Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 3 février 20

03 février 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse de 1 à 2 ½ cents. En Chine, le marché devrait reprendre après le congé de l’année lunaire, mais les prix ont quand même nettement reculé.

Le rapport sur la transformation des grains a été présenté cet après-midi. Il montre notamment que la quantité de maïs US transformé en éthanol a été de 479,214 millions de boisseaux au cours du mois de décembre dernier. Il s’agit du résultat le plus élevé depuis août 2018.

Durant la semaine du 30 janvier dernier, les inspections à l’exportation de maïs US ont été de 562,380 tonnes, ce qui était une baisse de 349,811 tonnes comparativement à la même période l’an passé. Le cumulatif annuel des expéditions de maïs US a été évalué à 10,72 millions de tonnes. Il s’agit d’un peu moins de la moitié du résultat de l’an dernier. Par contre, le cumulatif s’améliore et le pourcentage de retard par rapport à l’an passé n’a augmenté que de 1,11 point, du moins jusqu’en janvier dernier.

Au Brésil, le mois dernier, les exportations de maïs ont totalisé 2,294 millions de tonnes, ce qui était une réduction de 47,49 % par rapport à décembre et de 40,66 % comparativement à janvier 2019. Le Brésil a aussi expédié 78,1 millions de litres d’éthanol au cours du mois de décembre dernier. L’an passé à la même période, 104,7 millions de litres avaient ainsi été exportés.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la session en hausse de 4 à 4 ½ cents. Le contrat de tourteau de soya US mars 20 a reculé de 1,20 $/tonne. L’huile de soya US a gagné 35 cents.

Ce matin, le USDA a rapporté des ventes privées à l’exportation de 130,000 tonnes de soya US. La destination est l’Égypte et les livraisons sont prévues en 2019/2020.

Cet après-midi, le USDA a publié son rapport mensuel Fats & OIls. Il montre que la trituration de soya US a été de 184,724 millions de boisseaux au cours du mois de décembre dernier. Il s’agit d’une hausse record pour un mois de décembre. Toujours pour le même mois, la production d’huile de soya US a été de 2,11 milliards de lbs, ce qui correspondait à une baisse de 1,14 % par rapport à décembre 2018, mais aussi à une augmentation de 5,57 % comparativement à novembre dernier. Le rapport Fats & Oils indique aussi que sur une base annuelle, la production de tourteau de soya US a augmenté de 1,15 % à 4,063 millions de tonnes. Il s’agit en fait d’une hausse de 5,37 % comparativement à la production de novembre dernier.

Dans son rapport sur les inspections à l’exportation de la semaine du 30 janvier dernier, le USDA estime que celles de soya US ont été de 1,336 million de tonnes. Le même rapport indique que le cumulatif des expéditions a atteint 971,187 millions de boisseaux, ce qui est une augmentation annuelle de 180,398 millions de boisseaux. Comme il fallait s’y attendre, la Chine a été la principale destination avec 40,8 % du total. Les Pays-Bas venaient ensuite avec 15,17 % des parts.

L’Indonésie espère augmenter sa production de biodiesel de 30,2 % au cours de la présente année. Cette possibilité devrait permettre la hausse des exportations car le pays ne produit qu’environ 75,48 millions de barils par an et n’utilise que 62,90 millions de barils à l’échelle nationale.

L’Inde a augmenté ses droits d’importation d’huile de palme à 44 % après les avoir abaissés à 37,5 % en décembre dernier.

Blé

À Chicago, les contrats de blé aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée avec des gains de 1 à 1 ¾ cents. À Kansas, les contrats de blé dur rouge d’hiver ont fini la séance en hausse de ½ à 1 ¼ cents. Les contrats de blé de printemps US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé sur une note partagée. Le contrat mars 20 était en baisse alors que celui juillet 20 filait en hausse.

Le rapport sur les inspections à l’exportation de la semaine du 30 janvier dernier indique que celles de blé ont été de 413,984 tonnes, ce qui était une augmentation hebdomadaire de 83,32 %, mais aussi une baisse annuelle de 6,61 %. Les Philippines ont été la principale destination avec 31,99 % du total des expéditions. Le même rapport montre également que le cumulatif des expéditions est de 16,40 millions de tonnes, soit une progression annuelle de 12,22 %. À noter que les exportations de blé blanc US ont occupé la plus grande part du total avec 148,421 tonnes. Celles de blé dur rouge de printemps US venaient ensuite avec 104,824 tonnes.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session avec des gains de plus de 1,05 $. Le contrat de veau US mai 20 a clôturé en hausse par 3 chiffres

Le 31 janvier dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 40 cents à 141,98 $.

Le ministère brésilien du commerce a mentionné aujourd’hui que le brésil a exporté 117,000 tonnes de bœuf durant le mois de janvier dernier, ce qui correspond à une baisse par rapport à décembre, mais également à une augmentation de 14,600 tonnes comparativement à la même période l’an passé.

Le rapport sur les inventaires de bovins, qui a été présenté vendredi après-midi, a montré que les veaux de moins de 500 lbs avaient augmenté à 14,368 millions de têtes et ce, malgré la baisse des productions de veaux, de vaches et de génisses de remplacement.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en recul avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 4,14 $. La découpe «Choice» a perdu 1,44 $ et celle «Select» 3,24 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 121,000 têtes, soit une réduction de 1,000 têtes comparativement à la semaine passée.

Porc

À Chicago, le contrat de porc février 20 a fini la séance en baisse de 82 cents. Les autres contrats aux échéances les plus rapprochées étaient en hausse de 1,12 à 1,22 $.

La semaine dernière, le CME Fresh Bacon Index était en hausse de 1,35 $.

Le 31 janvier dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 42 cents à 62,36 $.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse 27 cents à 69,84 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a augmenté de 55 cents à 53,13 $.

Au cours de la première moitié de janvier dernier, les importations chinoises de viande rouge ont été de 310,000 tonnes, mais le ministère chinois du Commerce suggère que pour le mois, la Chine a importé 640,000 tonnes de viande rouge, ce qui serait une augmentation annuelle de 190 %.

Le ministère brésilien du Commerce a rapporté aujourd’hui que les exportations brésiliennes de porc au cours du mois de janvier dernier ont été de 59,300 tonnes alors qu’elles avaient été de 41,900 tonnes en janvier 2019.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 496,000 têtes, soit à une baisse de 2,000 têtes par rapport à la semaine passée.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article