Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 15 novembre 19

15 novembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont terminé la session en baisse de 4 à 4 ½ cents.

Ce matin, le rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 7 novembre dernier a indiqué que celles de maïs US ont été à la hausse de 19,2 % par rapport à la semaine précédente. Mais, les 581,568 tonnes enregistrées représentaient également une baisse de 65,16 % comparativement à la même période l’an dernier. Par ailleurs, le USDA a aussi mentionné que les expéditions de maïs US ont été de 602,235 tonnes au cours de la semaine, ce qui est une hausse hebdomadaire de 89,5 %. Par contre, le résultat reste inférieur à celui de l’an passé. Le cumulatif des expéditions de maïs US est en hausse de 178,78 millions de boisseaux, ou en baisse de 61,23 % comparativement à l’an dernier.

En Europe, malgré la hausse de la production française, Stratégie Grains a abaissé son estimation de la récolte de maïs UE de 100,000 tonnes à 63,5 millions de tonnes.

Cet après-midi, le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) a indiqué que le 12 novembre dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le maïs US avaient renforcé leurs positions nettes vendeuses de 5,8 %.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée avec des gains de 1 à 1 ½ cents. Les contrats de tourteau ont également clôturé dans le vert de 4,00 $/tonne. Cependant, l’huile a perdu 35 points.

Aujourd’hui paraissait le rapport du NOPA sur la trituration de soya US du mois d’octobre dernier. Les 175,397 millions de boisseaux enregistrés ont dépassé les attentes des analystes qui étaient de 166,8 millions de boisseaux.

Les ventes à l’exportations de soya US au cours de la semaine du 7 novembre dernier ont été en baisse de 30,7 % par rapport à la semaine précédente à 1,253 million de tonnes. Les expéditions étaient également en diminution de 18,3 % comparativement à la semaine précédente à 1,274 million de tonnes. De ce total, les expéditions vers la Chine ont représenté 54,42 %. Le cumulatif des importations chinoises de soya augmente et dépasse le rythme de celui de l’an passé avec 3,153 millions de tonnes, ou 830,12 % de plus que l’an dernier. Le cumulatif annuel des exportations de soya US est de 11,6 % supérieur à l’an passé avec 10,732 millions de tonnes. Les ventes à l’exportation hebdomadaire du tourteau de soya US a augmenté de 31,6 %. Toutefois, le résultat est de 21,4 % inférieur à celui de l’an passé avec un cumulatif annuel de 3,297 millions de tonnes. Par ailleurs, dans la semaine du 7 novembre dernier, les ventes à l’exportation d’huile de soya US ont été de 30,560 tonnes et les expéditions à 12,144 tonnes.

Le rapport de la CFTC a indiqué que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le soya US avaient pour une 6ème semaine consécutive plus de positions nettes acheteuses. Dans le cas du tourteau, ils avaient davantage de positions nettes vendeuses. Pour l’huile, les gestionnaires avaient augmenté leurs positions nettes acheteuses.

Blé

Les contrats de blé US ont fini la session en baisse. À Minneapolis, le repli a été de 9 cents.

Cet après-midi, le rapport de la CFTC a montré que le 12 novembre dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le blé à Chicago avaient converti 654 contrats vendeurs en 391 contrats acheteurs. À Kansas, ils avaient des positions nettes vendeuses sur 22,689 contrats. La semaine précédente, les gestionnaires actifs à cette place de marché étaient davantage vendeurs.

Le rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 7 novembre dernier indique que celles de tous les types de blé US ont été de 238,620 tonnes. Les ventes non-expédiées étaient de 25,9 % inférieures à celles de l’an passé. Pour la semaine, le USDA a rapporté que 453,591 tonnes de blé US avaient été expédiées, ce qui a poussé le cumulatif annuel à 11,219 millions de tonnes, ou à 26,87 % de plus que l’an passé à la même période. Les expéditions de blé dur rouge d’hiver US ont représenté 18,47 % du total des exportations, soit une diminution de 38 % comparativement à la semaine précédente. Avec une hausse hebdomadaire de 391 %, les expéditions de blé tendre rouge d’hiver US ont représenté 13,71 % total. De la même façon, les expéditions du blé blanc US ont connue une augmentation hebdomadaire de 268,79 %, ce qui correspondait à 33,39 % du total des expéditions. Les données du blé dur de printemps US sont demeurées inchangées pour représenter 26,77 % du cumulatif des exportations.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont été légèrement fermes en terminant la journée avec des gains de 2 à 5 cents. Par contre, les contrats aux échéances les plus rapprochées ont fini en baisse de 2 cents. Les contrats de veau US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session dans le vert de 15 à 22 cents. Le contrat novembre 19, qui va expirer, bientôt a perdu 37 cents.

Le 12 novembre dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le bœuf US avaient encore leurs positions nettes acheteuses mais, pour une 8ème semaine consécutive, ils ont réduit leurs positions nettes vendeuses pour augmenter celles acheteuses. La CFTC a aussi rapporté que pour une 10ème semaine consécutive, les gestionnaires actifs dans le veau US avaient accru leurs positions nettes acheteuses au détriment de leurs positions nettes vendeuses. Le total de leurs positions nettes acheteuses était de 8,446 contrats.

Le 14 novembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 27 cents à 147,12 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en recul avec un «spread» qui s’est élargi à 26,47 $. La découpe «Choice» a perdu 26 cents. Celle «Select» a reculé de 1,50 $ à 214,33 $.

Ce matin, le Feeder Cattle Exchange n’a pas vendu les 1,264 têtes offertes aux enchères.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 657,000 têtes, ce qui correspond à une augmentation de 9,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier et de 6,000 têtes par rapport à la semaine passée. Demain, le USDA estime que le cumulatif annuel des abattages sera de 29,114 millions de têtes.

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont clôturé en baisse de 1,37 $, mais le contrat décembre 19 a fini la journée avec un gain de 45 cents.

Cet après-midi, la CFTC a indiqué que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le porc US avaient réduit leurs positions nettes acheteuses de 10 contrats, mais le total est demeuré ferme avec 13,248 contrats.

Le 13 novembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 5 cents à 59,50 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse de 1,09 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en progression de 54 cents à 42,73 $.

La Chine a levé son interdiction d’importation de volaille US, qui avait été instaurée il y a quelques années en raison de la grippe aviaire.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,749 millions de têtes, ce qui est une augmentation de 56,000 têtes comparativement à la semaine dernière. Pour demain, le cumulatif annuel des abattages sera de 112,762 millions de têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article