Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 17 décembre 19

17 décembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs ont terminé la session en hausse de 1 ¾ à 2 cents. Hier, le contrat mars 2020 avait touché son plus haut niveau depuis le 8 novembre dernier.

IEG Vantage a projeté la superficie d’ensemencements de maïs US 2020 à 94,1 millions d’acres.

En Argentine, entre le 9 et le 12 décembre derniers, les prix FOB pour le maïs avaient baissé de 170,8 $ à 162,5 $ en anticipation à la hausse des taxes à l’exportation, qui incluait une augmentation de 12 % sur les exportations de maïs argentin. Depuis, l’imposition et la suspension des exportations, les prix FOB argentins n’ont pas été suivis ou appliqués. Au pays voisin, le Brésil, les prix FOB ont également chuté en réaction à la chute de ceux de l’Argentine, partant de 181,90 $ à 171,40 $. Aux États-Unis, les prix FOB les plus récents pour le maïs sont à 176,38 $.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la journée avec des gains de 4 à 6 ¾ cents. Les intérêts d’ouverture ont été modestes avec 2,087 contrats. Les options de soya US janvier 2020 vont expirer le 27 janvier prochain. Les contrats de tourteau ont clôturé en hausse de 1 $/tonne. L’huile a gagné 68 points.

En Malaisie, le prix de l’huile de palme continu d’augmenter, et après avoir réalisé trois gains consécutifs, il a atteint 775 ringgits depuis le début de la hausse en octobre dernier.

En Chine, au marché de Dalian, le soya était en hausse de 286 points au cours de la première semaine de décembre, mais il a reculé sur une base hebdomadaire de 50 points la semaine dernière alors que les perspectives d’importations de soya US se sont améliorées.

Le NOPA a révélé que 164,909 millions de boisseaux de soya US avaient été triturés au mois de novembre dernier, ce qui était inférieur aux attentes du marché. Hier, le rapport sur les inspections à l’exportation a indiqué un cumulatif des exportations à 18,633 millions de tonnes.

IEG Vantage estime que les ensemencements de soya US 2020/2021 se feront sur 86,3 millions d’acres.

Blé

Aujourd’hui, les contrats de blé US ont continué leur progression. Les contrats aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en hausse de 6 ½ cents.
Pour l’année commerciale en cours, les exportations de blé UE jusqu’au 15 décembre dernier ont atteint 12,8 millions de tonnes. Il s’agissait d’une augmentation annuelle de 66,23 %.

IEG Vantage estime que les ensemencements de blé US 2020 se feront sur 44,3 millions d’acres.

World Grain a rapporté que les ensemencements de blé ukrainien sont de 10 % moins élevés que l’an passé. Le rapport suggère aussi que 5,9 millions d’hectares de blé d’hiver ukrainien ont été ensemencés. Les conditions ont été particulièrement sèches cet automne.

Dans un appel d’offres international, le Japon recherche 148,405 tonnes de blé. 53,801 tonnes sont spécifiques aux États-Unis.

Bœuf

Pour une seconde journée consécutive, les contrats de bœuf US ont terminé en baisse sous l’effet de l’augmentation des prix du grain. Le contrat février a perdu 95 cents. Les contrats de veau US aux échéances les plus rapprochées ont fini sur une note partagée. Le contrat janvier 2020 a clôturé en baisse de 10 cents. Par contre, les autres contrats échéants en 2020 ont terminé en hausse de 12 à 20 cents.

Le 16 décembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en progression de 49 cents à 145,10 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé était en baisse avec un «spread» Ch/Se qui s’est faiblement rétréci. La découpe «Choice» a reculé de 4,27 $ à 212,81 $. Celle «Select» a perdu 2,04 $ à 203,47 $.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter aux enchères en ligne 878 têtes, dont 325 du Nebraska, 285 du Kansas et 268 du Texas.

Depuis le début de la semaine, les ventes au comptant ont été clairsemées mais hier, des ventes à 120 $ ont été signalées dans l’ouest du Corn Belt.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 243,000 têtes.

Porc

Le contrat février 2020 a terminé la journée en baisse de 65 cents. Celui avril 2020 a reculé de 5 cents. Toutefois, le contrat mai 2020 avait gagné 22 cents à la fermeture du marché.

Le 13 décembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 7 cents à 59,81 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en recul de 75 cents à 78,81 $. Celle du «picnic» a progressé le plus (+7,59 $). Sur une base nationale le prix moyen au comptant de la carcasse était en hausse de 6 cents à 48,10 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 986,000 têtes, ce qui est une hausse de 7,000 têtes comparativement à la semaine précédente.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article