Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 17 mai 19

17 mai 2019,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en hausse de 4 ¼ cents. Pour la semaine, le contrat juillet 19 a progressé de 8,96 %. Les achats étaient liés à la lenteur des semis et à l’impact qu’elle aura sur la superficie finale ou le rendement.

Cet après-midi, la CFTC a indiqué que le 14 mai dernier, les gestionnaires de fonds et les spéculateurs actifs dans le maïs US avaient maintenu leurs positions nettes vendeuses sur 282,918 contrats.

Dans la semaine du 9 mai dernier, les exportations de maïs US ont été à 63 % des projections du USDA pour 2018/2019, ce qui correspond au même rythme que la moyenne des dernières années. Par contre, le total des engagements à l’exportation est de seulement 80 %, alors que la moyenne des années passées est de 92 %. Quant aux ventes non-expédiées, elles accusent un retard.

Le Buenos Aires Grain Exchange (BAGE) estime que 34 % du maïs argentin a été récolté, ce qui représente à peu près le rythme normal. Le BAGE laisse également son estimé de la production de maïs argentin inchangé à 48 millions de tonnes comparativement au USDA, qui l’évalue à 49 millions de tonnes.

À l’aide d’appels d’offres séparés, les Sud-Coréens ont acheté un total de 138,000 tonnes de maïs. Les origines étaient américaine et sud-américaine.

Soya

Vers la fin de la session, les contrats de soya à Chicago étaient faibles. Ceux aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en baisse de 17 à 18 ¼ cents. Les inquiétudes concernant le maïs, qui ont engendré la possibilité d’un changement de culture vers le soya, ont exercé une pression négative sur le secteur. Pour la semaine, le contrat de soya juillet 19 a gagné 1,54 %. Dans le cas du tourteau, la baisse a été de 7,60 $/tonne. Pour la semaine, le contrat de tourteau juillet 19 a progressé de 2,44 %. L’huile de soya a fini la journée en baisse de 50 points.

Cet après-midi, le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) a indiqué que le 14 mai dernier, les spéculateurs et les gestionnaires de fonds actifs dans le soya US avaient augmenté leurs positions nettes vendeuses de 8,282 contrats à un record de 168,835 contrats.

Hier, les données du USDA ont montré que le total des engagements à l’exportation de soya US pour la saison 2018/2019 a atteint 94 % des projections comparativement à 98 % pour la moyenne des dernières années. Les expéditions à l’exportation sont à 69 % des projections du USDA alors que la moyenne des années passées est de 87 %. L’an dernier à la même période, c’était 79 %.

Le BAGE a augmenté son estimé de la récolte de soya argentin de 1 à 56 millions de tonnes. Il estime aussi qu’elle a été complétée à 76,7 %, ce qui représente une hausse de 6,1 % par rapport à la moyenne des dernières années.

Blé

À Chicago, les contrats de blé ont terminé la session en baisse de 1 à 2 cents. Il y a eu des prises de profits sur le contrat juillet 19 qui, pour la semaine, a progressé de 9,48 %. À Kansas, les contrats ont baissé par rapport à leur haut, mais ils sont demeurés fermes. À la fin de la journée, ils étaient à la hausse de 3 ½ cents. Pour la semaine, le contrat juillet 19 a gagné 8,59 %. À Minneapolis, les contrats ont clôturé en progression de 2 cents et pour la semaine, ils ont pris 2,08 %.

Les problèmes d’humidité pour le blé tendre rouge d’hiver US et pour une partie du blé dur rouge d’hiver US commencent à inquiéter les analystes, qui pensent aux problèmes de protéine, à la gale du blé, à la vomitoxine et à la fusariose.

Cet après-midi, la CFTC a annoncé dans son rapport que le 14 mai dernier, à Kansas, les spéculateurs et les gestionnaires de fonds actifs dans le blé US avaient réduit leurs positions nettes vendeuses de 2,442 contrats à 56,424 contrats.

Le total des ventes non-expédiées de blé US est actuellement de 3,517 millions de tonnes alors qu’il reste seulement 3 semaines avant la fin de la saison 2018/2019. Le total des engagements est en hausse de 8,8 % par rapport à l’an passé. Il est aussi à 103 % des projections du USDA. La moyenne des 5 dernières années est de 105 %.

Bœuf

La majorité des contrats de bœuf ont terminé la journée avec des gains de 80 cents à 1,80 $. Quant aux contrats de veau, celui mai 19 a fini la session en hausse de 30 cents. Les autres contrats ont également terminée la journée en progression de 2 $ à 2,625 $.

Une annonce du USDA mentionne que le Japon a accepté de lever la limite d’âge de 30 mois imposée au bœuf importé en provenance des États-Unis. Originellement la limite était de 20 mois, mais celle de 30 mois avait été instaurée en 2003 au moment de l’épidémie d’encéphalite spongiforme bovine.

Le 16 mai dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 30 cents à 132,76 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse. La découpe «Choice» a gagné 75 cents à 220,31 $. Celle «Select» a suivi en prenant 40 cents à 208,28 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 660,000 têtes, ce qui représente une baisse de 11,000 têtes comparativement à la semaine précédente et de 8,000 têtes par rapport à la même période l’an passé.

Cette semaine, selon le USDA, les ventes au comptant ont été enregistrées à 117 $, mais certaines ont été conclues à 115 $.

Le rapport de la CFTC a indiqué que mardi dernier, les gestionnaires de fonds et les spéculateurs avaient réduit leurs positions nettes acheteuses de 17,405 contrats à 87,296 contrats.

Porc

Les contrats de porc aux échéances les plus rapprochées ont clôturé dans le vert de 15 à 65 cents. Les contrats différés ont toutefois terminé la session en baisse. Plus tard dans la journée, il a été annoncé que les États-Unis était en train de lever droits de douane sur l’acier mexicain et canadien.

Le 15 mai dernier, le CME Lean Hog Index a été en hausse de 53 cents comparativement au jour précédent à 84,21 $. Cet après-midi, le USDA estimait la valeur moyenne des découpes de porc en baisse de 86 cents à 85,27 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en hausse de 10 cents à 81,48 $.

Pour la semaine, le USDA considère le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 2,371 millions de têtes, ce qui correspond à une baisse de 30,000 têtes par rapport à la semaine passée, mais également à une hausse de 32,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article