Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 19 novembre 19

19 novembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée en hausse de 2 ¼ à 3 ¾ cents.

Ce matin, le USDA a annoncé des ventes privées à l’exportation de maïs US de 191,000 tonnes pour des livraisons en 2019/2020. Les destinations sont inconnues.

Un manque de propane utilisé dans le séchage du grain dans 8 États US a forcé les gouverneurs à déclarer l’état d’urgence. L’Iowa, l’Illinois, l’Indiana, le Minnesota, les Dakotas et le Wisconsin sont touchés par cette mesure.

Le rapport sur la progression des cultures a montré hier que dimanche dernier, la récolte de maïs US était terminée à 76 %.

Les inspections à l’exportation de la semaine du 14 novembre dernier ont été de 637,397 tonnes. Le cumulatif annuel est de 4,980 millions de tonnes.

Le Buenos Aires Grain Exchange a annoncé que le 13 novembre dernier, les ensemencements de maïs argentin étaient terminés à 44,3 %.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en hausse de 1 ¼ à 2 cents. Le tourteau a également clôturé dans le vert de 80 cents/tonne. L’huile a gagné 32 points.

La base national moyenne du soya aux États-Unis est de -0,6265, ce qui porte la moyenne mensuelle à -0,6638 jusqu'ici. La tendance est de 13 jours consécutifs de base plus ferme, alors qu'au début du mois cette base était de -0,7292. À pareille date l'an dernier, pour le 19 novembre, la base était de -0,8881, et la moyenne à ce jour pour la base à ce moment-ci de -0,9827. Les prix FAB du soya US sont évalués entre ceux du Brésil et de l'Argentine, à 359 $US/tonne (environ 9,77 $US/bo.).

Dimanche dernier, la récolte de soya US était terminée à 91 %.

Blé

Les contrats de blé US ont terminé la session en hausse. À Kansas, la progression a été plus marquée pour le blé dur rouge d’hiver, mais les contrats de blé aux échéances les plus rapprochées ont clôturé dans le vert de 7 ¼ cents. À Chicago, les contrats de blé ont fini en hausse de 3 ¼ à 4 ¾ cents. À Minneapolis, les contrats de blé dur rouge de printemps ont terminé au neutre à baissier de 1 cent.

La Chambre basse du Japon a entériné l’accord commercial signé par le Président Trump et le premier ministre japonais Shinzo Abe le 7 octobre dernier. L’accord permettra une baisse de tarifs sur 7 milliards de dollars US en produits agricoles américains. Le blé, le porc et le bœuf sont touchés par cette mesure. La Chambre haute du Japon n’a pas encore donné son aval, mais elle devrait le faire avant le 9 décembre prochain. Le taux devrait être le même que ceux des pays membres de l’Accord Trans-Pacifique.

Dans un appel d’offres, le Japon a acheté 119,998 tonnes de blé.

Le rapport sur la progression des cultures, qui a été présenté hier, a montré que dimanche dernier, les ensemencements de blé d’hiver US étaient terminés à 95 %. Le USDA estime aussi que 83 % du blé d’hiver avait émergé.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont remonté après le recul observé vers midi, mais la majorité d’entre eux ont tout de même clôturé en baisse. Le repli a été plus marqué pour le contrat avril 2020 qui a perdu 20 cents. Les contrats de veau US ont gagné 22 cents. Toutefois, les contrats janvier 2020 et mars 2020 ont perdu entre 25 et 45 cents.

Le 18 novembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 15 cents à 146,54 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse après avoir bien progressé durant l’avant-midi. La découpe «Choice» a perdu 11 cents à 239,01 $. Celle «Select» a également reculé de 12 cents à 215,47 $.

Dans le courant de la journée, le USDA a signalé quelques ventes au comptant de bouvillons entre 114 et 116 $.

Demain, l’encan en ligne du Feeder Cattle Exchange devrait présenter 1398 têtes. 63 % des lots proviendront du Nebraska et 28 % du Kansas.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 236,000 têtes, soit une baisse de 6,000 têtes par rapport à l’an passé.

Porc

Comme le bœuf US, les contrats de porc US ont bien remonté après les baisses observées ce midi, mais ils ont fini la journée en recul de 60 cents.

Le 15 novembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 27 cents à 59,24 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en recul de 4,47 $ à 84,67 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en progression de 17 cents à 42,31 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 987,000 têtes.

Dollar canadien

 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article