Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 12 novembre 19

12 novembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée avec des gains de 3 à 4 ½ cents.

Le rapport sur les inspections à l’exportation de maïs a dépassé les anticipations du marché avec 560,105 tonnes. Elles ont même surpassé le résultat de la semaine passée par 97,43 %. Malheureusement, elles sont remarquablement plus faibles que l’an dernier à la même période (1,158 million de tonnes). Le cumulatif annuel des inspections est de 4,321 millions de tonnes, ce qui est de 61,2 % plus faible que l’an dernier (11,138 millions de tonnes).

Cet après-midi, le rapport sur la progression des cultures a indiqué que dimanche dernier, la récolte de maïs US avait avancé de 14 % depuis le 3 novembre dernier à 66 %. Le résultat est donc dans les attentes du marché. Par contre, le rythme était bien inférieur à la moyenne des 5 dernières années établie à 85 %.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la session sur une note partagée d’une fraction de cent. À la fermeture du marché, le tourteau de soya US était en hausse de 1,70 $ tonne. Par contre, l’huile avait perdu 39 points.

Cet après-midi, le USDA a présenté son rapport sur la progression des cultures en date du 10 novembre dernier. Dans le cas du soya US, l’avancement de la récolte était dans les attentes du marché à 85 %. La moyenne quinquennale est de 92 %, mais il n’y a que 2 % de moins que le résultat de l’an passé à la même période.   

Pour la semaine du 7 novembre dernier, les inspections à l’exportation de soya US ont été de 48,929 millions de boisseaux, soit à un résultat légèrement inférieur à celui de la semaine précédente et de 5,475 millions de boisseaux de moins qu’à la même période l’an passé. Le cumulatif annuel des inspections à l’exportation de soya US est tout de même 7,01 % supérieur à celui de 2018/2019, mais est de 96,277 millions de boisseaux de moins que la moyenne des 5 dernières années.

Blé

Les contrats de blé US ont clôturé en hausse. Les contrats de blé dur rouge d’hiver à Kansas ont gagné 16 cents. À Chicago, les contrats de blé tendre rouge d’hiver ont aussi terminé en hausse de 11 ¼ cents. À Minneapolis, les contrats de blé dur rouge de printemps ont progressé de 6 ½ cents.

Les analystes avaient sous-estimé les inspections à l’exportation de blé US évaluées à 528,875 tonnes. En effet, les anticipations du marché étaient entre 250,000 et 350,000 tonnes. Les inspections à l’exportation de blé ont été de 44,42 % plus élevées que la semaine précédente et de 33,03 % comparativement à la même période l’an passé. Le cumulatif annuel de blé est estimé à 421,07 millions de boisseaux, ce qui dépasse celui de l’an dernier par 79 millions de boisseaux. 

Cet après-midi, le rapport sur la progression des cultures en date du 10 novembre dernier, a montré que l’avancement des ensemencements de blé d’hiver US était dans la lignée des prévisions des marchés à 92 %. Il indique aussi que 78 % des plants avaient émergés.

Au Canada, la progression de la récolte de blé continue de traîner. En Alberta, elle est terminée à 89,5 % alors qu’elle était finalisée à 95 % l’an dernier à la même période.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la journée sur une note partagée. Les contrats décembre 19 et février 20 ont perdu 10 à 12 cents, mais celui avril 20 a gagné 22 cents. Les contrats de veau US ont rebondi après avoir reculé ce midi pour finir la session avec des gains de plus de 22 cents. 

Le 8 novembre dernier, le CME Feeder Cattle Index avait gagné 68 cents à 146,52 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé était en hausse. La découpe «Choice» a pris 1,91 $ à 240,50 $. Les prix d’août dernier avaient touché 241 $ pendant une courte période, mais il faut remonter au 6/22/17 pour voir un résultat qui dépasse plus durablement les 240 $. La découpe «Select» a également progressé de 2,54 $ à 216,23 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 231,000 têtes, soit au même résultat qu’à la même période l’an passé.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter aux enchères 1393 têtes dont les ¾ originaires du Nebraska.


Porc

Les contrats de porc à Chicago ont fini la journée avec un gain de plus de 1,82 $. 

Le 8 novembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 85 cents à 59,44 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en progression de 2,19 $ à 88,53 $. Les côtes ont été la seule découpe en recul par 1,41 $.  Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en hausse de 10 cents à 42,69 $. 

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 936,000 têtes, soit un repli de 48,000 têtes comparativement à la semaine passée.

En Chine, depuis les festivités nationales, le prix du porc sur le marché intérieur a monté en flèche. La pénurie s’est étendue aux réserves gouvernementales qui sont issues des importations de surgelé de porc. Les autorités chinoises planifient de nouvelles politiques visant à maintenir le niveau des prix, dont l’une consistant à importer de la volaille US en remplacement du porc jugé trop coûteux. Une autre consiste à forcer les entreprises privées de stockage à liquider leurs inventaires. Il est donc nécessaire de surveiller les nouvelles politiques qui entreront en vigueur avant la fête du nouvel an chinois qui se tiendra en janvier prochain. 

Dollar canadien       

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article