Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 3 décembre 19

03 décembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée sur une note partagée. Le contrat décembre 19 a perdu 1 ½ cents. Par contre, les contrats de maïs US aux échéances les plus éloignés ont clôturé avec des gains.

Les données brésiliennes sur les exportations montrent que le pays a exporté 1,783 millions de tonnes de maïs au cours du mois de novembre dernier. Il s’agit d’une baisse comparativement aux 4,2883 tonnes exportées durant le mois précédent. L’an passé, le Brésil avait expédié 3,646 millions de tonnes de maïs lors du mois de novembre. Toujours sur une base mensuelle, le Brésil a également exporté moins d’éthanol. Mais les 181,1 millions de barils exportés représentaient aussi une hausse comparativement à 2018.

Vendredi dernier, la Corée du Sud a acheté 65,000 tonnes de maïs lors de ventes privées.

Présenté hier, le CAIR Grain crush report indiquait que 436,780 millions de boisseaux de maïs US avaient été transformé durant le mois d’octobre dernier, ce qui représentait une augmentation de 7,7 % par rapport à septembre 2019, mais aussi une baisse de 5,43 % comparativement à octobre 2018.

Le rapport sur la progression des cultures rendu public hier montrait que dimanche dernier, la récolte de maïs US était terminée à 89 %. Mais normalement, elle devrait l’être à 98 %.

Soya

Les contrats de soya US ont terminé la journée avec des gains d’une fraction de cent. Le tourteau a également fini en hausse de 1,20 $/tonne. L’huile a progressé de 3 points.

Le rapport mensuel CAIR Fat & Oils a montré que l’usage du soya US pour la trituration a été de 187,165 millions de boisseaux en octobre dernier. Sur une base mensuelle, le résultat est le plus élevé depuis mai 2015. Les inventaires d’huile de soya ont également augmenté à 71,360 millions de lbs comparativement à septembre dernier.

Au Brésil, les données sur les exportations du mois de novembre dernier ont indiqué que le pays a exporté 5,158 millions de tonnes de soya, ce qui correspond au même résultat qu’octobre dernier, mais également à une hausse de 7,06 % par rapport à novembre 2018. Par ailleurs, les exportations de tourteau ont baissé de 0,22 million de tonnes par rapport à octobre dernier. Un sondage auprès des analystes montre que la récolte de soya brésilien pourrait être revue à la hausse lors de l’année commerciale 2019/2020 à 122,7 millions de tonnes, ce qui pourrait être supérieur de 6,7 % comparativement aux données gouvernementales brésiliennes.

Le rapport sur la progression des cultures présenté hier a indiqué que dimanche dernier, la récolte de soya US était complétée à 96 %.

Blé

Les contrats de blé d’hiver US ont fini la session en baisse. Par contre, à Minneapolis les contrats de blé dur rouge de printemps ont terminé la journée en hausse de 2 ¾ à 4 ½ cents. À Chicago, les contrats de blé ont reculé de 7 à 12 ¾ cents. La baisse était plus prononcée pour les contrats décembre 19 et mars 20. À Kansas, le contrat décembre 19 a reculé de 14 ¾ cents. Les autres contrats ont toutefois baissé de 2 ½ à 3 cents.

Dans un appel d’offres internationale, la Thaïlande recherche 120,000 tonnes de moulée de blé.

Dans son appel d’offres habituel, le Japon recherche 160,640 tonnes de blé pour des livraisons en mars 2020.

Dans un appel d’offres, l’Égypte a acheté 295,000 tonnes de blé russe.

Bœuf

À la fermeture du marché, les contrats de bœuf US étaient en progression partagée. Le contrat avril 20 a clôturé en hausse de 2 cents, mais les contrats décembre 19 et février 20 sont demeurés à la baisse. Les contrats de veau US ont également eu une progression partagée. Par contre, ils n’ont pas conservé les gains de ce midi.

Le 2 décembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 6 cents à 145,03 $.

Les données gouvernementales brésiliennes montrent que le Brésil a exporté 155,600 tonnes de bœuf durant le mois de novembre, ce qui représentait une baisse par rapport au mois précédent, mais aussi une hausse de 19,23 % comparativement à novembre 2018.

Cet après-midi, la valeur du surgelé était en recul avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 17,84 $. La découpe «Choice» a baissé de 2,46 $. Celle «Select» a perdu 67 cents.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter 1,189 têtes à son encan en ligne. Les lots proviendront du Nebraska (827 têtes), du Kansas (230 têtes) et du Texas (142 têtes).

Cette semaine, le USDA a rapporté des ventes au comptant limitées, dont certaines à 187 $ pour la carcasse et d’autres entre 116 et 119 $ pour le vivant.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 240,000 têtes. L’estimé d’hier a été revu à 120,000 têtes.

 

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée à la hausse de 1,70 $ à 2,22 $

Le 29 novembre dernier, le CME Lean Hog Index a baissé de 1 $ à 57,35 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes de porc US a été en baisse de 2,25 $ à 80,61 $. Le flanc a reculé de 9,99 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en hausse de 3 chiffres à 44,80 $.

Un représentant du gouvernement chinois a déclaré que les inventaires chinois de porc étaient «relativement» suffisants pour le 4ème trimestre.

Au Brésil, les données officielles pour le mois de novembre dernier indiquent que les exportations de porc ont été en baisse de 7,84 % par rapport à octobre à 57,600 tonnes. Il s’agit toutefois d’une hausse de 12,94 % comparativement à novembre 2018.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 992,000 têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article