Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 9 décembre 19

09 décembre 2019,

Maïs

À la fermeture du marché, les contrats de maïs US avaient perdu ¾ à 1 ¼ cents.

Ce matin, le rapport sur les inspections à l’exportation de la semaine du 5 décembre dernier a indiqué que celles de maïs US ont été de seulement 481,097 tonnes. Le rapport a également montré que le cumulatif des expéditions s’est accru à 6,532 millions de tonnes. L’an passé à la même période, c’était 15,118 millions de tonnes.

Le rapport mensuel d’offre et de demande sera présenté demain. Le marché anticipe des inventaires de fin d’année de maïs US entre 1,190 et 1,960 milliard de boisseaux avec une moyenne de 1,902 milliards de boisseaux. Mondialement, le marché estime que les inventaires devraient être très proches de ce qu’ils étaient en novembre dernier.

Cet après-midi, le USDA a présenté son rapport final sur la progression hebdomadaire des cultures de la saison 2019. Il estime que dimanche dernier, la récolte de maïs US avait progressé de 3 % pour se terminer à 92 %.

Soya

Les contrats de soya US ont terminé la session en hausse de 7 ¼ à 8 cents. Le tourteau a clôturé en baisse de 70 cents/tonnes. L’huile a gagné 35 points.

Durant la semaine du 5 décembre dernier, les inspections à l’exportation de soya US ont été de 1,327 millions de tonnes, ce qui est une baisse hebdomadaire de 248,707 tonnes, mais aussi une augmentation de 43,22 % par rapport à la même période l’an dernier. Du total, 62,9 % des expéditions étaient en lien avec la Chine. Des rapports, indiquent que les Chinois ont acheté 300,000 tonnes de soya US pour des livraisons entre janvier et février 2020.

Avant la parution du rapport mensuel d’offre et de demande qui sera faite demain, le marché s’attend à des stocks de fin d’année de soya US entre 392 et 522 millions de boisseaux. La moyenne des anticipations est de 474 millions de boisseaux. Mondialement, toujours selon les prévisions du marché, les inventaires de fin d’année de soya devraient être plus fermes que ceux du mois de novembre dernier avec 95,9 millions de tonnes.

Blé

La plupart des contrats de blé d’hiver US ont terminé la journée en baisse. À Minneapolis, les contrats de blé dur rouge de printemps ont clôturé en hausse de 1 à 1 ½ cents. À Chicago, les contrats de blé tendre rouge d’hiver ont fini en baisse de ½ à 1 ¾ cents. À Kansas, les contrats de blé US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session dans le rouge de 5 ½ cents.

Le rapport sur les inspections à l’exportation hebdomadaire indique que dans la semaine du 5 décembre dernier, celles de tous les types de blé US ont été de 313,810 tonnes alors que le cumulatif annuel est estimé à 13,017 millions de tonnes, ce qui est une augmentation de 18 % comparativement à la même période l’an dernier. Le Mexique a été la principale destination avec 19,5 % de total. Venaient ensuite la Thaïlande et le Japon avec respectivement 17,53 % et 17,41 % du total.

Pour le rapport de demain concernant le rapport mensuel d’offre et de demande, les marchés anticipent des stocks de fin d’année de blé US entre 964 et 1,05 milliard de boisseaux. Mondialement, les analystes s’attendent à des inventaires entre 283,9 et 290 millions de tonnes. La moyenne des prévisions est en baisse de 1,4 million de tonnes comparativement à novembre dernier.

World Grain estime que la récolte de blé australien sera en baisse de 5,6 % par rapport au dernier relevé officiel à 14,97 millions de tonnes.

Dans un appel d’offres international, le GASC (Égypte) recherche du blé pour des livraisons au début de février.

Bœuf

La majorité des contrats de bœuf US ont terminé la session en baisse. Le contrat avril 2020 a tout de même fini la journée en hausse de 10 cents. Le contrat de veau US janvier 2020 a clôturé en baisse, mais les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en progression de 60 cents.

Le 6 décembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était dans le rouge de 1,01 $ à 143,48 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse. La découpe «Choice» a reculé de 92 cents à 223,64 $ et celle «Select» de 81 cents à 206,49 $.

Le USDA a rapporté une quantité de ventes au comptant plutôt faible pour la journée, mais quelques-unes ont été enregistrées à 119 $.

Le USDA estime, le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 121,000 têtes avec un total annuel de 31,147 millions de têtes.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse de 72 cents à 1,125 $.

Ce matin, les autorités chinoises ont indiqué qu’elles souhaitaient suspendre les tarifs sur les importations de porc sans en spécifier la quantité. Mais elles devraient mettre l’accent sur le marché ouvert. C’est probablement un indice pour que les États-Unis baissent leurs tarifs dans un marché plus ouvert.

Le 6 décembre dernier, le CME Fresh Bacon Index était en baisse de 8,43 $ à 131,15 $. Le 5 décembre dernier, le CME Lean Hog Index a progressé de 15 cents à 58,49 $.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en baisse de 10 cents à 81,98 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en progression de 50 cents à 47,02 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 496,000 têtes avec un total annuel de 121,175 millions de têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article