Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 20 décembre 19

20 décembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée avec des gains de ¾ à 1 ¼ cents. Sur la semaine, ils ont progressé de 7 cents.

Le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) a été publié cet après-midi. Dans le cas du maïs US, il a indiqué que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs avaient réduit leurs positions nettes vendeuses de 19,964 contrats à 94,837 contrats.

Durant la première moitié de décembre, la production d’éthanol brésilien a été évaluée à 235 millions de litres, ce qui correspondait à une baisse de 66,5 % par rapport à la même période en 2018. CONAB estime que la production d’éthanol brésilien à base de maïs pour l’année commerciale en cours a été de 1,69 milliard de litres, soit une augmentation de 14 % comparativement à l’année précédente.

L’Argentine a recommencé son programme d’exportation après quelques jours de suspension. Les prix FOB argentins ont progressé de 10,23 % à 179,13 $/tonne alors que le pays tente de faire passer la hausse de taxes à l’exportation au marché mondial.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la séance avec des gains de ½ à 3 ¾ cents. Par contre, la hausse n’a pas été aussi significative avec les contrats aux échéances les plus éloignées. Sur la semaine, les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont tout de même gagné 2,23 %. Les contrats de tourteau ont terminé la journée dans le rouge de 50 cents/tonne tout en ayant une progression hebdomadaire de 90 cents/tonne. L’huile a fini la session au neutre, mais également en hausse de 3,83 % sur la semaine.

Le rapport de la CFTC a indiqué cet après-midi que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le soya US étaient toujours baissiers. Ils avaient toutefois réduit leurs positions nettes vendeuses de 29,6 %. En ce qui concerne le tourteau, les gestionnaires étaient toujours baissiers. Pour l’huile, ils avaient renforcé leurs positions nettes acheteuses de 33,05 % à 103,340 contrats.

Entre le 1er et le 20 décembre, les exportations d’huile de palme malaisienne ont été de 873,873 tonnes, ce qui représentait une baisse de 16,37 % par rapport aux 20 premiers jours de novembre. Cette baisse mensuelle serait due en partie à la hausse des prix. Sur une base hebdomadaire, les prix de l’huile de palme malaisienne ont augmenté de 39,75 % (824 ringgits) depuis le 18 octobre dernier.

Blé

Les contrats de blé US ont terminé la journée sur une note partagée. À Minneapolis, les contrats de blé dur rouge de printemps ont clôturé en baisse de 4 ½ cents tout en ayant progressé de 2,33 % sur la semaine. À Chicago, les contrats de blé ont fini la séance dans le rouge, mais ils ont gagné 10 cents sur la semaine. À Kansas, les contrats de blé dur rouge d’hiver ont terminé la semaine en hausse de 4,46 %. À la fermeture du marché aujourd’hui, ils avaient progressé de ¾ à 2 ¼ cents.

Le rapport de la CFTC a indiqué que le 17 décembre dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le blé US avaient augmenté leurs positions nettes acheteuses de 13,23 %. À Kansas, ils étaient encore baissiers, mais moins que la semaine précédente. À Minneapolis, les gestionnaires avaient réduit leurs positions nettes vendeuses sur les contrats de blé dur rouge de printemps, mais ils avaient quand même des positions nettes vendeuses sur plus de 20,000 contrats et ce, pour une 4ème semaine d’affilée.

La Commission de l’Union Européennes a augmenté son estimation des exportations de blé UE de 2 millions de tonnes par rapport à son rapport précédent du mois de novembre à 28 millions de tonnes ce mois-ci.

L’Iran a récemment acheté 1 million de tonnes de blé d’origines diverses, incluant la Russie.

 

Bœuf

À la fermeture du marché, les contrats de bœuf US étaient en hausse de 10 cents. Mais sur la semaine, ils ont reculé de 15 cents. Sur une base hebdomadaire, les contrats de veau US aux échéances les plus rapprochées ont baissé de 1,40 $.

Le 19 décembre dernier, le CME Feeder Cattle Index a été en hausse de 51 cents à 146,26 $.

Le rapport mensuel de Cattle-on-Feed a été présenté après la fermeture du marché. Il a indiqué que durant le mois de novembre dernier, les placements ont été plus élevés que l’an dernier par 4,86 % et ils ont même dépassé les attentes du marché par 1,9 %. Quant à la commercialisation, elle a baissé de 3 % comparativement à novembre 2018 à une hauteur de 1,813 million de têtes, ce qui était conforme aux anticipations du marché. Au 1er décembre dernier, les inventaires des parcs d’engraissement étaient en hausse de 2,5 % comparativement à la même période l’an passé à 12,031 millions de têtes. Il s’agissait d’un résultat supérieur aux attentes du marché.

Cet après-midi, la valeur du surgelé était en progression. La découpe «Choice» a gagné 71 cents à 209,70 $. Celle «Select» a pris seulement 4 cents à 201,03 $.

Durant la semaine, le USDA a rapporté des ventes au comptant aux alentours de 120 $ pour le vivant et au mieux à 192 $ pour la carcasse.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspection fédérales à 668,000 têtes, ce qui est une augmentation de 6,000 têtes comparativement à la semaine passée et de 8,000 têtes par rapport à la même période l’an dernier.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session avec des pertes de 30 cents. Le contrat avril 2020 est demeuré stable. Celui février 2020 a gagné 1,69 % sur la semaine.

Le 18 décembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 42 cents à 60,23 $.

Lundi prochain paraîtra le rapport Hogs & PIgs du 4ème trimestre. Le marché s’attend à ce que les portées de porcs aient été entre 10,88 et 11,2 têtes, ce qui serait une hausse comparativement à l’an passé à la même période. En moyenne, pour le mois de décembre, le marché anticipe le cheptel porcin US à 77,088 millions de têtes et la plupart des analystes s’attendent à une hausse annuelle pour le 4ème trimestre. Le rapport Cold Storage sera aussi publié dans la même journée.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes était en baisse de 17 cents à 76,54 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a augmenté de 3 cents à 47,81 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,810 millions de têtes, ce qui est une augmentation de 52,000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 71,000 têtes comparativement à la même période en 2018. Le cumulatif annuel des abattages est de 126,241 millions de têtes, soit une augmentation de 4 % par rapport à l’an passé à la même période.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article