Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Banque Nationale

Marché du porc et des grains - RMS Commodités - Banque Nationale

21 septembre 2020, Banque Nationale

Bonjour,

21 septembre, 2020

Voici une mise à jour des prix ce matin :

PORC

• Après une journée de gains pour les échéances à court terme jeudi dernier, le marché était au ralenti vendredi alors que les contrats de porc pour octobre et décembre 2020 et mai 2021 étaient en légère baisse et que les autres échéances faisaient de légers gains. Dans tous les cas, les gains et les pertes sont demeurés sous le 1 cent USD/lb.
•L’indice de découpe de porc U.S. a terminé la semaine à 87,53 cents USD/lb avec un gain de 0,50 cent USD/lb comparativement à jeudi. La découpe s'est également apprécié de 6,28 cents USD/lb (+7,7%) depuis vendredi le 11 septembre et est à son plus haut niveau depuis le début du mois de juin 2020. La découpe était évaluée à environ 70 cents USD/lb à la mi-septembre l'an passé.
• Les données de l'USDA indiquent que le nombre estimé de porcs abattus sous le programme d'inspection fédérale U.S. est de 2,587M pour la semaine se terminant le 18 septembre, en hausse par rapport à la semaine dernière (2,323M, +11,4%) et en baisse comparativement à l'an passé (2,601M, -0,5%).
o Depuis le début de l'année (YTD) : 92,326M vs. 91,230M l'an passé (+1.2% )
• Selon Enodo Economics, une firme de conseil basée à Londres axée sur la Chine, la Chine aurait a presque épuisé ses réserves d'État de porc congelé. Elle estime que les réserves de la Chine auraient diminué d'environ 452 000 tonnes entre septembre 2019 et août de cette année, ce qui fait en sorte qu'il resterait moins 100 000 tonnes de porc congelé en réserve. Diana Choyleva, économiste en chef d’Enodo a également mentionné «à ce rythme, dans deux à trois mois, la Chine pourrait épuiser ses réserves».
• Le ministère de l’Agriculture de la Chine a confirmé que le cheptel porcin chinois s’est agrandi pour un septième mois d’affilé en août. Le nombre de porcs composant le cheptel en août était en hausse de 4,7% mois sur mois et 31,3% année sur année.

GRAINS

• Selon Soybean and Corn Advisors, la saison de semis de soya 2020-2021 a commencé au Brésil dans l'état du Mato Grosso pour les agriculteurs disposant de systèmes d'irrigation. Les producteurs qui n'ont pas accès à un système d'irrigation (environ 95% des producteurs) devront encore patienter avant d'entamer leurs semis et attendre que de bonnes pluies gorgent les sols d'eau après la saison sèche des quatre à cinq derniers mois, sans quoi la germination des semis pourrait être compromise.
• Après avoir terminé la semaine en hausse, les contrats à terme sur le maïs et le soya se replient ce matin. La hausse des prix du maïs et du soya a entraîné l'indice Grain Spot Subindex de l'agence Bloomberg à son plus haut niveau depuis juillet 2019 au cours de la dernière semaine.
• La saison de récolte pour le maïs et le soya est bien entamée aux États-Unis. Nous aurons droit aux chiffres sur la progression des récoltes dans un rapport que l'USDA publiera aujourd'hui à 16h.

DEVISE USDCAD/NOUVELLES ÉCONOMIQUES

• Les contrats à terme sur les actions américaines sont largement en territoire négatif ce matin (près de -2% pour les principaux indices). En effet, les investisseurs ont été secoués par les incertitudes quant à l’avenir de la Cour suprême des États-Unis et d’un stimulus fiscal supplémentaire. Les risques d’un autre confinement national au Royaume-Uni alimentent également le sentiment pessimiste.
• Le vice-président de la Banque centrale européenne (BCE), Luis de Guindos, a réitéré les propos de Mme Lagarde, voulant que la BCE ne cible aucun niveau spécifique pour la devise commune. Les banques centrales ont souvent recours à la dévaluation délibérée de leur monnaie respective pour qu'elle demeure compétitive dans les périodes de crise.Or, ceci ne semble pas être le cas pour la BCE qui n’a toujours pas exprimé ouvertement sa volonté de freiner l’appréciation de l’euro, du moins pour le moment.
• Cette semaine, le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, témoignera devant le Congrès au sujet des mesures de relance économique en réponse à la pandémie. Il devra fort probablement expliquer la sous-utilisation de l’aide financière de 600 milliards USD destinés aux petites et moyennes entreprises.

CALENDRIER CETTE SEMAINE

• 21 septembre : USDA — Rapport sur les conditions des cultures aux États-Unis
• 22 septembre : USDA — Rapport sur les congelés aux États-Unis (15h00)
• 24 septembre : USDA — Ventes nettes d’exportations pour les grains et le porc

*Les prix sont envoyés à tous les jours et les nouvelles de marché seront publiées 3x/semaine (lundi, mercredi et vendredi).
Nous vous invitons à nous téléphoner pour transiger ou discuter du marché au 514-394-4556.

Spot USDCAD 1.3248
Spot CADUSD 0.7548

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions. Bonne journée,

ÉQUIPE COMMODITÉS RMS BANQUE NATIONALE
Téléphone : 1-514-394-4556
Sans Frais : 1-844-394-4556

Sarah Gauthier (Directrice)
sarah.gauthier@bnc.ca

Myriame Landry, CFA (Associée)
myriame.landry@bnc.ca

Avertissement :

Ce document est fourni à titre d'information seulement et ne constitue pas une offre pour une opération d'achat ou de vente de titres ou de produits financiers, quels qu'ils soient, ni une sollicitation en ce sens. Chaque utilisateur doit évaluer individuellement les mérites d'une opération particulière, en consultation avec ses propres conseillers professionnels, afin de procéder à une évaluation des particularités et des risques de l'opération à l'égard de la situation particulière reliée à l'opération. 


Partager cet article