Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 30 août 19

30 août 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la session en baisse d’une fraction à 1 ¾ cents. La faiblesse des prix du blé US a influencé celle du maïs US.

Le marché attend les détails du plan que le Président Trump devrait présenter concernant les biocarburants. Il devrait en faire l’annonce bientôt.

Les engagements à l’exportation de l’ancienne récolte de maïs US sont de 17,2 % moins élevés que ce qu’ils étaient à la même période l’an dernier. Ils sont aussi les plus faibles des 3 dernières années alors que les prix au comptant US sont encore plus élevés que l’an passé. Les exportations de maïs US sont à seulement 94 % des projections du USDA tandis que la moyenne des dernières années est de 104 %. Au cumulatif, les expéditions de maïs US sont à 91 % du total projeté par le USDA, mais la tendance des données hebdomadaires des exportations est actuellement inférieure aux données fournies par le Census Bureau.

Cet après-midi, le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) a indiqué que le 27 août dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le secteur du maïs US avaient ajouté 37,696 contrats à leurs positions nettes vendeuses de -94,137 contrats.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en hausse d’une fraction de cent. Les contrats différés ont plutôt clôturé légèrement en baisse. Le tourteau a terminé dans le rouge de 2,70 $/tonne. L’huile a gagné 27 points. Les spéculateurs ont équilibré leurs positions en prévision du long week-end. Les marchés seront fermés lundi.

Dans l’après-midi, la CFTC a mentionné dans son rapport que le 27 août dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le soya US avaient ajouté 3,615 contrats à leurs positions nettes vendeuses à 76,047 contrats.

Les perspectives météorologiques des 8 à 14 prochains jours indiquent des possibilités de température sous la normale saisonnière pour l’ensemble du Corn Belt. Les producteurs de soya du Delta surveillent l’arrivée de l’ouragan Dorian, qui continue sa progression dans le Golf, tout en augmentant les probabilités d’averses pour le nord des États-Unis.

Les engagements à l’exportation de soya US 2018/2019 sont actuellement 17,1 % moins élevés que l’an passé et nous sommes presque à la fin de la saison 2018/2019. Ils sont aussi à 105 % de la projection du USDA alors que la moyenne des dernières années est de 104 %. Les expéditions sont à 97 % de ce nombre.

Blé 

À Kansas et à Minneapolis, la plupart des contrats de blé ont terminé la journée en baisse de 2 à 9 cents. À ces deux places de marché, les contrats ont touché de nouveaux bas. À Chicago, les contrats de blé tendre rouge d’hiver ont reculé de 3 à 18 ½ cents. 

Cet après-midi, la CFTC a annoncé que mardi dernier, les spéculateurs et les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le blé à Chicago avaient ajouté 1,807 contrats à leurs positions nettes vendeuses de 3,056 contrats. À Minneapolis, il ont réduit leurs positions nettes vendeuses record à 20,290 contrats.

Nous sommes presqu’à la fin du 1er trimestre et les engagements à l’exportation ont progressé de 23,5 % comparativement à la même semaine l’an dernier. Ils sont également à 42 % de la projection du USDA. La moyenne des dernières années est de 47 %, un résultat bien supérieur à celui de l’an dernier à la même période (37 %).

Bœuf

La plupart des contrats de bœuf US ont fini la journée avec des pertes de 57,5 cents à 1,225 $. Les contrats de veau ont également terminé dans le rouge de 1 $ à 2,35 $.

Le 29 août dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 14 cents à 138,55 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse. La découpe «Choice» a perdu 42 cents à 231,77 $. Celle «Select» a également reculé de 51 cents à 212,27 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 644,000 têtes, ce qui est une diminution de 10,000 têtes comparativement à la semaine précédente et de 1,000 têtes par rapport à la même période l’an dernier.

Pour le Nebraska, le USDA a rapporté des ventes au comptant entre 104 $ et 106 $ pour le vivant, avec des ventes entre 165 $ et 172 $ pour la carcasse. Quelques ventes à 103 $ ont été observées dans le nord. 

La CFTC a indiqué dans son rapport publié cet après-midi qu’au cours de la journée du 27 août dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le secteur bœuf US avaient des positions nettes vendeuses record sur -6,266 contrats.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse de 1,375 $ à 2,275 $.

Le 28 août dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 1,39 $ à 71,24 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse de 75 cents à 72,31 $. Sur la semaine, les découpes ont reculé de 7,34 % (9,2 %), mais le flanc a été la seule découpe à la baisse (-30,9 %). Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en baisse de 2,14 $ à 55,78 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,461 millions de têtes, soit une baisse de 67,000 têtes comparativement à la semaine précédente et de de 3,000 têtes par rapport à la même période l’an passé. En Chine le prix au détail du porc a progressé de 49 % ces 12 derniers mois. 

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article