Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 10 septembre 19

10 septembre 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la session avec des gains de 6 à 7 ¾ cents.

Ce matin, le USDA a rapporté des ventes privées à l’exportation de 278,200 tonnes de maïs US 2019/2020. La destination est le Mexique.

Hier, le rapport sur la progression des cultures a montré que seules la Pennsylvanie et la Caroline du Nord ont constater que la maturation de leur maïs dépasse la normale. Pour les 18 États suivis, le NASS devrait commencer à observer la progression de la récolte dès la semaine prochaine.

Les conditions de culture du maïs US ont baissé de 3 % à 55 % dans les catégories «bon à excellent».

Pour le rapport d’offre et de demande qui sera disponible jeudi, une moyenne de rendements de maïs US de 167,2 bo./acre est avancée. Par ailleurs, les analystes s’attendent aussi à des inventaires de fin d’année de maïs US 2018/2019 à la hausse de 41 millions de boisseaux à 2,401 milliards de boisseaux. Pour la nouvelle récolte, ils prévoient une baisse de 251 millions de boisseaux alors que la production est anticipée à la baisse à 1,93 milliard de boisseaux.

Au Brésil, CONAB estime la récolte de maïs brésilien en hausse de 0,672 tonnes à 99,98 millions de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée avec des gains de 12 à 14 ¼ cents. Le tourteau de soya a également été à la hausse de 4,40 $/tonne. L’huile a gagné 12 points.

Une rumeur circulait ce matin à l’effet que la Chine pourrait acheter plus de produits agricoles US. Par contre, le conseillé américain Navarro a minimisé les attentes des marchés à ce sujet.

Le USDA a rapporté cet avant-midi, des ventes privées à l’exportation de 138,000 tonnes de soya US 2019/2020. Les livraisons devraient se faire vers le Mexique. L’instance américaine a également signalé des ventes privées à l’exportation de 195,750 tonnes de tourteau. La destination est encore le Mexique. 155,000 tonnes sont de 2019/2020 et 40,750 tonnes sont de 2020/2021.

Le rapport sur les conditions de culture indique que celles de soya US sont demeurées inchangées à 55 % dans les catégories «bon à excellent».


En attendant le rapport mensuel d’offre et de demande qui sera rendu public jeudi, les analystes pensent que les inventaires de fin d’année de soya US 2018/2019 seront en baisse de 25 millions de boisseaux à 1,045 milliards de boisseaux. Dans le cas de la nouvelle récolte 2019/2020, une baisse de 101 millions de boisseaux à un total de 654 millions de boisseaux est anticipée.

CONAB a légèrement augmenté son estimé de la récolte de soya brésilien par rapport à août dernier à 115,03 millions de tonnes. Le USDA l’estime à 117 millions de tonnes.

Blé

Sans se soucier du contrat septembre 19, qui devrait expirer bientôt, la plupart des contrats de blé US ont clôturé en hausse de 4 à 7 ¾ cents.

En attendant le rapport mensuel d’offre et de demande de jeudi, les analystes anticipent très peu de changements concernant les inventaires de blé US. Ils estiment que ces derniers pourraient augmenter légèrement de 2 millions de boisseaux à 1,016 milliard de boisseaux.

Hier le rapport sur la progression des cultures a indiqué que dimanche dernier, la récolte de blé de printemps US était complétée à 71 % alors que le rythme normal est de 87 %. Les observations des ensemencements de blé d’hiver US devraient débuter la semaine prochaine.

Dans un appel d’offres qui a eu lieu aujourd’hui, la Corée du Sud a acheté 76,000 tonnes de blé US.

Le ministère français de l’Agriculture a augmenté son estimation de la production de blé français 2019/2020 de 1,25 million de tonnes à 39,45 millions de tonnes.

Bœuf

La plupart des contrats de bœuf US ont fini la journée avec des gains de 1,95 $ à 2,35 $. À noter que graphiquement, les contrats aux échéances les plus rapprochées ont atteint leurs prix les plus bas depuis 2010. Les contrats de veau US ont aussi terminé en hausse de 1,075 $ à 1,90 $.

Le 9 septembre dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 33 cents à 137,44 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en recul. La découpe «Choice» a baissé de 1,57 $ à 225,38 $. Celle «Select» a suivi en perdant 94 cents à 200,98 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 231,000 têtes, soit une diminution de 8,000 têtes comparativement à la même période en 2018.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter à ses enchères en ligne 636 têtes.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en hausse de 12,5 cents à 1,825 $.

Le 6 septembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 94 cents à 63,75 $. Cet après-midi, la valeur moyenne FOB des découpes a été en hausse de 8 cents à 71,99 $. Sur une base nationale, le prix moyen de la carcasse était en baisse de 1,72 $ à 48,93 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 970,000 têtes, ce qui est une augmentation de 40,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article