prochain paraîtra le rapport mensuel Cattle-on-Feed. Pour ce mois-ci, les analystes s’attendent à des inventaires des parcs d’engraissement à 11,963 millions de têtes, ce qui serait une augmentation annuelle de 2,4 %. En moyenne, toujours comparativement à l’an dernier, le marché anticipe que les placements ont été en hausse de 1,4 % en janvier dernier. Pour la commercialisation, une hausse annuelle de 0,7 % est également prévue pour le mois dernier.

Le Feeder Cattle Exchange n’a pas vendu les têtes présentées à ses enchères en ligne. Des offres à 119,75 $ ont été présentées pour les 197 bovins du Texas. Pour ceux du Kansas, les demandes étaient de 121 $.

Aujourd’hui, le USDA a confirmé des ventes au comptant pour le vivant à 120 $ pour le Texas et le Kansas même si dans le dernier cas, les ventes ont été moins élevées.

Cet après-midi, la valeur du surgelé était en baisse avec un «spread» qui s’est élargi à 3,81 $. La découpe «Choice» a reculé de 56 cents et celle «Select» de 1,97 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 352,000 têtes, ce qui est une baisse hebdomadaire de 9,000 têtes et une hausse annuelle de 28,000 têtes.

Porc

Les contrats de porc US ont fini la journée en hausse par 3 chiffres. Le contrat avril 20 a connu la meilleure progression. En fait, les contrats aux échéances les plus rapprochées ont clôturé dans le vert entre 1,75 et 2,07 $.

Le 17 février dernier, le CME Lean Hog Index a été en baisse de 31 cents à 55,66 $.

Le rapport du USDA Livestock & Poultry a révisé l’estimation de la production de porc chinois 2019 en baisse annuelle de 14 %. Pour 2020, la production est projetée en réduction de 23 %. Par contre, pour 2019, la consommation n’a été prévue en baisse que de seulement 10 %, avec une réduction additionnelle de 19 % (9,434 millions de tonnes) pour 2020.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes était en recul de 1 $ à 64,01 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en hausse de 19 cents à 49,83 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,471 million de têtes, soit à une réduction hebdomadaire de 6,000 têtes et une augmentation annuelle de 65,000 têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article