Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 11 février 20

11 février 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse de 1 ½ à 2 ½ cents.

Ce matin, le rapport mensuel d’offre et de demande du USDA n’a pas révélé de baisse des inventaires de maïs US puisqu’ils restent à 1,892 milliard de boisseaux. Les analystes s’attendaient à une réduction. Par ailleurs, le USDA a augmenté son estimation de la production d’éthanol US de 50 millions de barils, mais il en laisse les exportations à 50 millions de barils en raison de la baisse des expéditions.

Mondialement, le USDA estime les inventaires de fin d’année de maïs à la baisse de 90,000 tonnes à 296,8 millions de tonnes (soit une réduction annuelle de 7,37 %). Le marché s’attendait à une petite réduction. Par ailleurs, le USDA a laissé inchangé son estimation de la production de maïs argentin à 50 millions de tonnes. C’est la même chose pour le Brésil. De son côté, CONAB estime la production de maïs brésilien à 100,49 millions de tonnes, ce qui représente une hausse comparativement aux 98,7 millions de tonnes prévue précédemment. CONAB a abaissé son estimation de la première récolte de maïs brésilien de 0,56 million de tonnes, mais elle a aussi augmenté celle de la seconde de 2,34 millions de tonnes. Le rapport WASDE indique que les exportations de maïs brésilien sont en baisse de 14,29 % à 36,00 millions de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la journée au neutre. Le contrat mars 20 a clôturé en hausse de ½ cent. Le tourteau de soya US a reculé de 60 cents/tonne. L’huile de soya US a gagné 10 points.

Le rapport WASDE indique une réduction des inventaires de fin d’année de soya US 2019/2020 à 425 millions de boisseaux. Le marché anticipait un résultat de 443 millions de boisseaux. Le USDA a également augmenté son estimation pour les exportations de soya US 2019/2020 de 50 millions de boisseaux. Par ailleurs, il estime que la production de soya brésilien a augmenté de 2 millions de tonnes à 125 millions de tonnes, ce qui est un record. CONAB a aussi présenté son rapport durant l’avant-midi. Elle estime la production de soya brésilien à 123,2 millions de tonnes, ce qui constitue une augmentation par rapport aux 122,2 millions de tonnes estimées précédemment. Le USDA projette des inventaires mondiaux de fin d’année de soya à 98,9 millions de tonnes en raison de la hausse de la production de soya brésilien.

Blé

Les contrats de blé à Chicago ont terminé la journée en baisse de 7 ½ à 10 cents. À Kansas, les contrats de blé dur rouge d’hiver aux échéances les plus rapprochées ont reculé de 4 ¼ cents. À Minneapolis, la baisse des contrats de blé a été entre 2 ¼ à 2 ½ cents.

Le rapport mensuel WASDE indique une réduction mondiale des inventaires de fin d’année de blé de 50,000 tonnes à 288,3 millions de tonnes. Toujours selon le USDA, la production mondiale aurait baissé de 43,000 tonnes malgré le fait que la plupart des régions productrices soient demeurées conforment au résultat de janvier dernier. Pour les États-Unis, le USDA a réduit son estimation des inventaires de fin d’année de blé de 25 millions de boisseaux à cause de l’accroissement des exportations. Mais cette baisse est moins forte que celle anticipée par les marchés.

Dans un appel d’offres, l’Algérie recherche 50,000 tonnes de blé pour des livraisons en avril prochain. De son côté, la Turquie recherche 150,000 tonnes de blé pour des livraisons en 2020. L’Égypte a acheté 360,000 tonnes de blé, dont 180,000 tonnes de Roumanie et 180,000 tonnes de Russie pour des livraisons en mars prochain.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont fini la séance en baisse de 1,22 à 1,50 $. Par contre, le contrat février 20 a été plus ferme. Les contrats de veau US ont également clôturé en baisse par 3 chiffres. Le contrat mars 20 a le plus reculé. Les contrats avril 20 et mai 20 ont respectivement baissé de 80 et 97 cents.

Le 10 février dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 26 cents à 140,67 $.

Dans son rapport WASDE présenté ce matin, le USDA projette une production de bœuf US au 1er trimestre 2020 en hausse de 170 millions de lbs à 6,665 millions de lbs. La production de bœuf US pour le 4ème trimestre a été estimée à 6,825 millions de lbs et la projection annuelle pour 2020 est de 27,480 milliards de lbs. Il s’agit d’une augmentation de 40 millions de lbs par rapport au mois de janvier dernier.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter à ses enchères en ligne 413 têtes, dont 175 bovins du Texas, 140 bovins du Kansas et 98 génisses du Nebraska.

Le USDA a enregistré des ventes au comptant entre 119 et 120 $ au Kansas et au Nebraska.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 3,30 $. La découpe «Choice» a reculé de 1,80 $ à 207,83 $ alors que celle «Select» a gagné 83 cents à 204,53 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 241,000 têtes, ce qui correspond à une baisse de 2,000 têtes comparativement à la semaine dernière, mais aussi à une augmentation de 2,000 têtes par rapport à l’an dernier.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la session dans le rouge. Le contrat février 20, qui expirera vendredi, a reculé de 7 cents.

Le 7 février dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 1,11 $ à 58,46 $.

Dans son rapport WASDE présenté aujourd’hui, le USDA projette une production de porc US pour le 1er trimestre à 7,280 millions de lbs, ce qui est une augmentation de 100 millions de lbs par rapport à janvier dernier. Pour le 4ème trimestre, il estime la production à 7,725 millions de lbs, soit à une hausse annuelle de 247 millions de lbs. Pour 2020, la projection annuelle est de 28,885 milliards de lbs, soit une augmentation de 240 millions de lbs par rapport à janvier dernier, ce qui correspond à une hausse annuelle de 1,248 milliard de lbs.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en baisse de 1,37 $ à 63,65 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était dans le rouge de 2 cents à 49,92 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 985,000 têtes, ce qui est une baisse de 7,000 têtes par rapport la semaine passée, mais aussi une augmentation de 98,000 têtes comparativement à l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article