Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 20 septembre 19

20 septembre 2019,

Maïs

Ce vendredi, sous la pression négative exercée par le secteur du soya US, les contrats de maïs aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse de 2 à 3 cents. Sur la semaine, le contrat décembre 19 a pris 2 cents.

Présenté cet après-midi, le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) indiquait que le 17 septembre dernier, les gestionnaires de font spéculatifs actifs dans le maïs US avaient des positions nettes vendeuses sur 170,626 contrats, ce qui correspondait à une hausse de 34,227 contrats par rapport à la semaine précédente.

Durant la semaine du 12 septembre dernier, le total des engagements à l’exportation de maïs US était à 17 % des projections du USDA alors que la normale pour cette période de l’année est de 27 %. Il y avait aussi un total de 8,65 millions de tonnes en ventes expédiées et non expédiées, ce qui est en fait le niveau le plus bas depuis 2005/2006.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la séance en baisse de 9 à 10 ¼ cents. Sur la semaine, le contrat novembre 19 a reculé de 1,78 %. Le tourteau de soya US a également clôturé dans le rouge de 1,10 $/tonne. L’huile perdu 53 points.

Aujourd’hui, le Président Trump a indiqué que les achats de produits agricoles US par la Chine ne seront pas suffisants pour en arriver à un accord commercial. La délégation chinoise a annulé ses visites de fermes US prévues dans le courant de la semaine prochaine. Ces fermes sont situées dans le Montana et le Nebraska.

Cet après-midi, le rapport de la CFTC indiquait que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le soya US avaient réduit leurs positions nettes vendeuses de 43,556 contrats à -48,181 contrats.

Le total combiné des ventes de soya US expédiées et non expédiées est à 23 % par rapport aux projections annuelles du USDA. La moyenne des dernières années est de 40 %. À 11,18 millions de tonnes pour la semaine #2 de l’année commerciale, c’est le niveau le plus bas depuis 2008/2009.

Blé

Les contrats de blé d’hiver US ont terminé en recul de 2 à 4 cents. À Minneapolis, par contre, ils ont clôturé en hausse de 2 à 4 cents.

Présenté cet après-midi, le rapport de la CFTC indiquait qu’à Minneapolis le 17 septembre dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le blé avaient des positions nettes vendeuses records sur -23,071 contrats.

Les engagements à l’exportation de blé US 2019/2020 dépassent ceux de l’an dernier par 20,4 %. Ils sont à 46 % de la projection totale du USDA, tandis que la normale est de 52 % pour cette période-ci de l’année.

En Russie, IKAR laisse son estimé de la production de blé russe inchangé à 75 millions de tonnes. Le USDA l’estime plutôt à 72,5 millions de tonnes.

Selon Coceral, la production de blé UE 2019 est de 143,3 millions de tonnes, soit une augmentation de 3 millions de tonnes comparativement à l’estimé précédent.

Bœuf

Les contrats de bœuf à Chicago ont fini la session en baisse de 22,5 à 67,5 cents. Sur la semaine, le contrat octobre 19 a gagné 1,30 %. Les contrats de veau US aux échéances les plus rapprochées ont terminé en hausse, alors que ceux différés ont clôturé en baisse. Sur la semaine, le contrat septembre 19 a progressé de 2,8 %.

Présenté dans le courant de l’après-midi, le rapport mensuel Cattle-on-Feed a montré qu’au mois d’août dernier, les placements ont été en baisse de 8,99 % par rapport à l’an passé à 1,884 million de têtes. Le résultat est aussi inférieur aux attentes du marché. La commercialisation a également reculé de 1,51 % par rapport à l’an dernier à 1,953 million de têtes. Par ailleurs, les inventaires des parcs d’engraissement se sont chiffrés à 10,982 millions de têtes, ce qui est une diminution de 1,29 % comparativement à l’an passé. Il s’agit en fait des inventaires les moins élevés des 23 derniers mois.

Le 19 septembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 1,24 $ à 138,53 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse. La découpe «Choice» a reculé de 1,20 $ à 216,97 $. Celle «Select» a perdu 44 cents à 191,72 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 658,000 têtes, ce qui est une augmentation de 5,000 têtes par rapport à la même période l’an dernier et une hausse de 29,000 têtes comparativement à la semaine précédente.

Le USDA a rapporté quelques ventes à 102 $ au Kansas.

Porc

Les contrats de porc ont fini la journée en baisse de 32,5 cents à 1,70 $. Sur la semaine, le contrat octobre 19 a reculé de 9,21 %. La faiblesse est due en bonne partie à la nouvelle selon laquelle la délégation chinoise devrait retourner en Chine plus vite que prévu sans faire la visite des fermes du Montana et du Nebraska.

Le 18 septembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 44 cents à 56,32 $. Cet après-midi, la valeur moyenne FOB des découpes a été en hausse de 13 cents à 69,15 $. La fermeté provenait de la hausse du flanc (+ 4,89 $). Sur une base nationale, le prix moyen au comptant était en recul de 22 cents à 44,14 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 2,587 millions de têtes, ce qui est bien au-delà du résultat de l’an dernier à la même période. Il s’agit aussi d’une baisse de 24,000 têtes comparativement à la semaine passée.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article