Formation Grainwiz
Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 10 juillet 19

10 juillet 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont clôturé avec des gains de 1 à 2 ½ cents. Les spéculateurs se sont préparés à la parution du rapport mensuel d’offre et de demande qui sera faite demain à midi. Par ailleurs, le secteur du maïs US a été supporté par la hausse des prix du soya US.

Ce matin, le rapport de l’EIA de la semaine du 5 juillet dernier a indiqué qu’en raison du congé de la semaine passée, la production d’éthanol US avait reculé de 34,000 barils par jour à 1,047 million de bpj, ce qui reste tout de même un résultat plus élevé qu’à la même période l’an passé. Quant aux stocks d’éthanol US, ils ont augmenté de 165,000 barils à 23,009 millions de barils.

En prévision de la parution du rapport mensuel d’offre et de demande du mois de juillet (demain), un sondage de Reuters montre une probabilité de baisse de la récolte de maïs US à 13,664 milliards de boisseaux. Cette diminution pourrait venir même si le 28 juin dernier, le USDA avait projeté une hausse des superficies ensemencées. En moyenne, sur une base mensuelle, le marché s’attend à un rendement de 165 bo./acres (-1 mois/mois). À noter que comme chaque année, le World Agricultural Outlook Board (WAOB) a utilisé les chiffres du USDA sur la superficie ensemencée et ne l’a ajusté qu’une seule fois en 27 ans, soit en 1993.

Demain, le rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation de la semaine du 4 juillet dernier sera aussi présenté. Dans le cas du maïs US, les analystes estiment que celles de l’ancienne récolte devraient être entre 150,000 à 400,000 tonnes et celles de la nouvelle entre 100,000 et 300,000 tonnes.

Soya

La plupart des contrats de soya à Chicago ont terminé la session en hausse de 8 à 10 ¼ cents. Ceux du tourteau ont également fini dans le vert de 1,20 $/tonne. L’huile a gagné 9 points.

Concernant le rapport mensuel d’offre et de demande, selon Bloomberg, le marché s’attend à une baisse de la production de soya US 2019 à 3,866 milliards de boisseaux (-284 par rapport à juin). La principale explication de ce recul vient de la baisse des superficies octroyées à la culture du soya US constatée dans le rapport sur les superficies du 28 juin dernier. Les rendements pourraient aussi diminuer de 1 bo,/acre à 48,5 bo,/acre.

Pour demain, le marché anticipe des ventes à l’exportation de soya US de l’ancienne récolte entre 200,000 et 400,000 tonnes et entre 50,000 et 350,000 tonnes pour la nouvelle. Dans le cas du tourteau, des ventes entre 50,000 et 300,000 tonnes sont prévues. Pour l’huile, les ventes pourraient se situer entre 5,000 et 25,000 tonnes.

Blé

La plupart des contrats de blé US ont terminé la journée au neutre à haussier de 3 cents.

Pour tous les types de blé lors de la semaine du 4 juillet dernier, les marchés prévoient des ventes à l’exportation entre 250,000 et 500,000 tonnes.

Un correspondant du USDA en Australie projette une récole de blé australien 2019/2020 de 21,5 millions de tonnes alors que les chiffres officiels du USDA étaient de 22,5 millions de tonnes en juin dernier, mais des changements pourraient être annoncés demain dans le rapport mensuel d’offre et de demande. Les analystes s’attendent à une baisse mondiale des inventaires de fin d’année 2019/2020 à 292,48 millions de tonnes.

Aujourd’hui, dans un appel d’offres, des importateurs sud-coréens ont acheté 80,000 tonnes de blé.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochés ont fini la session avec des pertes de 15 à 50 cents. Ceux de veau aux échéances les plus rapprochées ont aussi clôturé en baisse de 10 à 52,5 cents.

Le 9 juillet dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 32 cents à 135,76 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse. La découpe «Choice» a reculé de 31 cents à 214,42 $. Celle «Select» a perdu 1,20 $ à 190,89 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 360,000 têtes, ce qui est une réduction de 5,000 têtes par rapport à la semaine dernière, mais aussi une augmentation de 4,000 têtes comparativement à la même période en 2018.

Ce matin, le Feeder Cattle Exchange n’a vendu aucune des 423 têtes offertes en ligne.

Au Nebraska, il y a eu quelques offres au comptant à 180 $.

Porc

Les contrats de porc aux échéances les plus rapprochées ont terminé avec des gains de 2,25 $ à 2,65 $. Le contrat juillet 19 a gagné 37,5 cents.

Le 8 juillet dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 67 cents par rapport au jour précédent à 71,25 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en recul de 2,17 $ à 71,60 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en hausse de 64 cents à 67,60 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,435 million de têtes, ce qui correspond à une hausse de 24,000 têtes par rapport à la semaine passée et à 76,000 têtes comparativement à la même période en 2018.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article