Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 14 novembre 19

14 novembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée avec des gains d’une fraction de cent. Le contrat mai 20 a touché 1 cent.

Ce matin, l’EIA a présenté son rapport hebdomadaire sur l’éthanol US pour la semaine du 8 novembre dernier. La production a été de 1,03 million de barils par jour, ce qui correspondait à une augmentation hebdomadaire de 16,000 barils. En fait la production a augmenté depuis les 7 dernières semaines. Quant aux inventaires, ils ont diminué à 20,985 millions de barils. La consommation été plus élevée dans le Midwest, où les stocks ont baissé de 333,000 barils. Dans la région du Golf, toujours sur une base hebdomadaire, les inventaires ont également baissé de 255,000 barils. Dans la Côte Est, l’usage des stocks a été plus élevée que la production par 178,000 barils.

Stratégie Grains a abaissé son estimé de la production de maïs UE 2019/2020 de 100,000 tonnes à 63,5 millions de tonnes et ce, malgré l’augmentation de la production du maïs français.

Soya

Le contrat de soya US novembre 19 a expiré à 9,0025 $ par boisseau. Les contrats aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en hausse de 1 à ½ cents. Le tourteau a clôturé avec des pertes de 1,00 $/tonne. Par contre, l’huile a gagné 25 points.

Demain, le NOPA devrait présenter son rapport mensuel sur la trituration de soya et les analystes s’attendent à ce que 166,8 millions de boisseaux de soya US aient été transformés au cours du mois d’octobre dernier. En septembre, la trituration du soya US avait été de 10 millions de boisseaux de moins que la projection du marché à 152,566 millions de boisseaux.

Dans le courant de l’avant-midi, le USDA a annoncé des ventes privées à l’exportation de 129,000 tonnes de soya US. La Chine en est la destination et les livraisons devraient être effectuées en 2019/2020.

Demain, le USDA devrait rendre public son rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 7 novembre dernier. Le marché prévoit des ventes de soya US entre 800,000 et 1,4 million de tonnes.

Blé

Les contrats de blé US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée avec des pertes. À Chicago, les plus grosses baisses ont été enregistrées avec le blé tendre rouge d’hiver qui a reculé de 1 ¼ à 3 cents. À Kansas, les contrats de blé dur rouge d’hiver ont perdu entre 1 ¼ et 2 ½ cents. À Minneapolis, les baisses du blé US ont été entre 2 et 2 ½ cents.

Dans un appel d’offres, l’Égypte a acheté 460,000 tonnes de blé. 120,000 tonnes provenaient de l’Ukraine et 345,000 tonnes de la Russie. Les livraisons devraient se faire entre le 5 et le 15 janvier prochains.

Le Rosario Grain Exchange a abaissé son estimation de la production de blé argentin à 19 millions de tonnes.

Pour le rapport de demain, les analystes anticipent des ventes à l’exportation de blé US entre 200,000 et 500,000 tonnes pour la semaine du 7 novembre dernier.

Bœuf

Après le recul d’hier, les contrats de bœuf US ont terminé la session d’aujourd’hui en hausse de 97 cents. Les contrats de veau US ont également clôturé dans le vert de 75 cents à 1,22 $.

Le 13 novembre dernier, le CME Feeder Cattle Index avait reculé de 5 cents à 147,39 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé était en baisse. La découpe «Choice» a perdu 1,28 $ à 241,06 $. Celle «Select» a reculé de 1,69 $ à 215,84 $.

Ce vendredi Le Feeder Cattle Exchange va présenter aux enchères 1,264 têtes.

Cette semaine, il y a eu quelques ventes au comptant à 115 $ dans le sud des États-Unis et d’autres à 116,50 $ dans le Nebraska. Pour cet État, les ventes de la carcasse avaient augmenté de 1,00 $ la semaine dernière mais, aujourd’hui, d’autres ventes ont été enregistrées à 182,00 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 467,000 têtes, soit à une diminution de 6,000 têtes par rapport à l’an passé à la même période et de 3,000 têtes comparativement à la semaine dernière.

JBS a déclaré que la hausse de la consommation de bœuf en Chine est «impressionnante» en raison de la pénurie de porc.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en baisse de 37 cents à 1,45 $.

Le 12 novembre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 61 cents à 59,55 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en baisse de seulement 2 cents. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en recul de 4 cents à 42,20 $.

Cet après-midi, la Chine a annoncé avoir levé son interdiction d’importation de la volaille US.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,916 million de têtes, ce qui constitue une baisse de 49,000 têtes comparativement à la semaine dernière.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article