Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 18 novembre 19

18 novembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont principalement terminé la journée en baisse. Ceux aux échéances les plus rapprochées clôturé dans le rouge de 3 ¾ cents.

Sur la semaine, la progression de la récolte de maïs US a été de 10 %, ce qui représente un ralentissement par rapport à la semaine précédente, où la progression des travaux aux champs avait été de 14 %. Au final, dimanche dernier, la récolte de maïs US a été complétée à 76 %, ce qui était un retard de 16 % comparativement à la moyenne des dernières années.

Durant l’avant-midi, le USDA a rapporté des ventes privées à l’exportation de maïs US pour des livraisons en 2019/2020. Les destinations sont inconnues.

Les inspections à l’exportation de maïs US de la semaine du 15 novembre dernier ont augmenté de 9,55 % comparativement à la semaine précédente à 637,397 tonnes. Par contre, elles avaient été de 845,957 tonnes l’an passé à la même période. La Colombie et le Mexique ont été les principales destinations avec respectivement 16,38 % et 58,32 % du total des expéditions. Le cumulatif annuel des inspections est actuellement de 4,980 millions de tonnes. En fait, les exportations de maïs US sont considérablement plus faibles avec un cumulatif qui se trouve à être derrière celui de l’an passé par 58,44 %. Inversement, les exportations de sorgo dépassent celles de l’an dernier. Le cumulatif annuel pour ce substitut en date du 14 novembre dernier était de 445,663 tonnes, ce qui est près du double de l’an passé.

Soya

Les contrats de soya US ont terminé la session en recul. Les contrats aux échéances les plus rapprochées ont perdu entre 6 ¾ et 8 cents. Le tourteau a clôturé en baisse de 5,90 $/tonne. Toutefois, l’huile a gagné 21 points.

Dimanche dernier, la récolte de soya US était finalisée à 91 %, soit une progression de 6 % par rapport à la semaine précédente. Le résultat est dans les attentes du marché.

Le rapport sur les inspections à l’exportation de soya US montre qu’elles dépassent toujours celles de l’an passé. En effet, le 15 novembre dernier, le USDA estimait qu’elles ont été de 1,532 million de tonnes alors que l’an dernier à la même période, elles étaient de 1,110 million de tonnes. La Chine a été la principale destination avec 942,229 tonnes, ou (61,15 %). Le cumulatif annuel des exportations est de 12,436 millions de tonnes, soit 12,14 % de plus que celui de l’an dernier.

Au Brésil, AgRural estime que les ensemencements de soya sont terminés à 67 % alors que la moyenne des dernières années est de 70 %. L’an passé, à la même période, les semis avaient été complétés à 82 %.

Blé

Les contrats de blé ont reculé après avoir gagné du terrain ce midi. Ils sont tout de même demeurés dans le vert au cours de l’après-midi. À Chicago, les contrats ont clôturé en hausse de 4 ½ cents. À Kansas, la progression a été de 1 ½ cents. À Minneapolis, les contrats de blé dur rouge de printemps ont perdu une fraction de cent vers la fermeture du marché.

Pour tous les types de blé US, les inspections à l’exportation de la semaine du 14 novembre dernier ont été de 449,304 tonnes alors qu’elles avaient été de 539,724 tonnes la semaine précédente. L’an passé, à la même période, elles étaient de 509,900 tonnes. Le cumulatif annuel est actuellement à 11,920 millions de tonnes, lequel dépasse celui de l’an passé par 21,39 %. Les exportations de blé tendre blanc US ont été les plus fortes avec 144,548 tonnes, ce qui a représenté 34,62 % des inspections hebdomadaires. Le blé dur rouge de printemps venait ensuite avec 21,74 %. Le blé dur rouge d’hiver a représenté 20,77 % et le blé tendre rouge d’hiver, 18,51 %.

Dimanche dernier, les ensemencements de blé d’hiver US ont été finalisés à 95 %, ce qui correspond à la moyenne des dernières années.

Bœuf

Le contrat décembre 19 a terminé la session en perdant 40 cents, mais les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont fini avec des gains de 30 cents. À la fermeture, les contrats de veau US avaient bondi de 12 à 50 cents.

Le 15 novembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 43 cents à 146,69 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée avec un «spread» qui s’est rétréci à 23,53 $. La découpe «Choice» a perdu 1,68 $ à 239,12 $. Celle «Select» a gagné 1,26 $ à 215,59 $.

En ce début de semaine, le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 118,000 têtes. Vers la fin de la semaine passée, le cumulatif était de 657,000 têtes.


Porc

Les contrats de porc à Chicago ont fini la journée avec des pertes. Après avoir cumulé des gains vers midi, le contrat décembre 19 a reculé pour clôturer dans le rouge de 45 cents. Les contrats février 2020 et avril 2020 ont tous deux passé la session à la baisse pour fermer en recul de 3 chiffres.

Le 14 novembre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse d’un cent à 59,51 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en progression de 1,01 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en baisse de 10 cents à 42,15 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 293,000 têtes. Vendredi dernier, le cumulatif était de 2,749 millions de têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article