Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 5 juillet 19

05 juillet 2019,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la semaine sur une note partagée. Ceux aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en hausse de 1 à 2 cents. Par contre, les contrats différés ont fini dans le rouge de 2 ¾ cents.

Présenté ce matin, le rapport sur les ventes à l’exportation indique que 175,561 tonnes de maïs US de l’ancienne récolte ont été vendues durant la semaine du 27 juin dernier, ce qui est une baisse de 40,47 % par rapport à la semaine précédente. Il s’agit aussi d’une diminution de 40,16 % comparativement à la même période en 2018. Dans le cas de la nouvelle récolte, 156,251 tonnes ont été vendues. Un total de 48,778 tonnes de sorgo a été vendu à la Chine.

En raison du congé d’hier (Independence Day), le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) sera rendu public lundi.

Pour 2020, l’EPA a proposé de laisser l’usage conventionnel de l’éthanol US inchangé par rapport à 2019 à 15 milliards de gallons.

Soya

Les contrats de soya à Chicago ont fini la session en baisse de 13 à 14 ¼ cents. Les contrats de tourteau aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse de 2,20 $/tonnes. L’huile a perdu 58 points.

Le dernier rapport sur les ventes à l’exportation indique que 867,564 tonnes de soya US de l’ancienne récolte ont été vendu durant la semaine du 27 juin dernier. Le résultat est le plus élevé depuis les 13 dernières semaines (du lot, la Chine a acheté 607,328 tonnes de soya US). Il s’agit d’une augmentation de 54,5 % par rapport à la même période en 2018. Quant à la nouvelle récolte, 161,500 tonnes de soya US ont été vendues. Les ventes à l’exportation de tourteau ont été de seulement 25,351 tonnes, ce qui est l’un des niveaux de ventes les plus faibles de l’année commerciale. Les ventes d’huile ont été de 19,735 tonnes.

Un correspondant du USDA en Chine projette une baisse des importations chinoises de soya 2019/2020 à 83 millions de tonnes, soit à 4 millions de tonnes de moins que les chiffres officiels du USDA.

Blé

Les contrats de blé d’hiver US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée au neutre à haussier de 3 cents. À Minneapolis, toutefois, les contrats de blé US ont clôturé en baisse de 5 à 6 ¾ cents.

Présenté au cours de l’avant-midi, le rapport sur les ventes à l’exportation indique que 276,496 tonnes de blé US ont été vendues durant la semaine du 27 juin dernier. Le résultat est dans la fourchette inférieure des attentes des marchés. C’est également une baisse de 54,8 % par rapport à la semaine passée et de 37,17 % comparativement à la même période en 2018. Depuis les 4 premières semaines de la nouvelle année commerciale, les engagements à l’exportation ont été en hausse de 20,56 % par rapport à la même semaine en 2018.

Hier, dans un appel d’offres, l’Algérie a acheté 360,000 tonnes de blé.

FranceAgriMer estime que les conditions de culture du blé français ont baissé de 5 % à 75 % dans les catégories «bon à excellent».

Bœuf

La plupart des contrats de bœuf à Chicago ont terminé la semaine avec des gains de 1,15 $ à 1,775 $. Pour la semaine, le contrat août 19 a progressé de 2,54 %. Les contrats de veau ont également fini la journée dans le vert de 1,125 $ à 2,25 $. Pour la semaine, le contrat août 19 a gagné 1,44 %.

Le 4 juillet dernier, le CME feeder cattle indiex était en baisse de 1,19 $ à 133,21 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse. La découpe «Choice» a perdu 1,58 $ à 217,67 $. Celle «Select» a suivi en reculant de 56 cents à 194,80 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 573,000 têtes, ce qui correspond à une hausse de 3,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.

Les ventes à l’exportation de bœuf US ont été de 18,690 tonnes durant la semaine du 27 juin dernier.

Selon le Census Bureau, 272,334 millions de lbs. ont été exportées au cours du mois de mai dernier, ce qui est une légère baisse de 0,2 % par rapport aux années passées. Par contre, il s’agit d’une augmentation annuelle de 11,8 %.

Les expéditions vers la Corée du Sud au cours du mois de mai dernier ont atteint un record de 63,186 millions de lbs.

Dans le sud des États -Unis, des ventes au comptant entre 109 et 110 $ ont été observées. Au Nebraska, elles ont même atteint 113,50 $, Dans le nord, il y a eu des ventes de la carcasse entre 180 et 182 $.

Porc

Vers midi, les contrats de porc à Chicago étaient en baisse de 1,225 $ à 2,825 $.

Le 2 juillet dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 79 cents par rapport au jour précédent à 73,22 $. Cet après-midi, la valeur des découpes a été en hausse de 1,69 $ à 73,17 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en recul de 1,32 $ à 65,82 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 2,072 millions de têtes, ce qui correspond à une augmentation de 87,000 têtes par rapport à la même semaine l’an dernier.

Le USDA a indiqué cet avant-midi que les ventes à l’exportation de porc US durant la semaine du 27 juin dernier ont été de 23,521 tonnes. Les expéditions ont atteint 27,009 tonnes, dont 8,107 tonnes vers la Chine.

Selon les données du Census Bureau, les expéditions de porc durant le mois de mai dernier ont été de 511,437 millions de lbs., ce qui représente une diminution de 0,8 % comparativement aux années passées et de 2,5 % par rapport à avril. Les exportations vers la Chine ont été les plus élevées depuis le 3 dernières années à 56,751 millions de lbs. C’est aussi un 4ème record pour le mois de mai.

Dollar canadien 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article