Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 5 février 20

05 février 2020,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée en baisse de ¾ à 1 ½ cents.

Demain, le USDA devrait rendre public son rapport sur les ventes à l’exportation pour la semaine du 30 janvier dernier. Dans le cas du maïs US, les analystes s’attendent à un résultat entre 600,000 et 1,3 million de tonnes pour l’ancienne récolte et entre 100,000 et 150,000 tonnes pour la nouvelle.

La EIA a publié ce matin son rapport pour la semaine du 31 janvier dernier. Elle estime que la production hebdomadaire d’éthanol US a été en hausse de 52,000 barils par jour à 1,081 bpj. Il s’agissait également d’une augmentation annuelle de 5,2 %. Quant aux inventaires d’éthanol US, ils ont baissé de 770,000 barils à 23,474 millions de barils. La plus grosse réduction a été observée dans la Côte Est, où elle a été de 352,000 barils à 8,302 millions de barils.

Hier, L’US Grains Council a montré dans son Ethanol Market & Pricing Report que les prix FOB pour l’éthanol US (1,482 $/gallon) étaient en hausse hebdomadaire de 2,9 % alors que ceux de l’essence ordinaire (1,469 $/gallon) étaient en baisse de 2,2 %. Le rapport a également indiqué que dans la même semaine, les prix FOB brésiliens avaient augmenté de 0,3 % (2,008 $/gallon).

Selon le USDA, les exportations mensuelles d’éthanol US ont augmenté de 36,59 % en décembre dernier à 146,526 millions de gallons. Annuellement, il s’agissait d’une hausse de 9,83 %. L’organisme mentionne aussi que les exportations de maïs US ont été de 2,508 millions de tonnes au cours du mois de décembre dernier. C’était le total le plus bas depuis décembre 1972.

Ce matin, Statistique Canada a indiqué que les stocks de maïs canadien au 31 décembre dernier avaient baissé annuellement de 0,942 millions de tonnes à 10,686 millions de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la séance avec des gains d’une fraction de cent à un cent. Par contre, le tourteau de soya US a clôturé en baisse de 1,10 $/tonne. L’huile a gagné 59 cents.

Selon le USDA, les exportations mensuelles de soya US ont été en baisse de 20,48 % à 204,67 millions de boisseaux au cours du mois de décembre dernier. Il s’agissait par contre d’une augmentation annuelle de 38,75 %. Les expéditions vers la Chine ont été de 2,626 millions de tonnes, ce qui était une baisse de 38,06 % par rapport à novembre dernier. Les exportations de tourteau de soya US ont été de 1,017 millions de tonnes au cours du mois de décembre 2019, ce qui correspondait à une baisse annuelle de 2,42 %. Les exportations d’huile de soya US ont totalisé 83,579 tonnes au même mois. Il s’agissait également d’une augmentation annuelle de 16,8 %.

Les anticipations pour le rapport sur les ventes à l’exportation, qui sera présenté demain, sont entre 400,000 et 800,000 tonnes pour l’ancienne récolte et entre 0 et 100,000 tonnes pour la nouvelle.

Le rapport de Statistique Canada montre les inventaires de canola canadien ont été de 14,271 millions de tonnes au 31 décembre dernier, ce qui était une baisse plus forte que prévu (0,347 million de tonnes). Les stocks de soya canadien au 31 décembre dernier ont également baissé sur une base annuelle de 9,42 % à 3,874 millions de tonnes.

Blé

Les contrats de blé US ont fini la journée en hausse aux trois places de marché. À Kansas, le blé dur rouge d’hiver a progressé le plus en gagnant 6 ½ cents dans les contrats aux échéances les plus rapprochées. À Chicago, les contrats de blé tendre rouge d’hiver ont terminé la session dans le vert de 3 ¾ à 4 ¾ cents. À Minneapolis, les contrats de blé de printemps ont clôturé avec des gains de 2 ¾ à 3 ½ cents.

