Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 26 août 19

26 août 2019,

Maïs

Le contrat septembre 19 a terminé la journée en baisse de 1 ¼ cents. Par contre, la majorité des autres contrats ont clôturé en hausse.

Cet après-midi, dans son rapport sur la progression des cultures, le USDA a indiqué que dimanche dernier, 71 % du maïs US se trouvait au stade pâteux (moyenne 87 %). Aussi, 27 % des plants étaient denté (moyenne 46 %).

Par ailleurs, tel que prévu par le marché, les conditions de culture du maïs US se sont améliorées de 1 % à 57 % dans les catégories «bon à excellent».

Ce matin, le rapport sur les inspections à l’exportation indiquait que 639,154 tonnes de maïs US ont été exportées durant la semaine du 22 août dernier, ce qui représente une hausse de 24,24 % par rapport à la semaine précédente. Par contre, le résultat n’est que la moitié de ce qu’il était à la même période l’an dernier.

Dimanche dernier, le Président Trump a annoncé une entente de principe avec le Japon visant à réduire les tarifs douaniers sur certains produits industriels et agricoles américains, en supposant que les détails de l’accord soient finalisés d’ici septembre.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en hausse de 8 à 10 ¾ cents. Les contrats de tourteau ont également clôturé avec des gains de 3,10 $/tonne. L’huile a reculé d’un point.

Cet après-midi, le USDA a indiqué que dimanche dernier, 94 % des plants de soya US se trouvaient en floraison (moyenne 99 %). Il a également rapporté que 79 % du soya US était au remplissage des gousses (moyenne 91 %). Les conditions de culture se sont améliorées de 2 % à 55 % dans les catégories «bon à excellent».

Le rapport sur les inspections à l’exportation indique que celles de soya US ont été de 961,964 tonnes au cours de la semaine du 22 août dernier, ce qui est une baisse de 17 % comparativement à la semaine précédente, mais aussi une hausse de 5,95 % par rapport à la même période l’an dernier. Du total, 612,822 tonnes concernaient la Chine. Il y a actuellement des tentatives pour réduire le nombre de ventes non-expédiées avant le 31 août prochain.

Le Président Trump a annoncé hier que les Chinois avaient manifesté leur désir de reprendre les négociations après les dernières manœuvres tarifaires.

Blé

Aux 3 places de marché, les contrats de blé US ont terminé la journée en baisse de 2 à 6 cents.

Cet après-midi, le rapport sur la progression des cultures indiquait que dimanche dernier, la récolte de blé d’hiver US était terminée à 96 % (moyenne 99 %). Celle de blé de printemps avait progressé de 22 % à 38 % (moyenne 65 %). Les conditions de culture ont baissé de 1 % à 69 % dans les catégories «bon à excellent».

Ce matin, le USDA a annoncé que les inspections à l’exportation de tous les types de blé US ont été de 492,998 tonnes durant la semaine du 22 août dernier. Il s’agit d’une légère augmentation par rapport à la même période en 2018, mais également d’une baisse de 12,69 % comparativement à la semaine précédente.

Le représentant au commerce US Robert Lightheizer a mentionné que l’accord qui a été conclu avec le Japon, inclue des opportunités de ventes de blé US qui pourraient être bénéfiques pour les deux pays. Un meilleur environnement économique global a également été négocié.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont fini la journée avec des gains de 85 cents à 1,675 $. Ceux de veau ont également terminé dans le vert de 1,30 $ à 2,75 $.

Le 23 août dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 2,17 $ à 137,66 $.

L’accord commercial avec le Japon annoncé hier devrait donner au bœuf US un meilleur accès au marché japonais. Le rapport Cattle-on Feed présenté vendredi dernier a également encouragé le marché avec des inventaires de parcs d’engraissement qui se trouvaient dans la fourchette inférieure de ses anticipations.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée. La découpe «Choice» était en hausse de 54 cents à 238,06 $. Celle «Select» a fait l’inverse en perdant 1,05 $ à 211,66 $.

En ce début de semaine, le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 116,000 têtes, ce qui est 1,000 têtes de plus que la semaine précédente et une diminution de 4,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.

Porc

Le contrat de porc US octobre 19 a augmenté ses limites à la hausse. Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en progression de 3 $ à 4,25 $.

L’accord commercial Japon/US annoncé hier devrait annuler certains avantages tarifaires accordés à d’autres pays signataires de l’Accord de partenariat transpacifique en ce qui concerne le secteur porcin. Mais aujourd’hui, le marché US a tardé à réagir à la nouvelle.

Le 22 août dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 1,10 $ à 75,94 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en recul de 66 cents à 78,99 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en baisse de 1,21 $ à 63,26 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 477,000 têtes, ce qui est une baisse de 3,000 têtes par rapport à la semaine précédente et une augmentation de 9,000 têtes comparativement à la même période l’an passé.

Les importations chinoises de porc au cours du mois de juillet dernier ont totalisé 182,227 tonnes, ce qui est plus que le double de l’an passé à la même période et de 13,56 % de plus qu’en juin dernier.


Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article