Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 30 septembre 19

30 septembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs Us aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en hausse de 12 à 16 ½ cents. Par contre, les contrats différés ont clôturé avec des gains plus modestes.

Ce matin, le NASS (USDA) a publié son rapport trimestriel sur les inventaires de grain. Dans le cas du maïs US, il estime que les stocks étaient de 2,114 milliards de boisseaux au 1er septembre dernier, ce qui est bien en deçà des attentes du marché. Pour la fin de la saison 2018/2019, les inventaires ont été en baisse de 331 millions de boisseaux comparativement au rapport d’offre et de demande du 12 septembre dernier. Il s’agit également d’une baisse de 26 millions de boisseaux comparativement à l’an dernier. Les inventaires à la ferme ont tout de même bondi de 21,5 % par rapport à l’an passé à 753,3 millions de boisseaux.

Toujours durant l’avant-midi, le USDA a rapporté des ventes à l’exportation de 120,000 tonnes vers le Mexique.

Le rapport sur les inspections à l’exportation de maïs US indique que celle-ci ont été de seulement 399,736 tonnes durant la semaine du 26 septembre dernier, ce qui représente un bond de 69,82 % comparativement à la semaine précédente, mais aussi une forte baisse par rapport à l’an dernier à la même période. Sur une base annuelle, les expéditions sont de 65,65 % moins élevées qu’en 2018.

Cet après-midi, le USDA a rapporté que dimanche dernier, 88 % du maïs US était au stade denté. 43 % des plants ont également été considérés comme matures comparativement à une moyenne quinquennale de 73 %. Le USDA note aussi que la récolte est terminée à 11 % alors que la normale est de 19 %. Les conditions de culture sont demeurées inchangées à 57 % dans les catégories «bon à excellent».

Soya

La plupart des contrats de soya US ont fini la session en hausse de 17 à 23 cents. Le tourteau a également progressé de 6 $/tonne et l’huile de 37 points.

Ce matin, le rapport trimestriel sur les inventaires de grain a indiqué qu’en date du 1er septembre dernier, ceux de soya US ont été de 913 millions de boisseaux alors que le marché les anticipait à 980 millions de boisseaux. Le résultat est bien supérieur à celui de l’an passé à la même période, mais il est également une baisse de 92 millions de boisseaux comparativement à l’estimé du 12 septembre dernier contenu dans le rapport d’offre et demande, qui était de 1,005 milliard de boisseaux. Le NASS a aussi revu à la baisse son estimation de la production de soya US pour 2018 par 116 millions de boisseaux à 4,428 milliards de boisseaux. À ce moment, le rendement moyen avait reculé de 1 bo./acre à 50,6 bo./acre. Cette révision a été forcée par l’usage résiduel élevé des stocks.

Durant la semaine du 26 septembre dernier, les inspections à l’exportation de soya US ont été de 982,288 tonnes, ce qui est bien au-delà du résultat de la semaine précédente et de 55,86 % par rapport à celui de l’an passé. Sur une base annuelle, il s’agit d’une hausse de 6 % comparativement à 2018.

Des rapports indiquent que les Chinois ont acheté 600,000 tonnes de soya US durant la journée. Pour la semaine, ils auraient l’intention d’acheter 2 millions de tonnes de soya US.

Cet après-midi, le rapport sur la progression des cultures présenté par le USDA a montré que dimanche dernier, 55 % du soya US avait perdu ses feuilles. La récolte était également terminée à 7 %, contre une moyenne des dernières années de 20 %. Les conditions de culture se sont améliorées de 1 % à 55 % dans les catégories «bon à excellent».

Blé

La majorité des contrats de blé d’hiver US ont fini la journée avec des gains de 6 à 8 ¾ cents. Par contre, à Minneapolis, ils ont clôturé dans le rouge de 1 à 3 cents. L’anticipation d’une grosse production a compensé les effets des grosses chutes de neige qui ont eu lieu dans le Montana et les Prairies Canadiennes au cours du week-end.

Dans le courant de l’avant-midi, le NASS a publié son rapport annuel Small Grains Summary. L’organisme estime que la production de tous les types de blé US est de 1,962 milliards de boisseaux, un résultat légèrement inférieur aux attentes des marchés. La production de tous les types de blé d’hiver US totaliserait 1,304 milliard de boisseaux, dont 833 millions de boisseaux pour le blé dur rouge d’hiver US et 239 millions de boisseaux pour le blé tendre rouge d’hiver US. Par ailleurs, la production de blé de printemps US dépasse les anticipations des marchés par 15 millions de boisseaux à 600 millions de boisseaux. À noter que le NASS va réévaluer la production de blé de printemps US en raison des retards dans la poursuite de la récolte. En bref, il y aura des ajustements dans le prochain rapport sur la production du mois de novembre. Le blé non-récolté sera inclue dans le résultat de production. Par ailleurs, les inventaires de blé US au 1er septembre ont été de 2,385 milliards de boisseaux, ce qui dépasse les prévisions des marchés, mais c’est également une baisse de 5 millions de boisseaux comparativement à l’an dernier.

Le rapport sur les inspections à l’exportation indique que celles de blé US ont été de 466,506 tonnes, soit une légère baisse par rapport à la semaine précédente. Sur une base annuelle, les exportations de blé US sont en hausse de 1,568 millions de boisseaux à 8,485 millions de boisseaux.

Cet après-midi, le rapport hebdomadaire sur la progression des cultures a montré que dimanche dernier, la récolte de blé de printemps US était terminée à 90 % alors que la moyenne des 5 dernières années est de 99 %. Par ailleurs, les ensemencements de blé d’hiver US ont été terminés à 39 %, tandis que 11 % des plants ont émergé.

Bœuf

Les contrats de bœuf aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse de 27,5 à 45 cents, mais les autres contrats ont pu clôturer en hausse. Les contrats de veau US ont fini en recul de 0,375 $ à 1,925 $. Il y avait une pression négative exercée par la hausse des contrats de maïs US.

Le 27 septembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 74 cents à 142,51 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse. La découpe «Choice» a perdu 14 cents à 212,44 $. Celle «Select» a reculé de 2,75 cents à 187,11 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 117,000 têtes, ce qui est une progression de 1,000 têtes par rapport à la semaine dernière. Par contre, le résultat est le même que celui de l’an passé.

La semaine dernière, le USDA a rapporté des ventes au comptant à 103 $ pour le Texas et d’autres, entre 103 et 106 $, pour le Kansas. Des ventes entre 104 et 107 $ ont été enregistrées au Nebraska.

Porc

Les contrats de porc US ont fini la journée avec des gains de 17,5 cents à 2,75 $. Vendredi passé, le NASS a rapporté qu’au 1er septembre dernier, le cheptel porcin US était de 77,678 millions de têtes, un record.

Le 26 septembre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 62 cents à 55,34 $. Le Fresh Bacon Index a également été en progression de 9,14 $ par rapport à la semaine précédente à 131,07 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes était en hausse de 47 cents à 73,73 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a gagné 64 cents à 49,02 $.

Le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 489,000 têtes, ce qui est une augmentation de 46,000 têtes comparativement à la semaine passée et de 39,000 têtes par rapport à la même période en 2018.

Dollar canadien

 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article