Le USDA a présenté cet avant-midi son rapport sur les exportations pour le mois de décembre dernier. Il montre que 2,148 millions de tonnes de blé US ont été expédiées, ce qui était une réduction annuelle de 6,36 %. Le cumulatif mensuel des exportations de blé US a été évalué à 15,059 millions de tonnes.

Le rapport de Statistique Canada indique que les stocks de tous les types de blé canadien ont été de 24,982 millions de tonnes au 31 décembre dernier, ce qui était un résultat plus élevé que prévu mais pour le mois de décembre, il s’agissait en fait d’une baisse annuelle de 0,51 %. Les inventaires de blé durum canadien ont également baissé sur une base annuelle à 4,516 millions de tonnes alors que les marchés prévoyaient un recul à 4,2 millions de tonnes. Le blé durum représentait 18,08 % des stocks de blé canadien alors que l’année précédente, c’était 21,82 %.

Les prévisions pour le rapport sur les ventes à l’exportation de blé US qui sera rendu public demain sont entre 200,000 et 700,000 tonnes pour l’ancienne récolte et entre 0 et 50,000 tonnes pour la nouvelle.

Depuis le début de l’année commerciale 2019/2020 au 1er juillet dernier, les exportations de blé ukrainien ont été de 15,9 millions de tonnes, soit une augmentation annuelle de 4,3 millions de tonnes.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé en baisse. Celle-ci a été plus forte pour le contrat avril 20, mais, globalement, les contrats ont clôturé en recul de 87 cents à 1,47 $. Les contrats de veau US ont également perdu du terrain par trois chiffres. Le contrat mars 20 a baissé de 1,82 $.

Le 4 février dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 31 cents à 141,43 $.

Dans son rapport sur les exportations du mois de décembre dernier, le USDA estime que celles de bœuf US ont été de 255,2 millions de lbs, ce qui correspondait à une hausse mensuelle de 4,4 %, mais aussi à une réduction annuelle de 2,3 %. Pour 2019, le total des expéditions a été de 2,522 milliards de lbs, ce qui était une baisse annuelle de 4,2 %, alors que 2018 a été une année record pour le mois.

Cet après-midi, la valeur du surgelé était en progression partagée, mais le «spread» Ch/Se s’est rétréci à 2,78 $. La découpe «Choice» a perdu 21 cents et celle «Select» a pris 43 cents.

Le Feeder Cattle Exchange n’a pas vendu ses 476 têtes présentées à ses enchères en ligne.

Le USDA a rapporté quelques ventes au comptant à 192 et 193 $ pour la carcasse.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 365,000 têtes, ce qui est une augmentation de 3,000 têtes par rapport à la semaine dernière.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la session sur une note partagée. Le contrat février 20 a clôturé en baisse de 4 cents. Les contrats avril 20 et mai 20 ont reculé respectivement de 45 et 60 cents.

Le 3 février dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 31 cents à 61,10 $.

Dans son rapport sur les exportations de décembre dernier, le USDA estime que 681 millions de lbs de porc US ont été expédiées, ce qui était un record pour le mois. En fait, depuis juin 2019, les records s’enchaînent jusqu’au mois de décembre dernier. À noter que le record de décembre est le plus élevé à avoir été enregistré. Annuellement les expéditions de porc US ont totalisé 6,321 milliards de lbs, ce qui n’a rien de surprenant avec le record qui s’est dessiné sur une base annuelle. Par ailleurs, les exportations de porc US vers la Chine ont été de 222 millions de lbs pendant le mois de décembre, ce qui était aussi un record. La Chine a représenté 32,6 % des expéditions de porc US au cours du même mois.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en baisse de 2.83 $ à 65,30 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a reculé de 3,07 $ à 50,07 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,488 million de têtes, soit un recul de 5,000 têtes par rapport à la semaine passée.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article