Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 22 janvier 20

22 janvier 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la séance sur une note partagée. Alors que le contrat juillet 20 a fini inchangé, celui septembre 20 a reculé de ¾ cents. Les contrats mars 20 et mai 20 ont tous deux clôturés avec des gains.

En raison du congé du Martin Luther King’s Day, la parution du rapport de l’EIA sur l’éthanol US a été remise à demain. Par ailleurs, hier, le USDA a annoncé qu’au 16 janvier dernier, le cumulatif annuel des inspections à l’exportation de maïs US a été évalué à 9,431 millions de tonnes. Il s’agissait de 20,915 % de la projection que le USDA a faite dans son rapport WASDE de janvier 20. À noter que c’était inférieur de 54,25 % par rapport au rythme de 2018/2019. En fait, le dernier rapport WASDE prévoyait que le cumulatif des exportations de maïs US sera inférieur à 14,05 % comparativement à 2018/2019.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la journée en baisse de 2 à 2 ¼ cents. Le contrat de tourteau de soya US mars 20 a reculé de 1,20 $/tonne. L’huile de soya US a augmenté de 27 points.

Hier en Malaisie, l’huile de palme avait progressé de 87 ringgits alors que des rapports avaient signalé que 30,000 tonnes de d’huile de palme ont été déchargés dans les ports Indiens. Par contre, les douanes indiennes ont bloqué le fret acheté avant les restrictions à l’importation d’huile de palme malaisienne. La Malaysian Plam Oil Association a rapporté qu’entre le 1er et le 20 janvier derniers, la production d’huile de palme malaisienne a baissé de 17 %.

En Argentine, Vicentin SAIC a interrompu la trituration de soya le mois dernier et poursuit sa réorganisation.

Dans son rapport hebdomadaire présenté hier, le USDA estimait que le cumulatif des inspections à l’exportation de soya US est de 888,053 millions de boisseaux, ce qui représentait 50,03 % de la projection du USDA inclue dans le rapport WASDE de janvier pour l’année commerciale 2019/2020.

Blé

À Kansas, les contrats de blé ont terminé la journée en baisse de 7 ½ cents. À Chicago, le recul a été de 3 ¾ cents. À Minneapolis, le blé dur rouge de printemps a clôturé avec des pertes allant de 5 à 6 ¾ cents.

En Australie, l’impact des feux de broussaille na pas été encore calculé, mais jusqu’à présent, environ 16 millions d’acres ont été brûlées avec au moins une partie des terres cultivées.

L’Algérie a acheté au moins 400,000 tonnes de blé d’origine optionnelle pour des livraisons en mars prochain. La Jordanie est également présente sur le marché international. Dans un appel d’offres, le Japon recherche 108,926 tonnes de blé. 82,692 tonnes sont spécifiques aux États-Unis. Les résultats sont attendus demain.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session avec des pertes de 20 à 72 cents. Les contrats de veau US aux échéances les plus rapprochées ont également clôturé dans le rouge par un maximum de 1,62 $.

Le 21 janvier dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 29 cents à 145,17 $.

Cet après-midi, après la fermeture du marché, le NASS (USDA) a présenté son rapport mensuel Cold Storage. Il a rapporté qu’au 31 décembre dernier, les stocks de surgelé de bœuf US étaient de 481,012 millions de lbs, ce qui correspondait à une réduction annuelle de 2,95 %. Pour le mois de décembre, le total des inventaires de viande rouge a été en hausse record.

Selon des sondages, pour le 1er janvier dernier, les analystes s’attendent à des inventaires des parcs d’engraissement à la hausse de 2 %. Le rapport Cattle-on-Feed sera présenté vendredi.

Ce matin, le Feeder Cattle Exchange a vendu 112 têtes des 561 têtes présentées à ses enchères en ligne. Des génisses originaires du Kansas ont été vendues à 124 $ alors que la demande était effectivement à 124 $.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée avec un «spread» Ch/Se à 2,94 $. La découpe «Choice» a progressé de 45 cents. Celle «Select» a reculé de 1,45 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 368,000 têtes, soit une augmentation de 2,000 têtes comparativement à la semaine passée et ce, même si la semaine actuelle a été écourtée par le congé du Martin Luther King’s day.

Porc

À la fermeture du marché de Chicago, les contrats de porc étaient en hausse de 20 à 70 cents.

Le 20 janvier dernier, le CME Lean Hog Index a été en progression de 4 cents à 60,18 $.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse de 55 cents à 79,74 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en progression de 16 cents à 51,90 $.

Le rapport mensuel Cold Storage, qui a été rendu public cet après-midi après la fermeture du marché, indique qu’au 31 décembre dernier, les stocks de surgelé de porc US ont totalisé 580,904 millions de lbs. Il s’agissait d’une augmentation annuelle de 14,97 % et d’une hausse mensuelle de 1,05 %. C’était en fait un record pour un mois de décembre. Les inventaires de flanc ont été de 68,015 millions de lbs, ce qui était une augmentation annuelle de 61 % et une hausse mensuelle de 25 %.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,402 millions de têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article