Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 15 août 19

15 août 2019,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée en hausse de ¼ à 1 ¾ cents.

Ce matin, le USDA a rapporté que le 8 août dernier, les ventes à l’exportation de maïs US 2018/2019 ont été de 56,149 tonnes. Celles de 2019/2020 ont été de 307,591 tonnes, ce qui représente une hausse de 56 % par rapport à la semaine précédente, mais également une baisse de 71 % comparativement à la même période l’an dernier. Le total des engagements à l’exportation pour l’ancienne récolte est de 17 % moins élevé que l’an passé. Comparativement aux projections du USDA, les exportations de maïs US sont complétées à 94 %. Le rythme moyen est de 104 %. Quant aux expéditions, elles sont à 89 % des projections. Les ventes non-expédiées sont faibles pour cette période de l’année. Au cours de la semaine, la Chine a acheté 78,788 tonnes de sorgo issu de l’ancienne récolte.

Des averses ont eu lieu aujourd’hui dans l’ouest du Corn Belt.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en baisse de 7 ¼ à 7 ½ cents. Le contrat de tourteau septembre 19 a clôturé en baisse de 2,80 $/tonne. L’huile a reculé de 10 points.

Durant l’avant-midi, dans son rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 8 août dernier, le USDA a annoncé qu’il y a eu des réductions nettes des ventes de soya US 2018/2019 d’un total de 109,878 tonnes. Les Chinois ont annulé des commandes de 422,658 tonnes. Par contre, les ventes de la nouvelle récolte ont montré de fortes hausses à 817,359 tonnes, ce qui est plus de 1,5 fois le résultat de la semaine précédente. Il s’agit aussi d’une augmentation de 43 % par rapport à la même période l’an passé. Il y a eu une hausse des commandes pour les destinations inconnues, ce qui a éradiqué les changements négatifs enclenchés par les Chinois concernant les ventes de l’ancienne récolte.

Présenté ce matin, le rapport du NOPA a indiqué que les membres de ce dernier ont trituré 168,093 millions de boisseaux de soya au cours du mois de juillet, ce qui dépasse largement les prévisions du marché. C’est aussi une hausse de 12,93 % par rapport à juin et de 0,21 % par rapport au dernier record établi en juillet 2018. Les inventaires d’huile ont baissé de 4,46 % comparativement à juin dernier à 1,467 milliard de lbs.

Blé

Les contrats de blé US ont fini la journée sur une note partagée. À Kansas, les contrats aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en hausse de 5 cents. À Chicago, la baisse a été de 4 ¾ cents et à Minneapolis, de 2 ¾ cents.

Pour la semaine du 8 août dernier, le rapport sur les ventes à l’exportation indique des ventes nettes de 462,224 tonnes pour la saison 2019/2020, ce qui correspond à une baisse de 5,2 % par rapport à la semaine précédente et de 42,4 % comparativement à la même période en 2018. Le Japon a acheté 106,700 tonnes et la Corée du Sud 106,200 tonnes. Des ventes initiales de 12,250 tonnes ont eu lieu pour 2020/2021.

Selon Stratégie Grains la production de blé UE 2019/2020 est en hausse de 2,3 millions de tonnes à 142,9 millions de tonnes. La firme européenne projette également des exportations à la hausse de 2,9 millions de tonnes à 24,8 millions de tonnes.

Dans un appel d’offres qui se terminait aujourd’hui, le GASC (Égypte) a acheté 295,000 tonnes de blé. 175,000 tonnes sont d’origine russe et le reste de l’Ukraine.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la session sur une note partagée. Celui octobre 19 a clôturé en légère hausse. Les contrats de veau aux échéances les plus rapprochées ont fini en progression de 0,375 cents à 1,30 $.

Le 14 août dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 74 cents à 139,15 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a poursuivi sa hausse. La découpe «Choice» a progressé de 3,78 $ à 236,12 $. Celle «Select» a suivi en gagnant 4,75 $ de 210,67 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 463,000 têtes, ce qui représente un recul de 13,000 têtes comparativement à la semaine précédente et un autre de 11,000 têtes par rapport à la même période en 2018. Ce n’était pas ce que l’on craignait initialement compte tenu de la baisse de la capacité d’abattage entre 5,000 et 6,000 têtes.

Peu de ventes au comptant ont été rapportées cette semaine. Mais certaines d’entre elles ont eu lieu dans le sud à 105 $ et d’autres entre 105 et 106,50 $ ont été observées dans le nord des États-Unis.

Le USDA a annoncé des ventes à l’exportation de bœuf US de 16,152 tonnes au cours de la semaine du 8 août dernier. Les expéditions se sont chiffrées à 15,590 tonnes.

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont clôturé en baisse de 1,050 à 1,775 $.

Le 13 août dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 1,09 $ à 79,86 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en recul de 67 cents à 88,23 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a reculé de 56 cents à 69,47 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 1,900 million de têtes, soit une augmentation de 48,000 têtes comparativement à la semaine précédente et une autre de 43,000 têtes par rapport à la même période en 2018.

Ce matin, le USDA a annoncé que les ventes à l’exportation de porc US au cours de la semaine du 8 août dernier ont été de 20,393 tonnes, dont 10,211 tonnes pour la Chine. Les expéditions ont été de 26,413 tonnes, dont 6,835 tonnes vers la Chine.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article