Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 16 janvier 20

16 janvier 2020,

Maïs

Après la signature de l’accord Phase 1 qui a eu lieu hier, les contrats de maïs aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse de 12 cents.

Ce matin, le USDA a présenté son rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation. Dans le cas du maïs US, les ventes ont été de 784,762 tonnes durant la semaine du 9 janvier dernier. Ce résultat est supérieur aux attentes du marché. Il représente aussi une augmentation de 384,8 % par rapport à la semaine précédente, mais reste inférieur à celui de l’an dernier à la même période. Le USDA a également rapporté des ventes à l’exportation de 207,000 tonnes de maïs US de la nouvelle récolte. Le cumulatif annuel des ventes à l’exportation de maïs a été évalué à 9,434 millions de tonnes, ce qui est seulement 53,3 % du total de l’an passé.

Le Sénat US a entériné l’accord USMCA dans le courant de l’avant-midi. Le document a été envoyé au Président Trump pour être signé.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en baisse de 4 à 4 ¾ cents. Ceux mars et mai 20 ont le plus reculé. Les contrats de tourteau de soya US ont fini la session en hausse de 50 cents/tonne. L’huile a baissé de 27 points.

Durant l’avant-midi, le USDA a rapporté des ventes privées à l’exportation de 180,000 tonnes de tourteau de soya US pour des livraisons en 2019/2020. Les Philippines en sont la destination.

Par ailleurs, le rapport sur les ventes à l’exportation indique que celles de soya US ont été de 711,462 tonnes durant la semaine du 9 janvier dernier. De ce total, la Chine a acheté 216,609 tonnes. Au cours de la même période, les expéditions de soya US ont été de 1,278 million de tonnes, ce qui était une augmentation de 14,3 % par rapport à la semaine précédente et de 40,7 % comparativement à l’an dernier. Quant aux ventes de tourteau de soya US, elles ont été supérieures aux attentes du marché à 375,155 tonnes. Les expéditions de tourteau de soya US ont été de 253,362 tonnes pour un cumulatif annuel de 3,024 millions de tonnes. Dans le cas de l’huile de soya US, les ventes à l’exportation ont été de 36,157 tonnes alors que les anticipations des analystes étaient entre 0 et 25,000 tonnes.

Blé

Les contrats de blé US ont terminé la séance dans le rouge. À Kansas, le blé d’hiver a connu la plus forte baisse. À cette place de marché, les contrats de blé dur rouge d’hiver ont reculé de 11 ½ à 11 ¾ cents. À Chicago, ceux de blé tendre rouge d’hiver ont fini en baisse de 7 ¾ à 8 cents. À Minneapolis, les contrats de blé de printemps ont terminé dans le rouge de 3 ¾ à 6 cents, mais c’est le contrat mars 20 qui a le plus régressé.

Les ventes à l’exportation de blé US au cours de la semaine du 9 janvier dernier ont été supérieures aux attentes des marchés à 650,622 tonnes, ce qui correspondait également à une hausse de 707,55 % par rapport à la semaine précédente (qui affichait d’ailleurs un bas pour l’année commerciale en cours) et de 9,20 % comparativement à l’an dernier. Le résultat était aussi une hausse de 49,32 % par rapport à la moyenne des 10 dernières années. Le blé dur rouge d’hiver représentait 33,25 % des ventes de tous les types de blé US.

Dans un appel d’offres qui se terminait aujourd’hui, Taïwan a acheté 99,075 tonnes de blé US. De son côté, à l’aide du même mode, le Japon a acquis 117,831 tonnes de blé US, australien et canadien. 59,861 tonnes étaient spécifiques aux États-Unis.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la séance en baisse de 47 cents à 1,07 $, mais c’est le contrat avril 20 qui a plus reculé. Les contrats de veau US ont également fini dans le rouge.

Le 15 janvier dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 22 cents à 146,35 $

Dans son rapport sur les ventes à l’exportation, le USDA montre que celles de bœuf US ont été de 17,838 tonnes au cours de la semaine du 9 janvier dernier. Il s’agissait des plus grosses ventes depuis le 14 novembre dernier. Les expéditions de bœuf US ont été de 17,350 tonnes, ce qui était également les plus élevées depuis le 14 novembre dernier.

Le USDA a rapporté des ventes au comptant de à 124 $ dans le Sud des États-Unis et 123 $ dans l’ouest du Corn Belt. Des ventes pour la carcasse entre 198 et 200 $ ont également eu lieu.

Cet après-midi, la valeur du surgelé était en hausse. La découpe «Choice» a gagné 37 cents et celle «Select» 1,80 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 488,000 têtes, ce qui est égal à la semaine passée.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini en baisse de 75 cents à 1,20 $.

Le 14 janvier dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 53 cents à 59,53 $.

Durant la semaine du 9 janvier dernier, les ventes à l’exportation de porc US ont été de 38,671 tonnes, un résultat qui se trouve à être le plus élevé depuis le 14 novembre dernier. Des ventes de porc US, 2,289 tonnes étaient destinées à la Chine. Les expéditions ont été de 41,506 tonnes, ce qui était une hausse de 100,5 % par rapport à la même période l’an dernier. Du total, 38,62 % étaient destinés à la Chine.

Cet après-midi, le USDA estime que la valeur moyenne des découpes étaient en hausse de 80 cents. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 58 cents à 51,18 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,990 million de têtes, ce qui est une augmentation de 3,000 têtes comparativement à la semaine passée.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article