Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Banque Nationale

Marché du porc et des grains - RMS Commodités - Banque Nationale

27 janvier 2020, Banque Nationale

Bonjour,

27 janvier, 2020

Voici les prix les plus récents sur le marché du porc et des grains:

PORC

• La propagation de l'épidémie de coronavirus frappe durement les marchés à terme des grains et du porc.
• Les contrats à terme ont clôturé en baisse vendredi, le contrat de février clôturant à 73,45 USD/100lbs. Les baisses des prix des contrats ont variée de 1,28 (février) et 1,90 (avril) USD/100 lbs.
• Selon l’agence de presse Yonhap, une entreprise financée par le gouvernement sud-coréen, les autorités de quarantaine sud-coréennes ont confirmé de nouveaux cas de sangliers infectés par la peste porcine africaine (PPA) près de la frontière avec la Corée du Nord. La Corée du Sud avait signalé son premier épisode de PPA en septembre dernier, et 400 000 porcs d’engraissement avaient dû être abattus pour empêcher la propagation de la maladie.

GRAINS

•Les prix des contrats à terme sur les grains ont baissé pendant la nuit, le contrat à terme de mars sur le soya s’échangeant en dessous de 9 USD/boisseau, un niveau vu la dernière fois le 5 décembre. Les prix des contrats de mars pour le soya et le maïs ont baissé respectivement de 7,3 % et 1,6 % depuis le début de janvier.
• Selon Bloomberg, le marché montre toujours des signes de comportement « risk-off » et « sell-off » chez les investisseurs ; ceux-ci cherchent à réduire leur exposition aux actifs risqués, comme les contrats à terme sur matières premières et augmenter leur exposition aux valeurs refuges comme le dollar américain, le yen japonais et l’or, dont les prix ont augmenté pendant la nuit.
• Cette attitude « risk-off » des investisseurs est alimentée par la propagation accélérée du coronavirus en Chine et le bilan des morts en Chine qui a augmenté significativement ; le nombre de morts atteint désormais 80, soit 78 de plus par rapport à la semaine dernière. Plus de 2 744 cas ont également été confirmés en Chine continentale et le virus s’est maintenant propagé sur quatre continents.
• Cela fait une pression à la baisse sur les prix des contrats à terme des grains, car les analystes craignent que le virus mette en péril la demande chinoise pour les grains, en particulier celle pour le soya ; la Chine demeure le premier importateur mondial de soya.

DEVISE USDCAD

• Le dollar américain tire avantage de la tendance averse au risque et le dollar canadien descend tranquillement sur l’inquiétude autour du coronavirus. Le prix du pétrole canadien a diminué de près de 30% depuis le début du mois, transigeant autour de 30 USD/baril. Deux cas de coronavirus seraient décelés dans la région d’Ontario.

CALENDRIER CETTE SEMAINE

• 30 janvier : USDA — Ventes nettes d’exportations pour les grains et le porc

Spot USDCAD 1.3199
Spot CADUSD 0.7578

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.

ÉQUIPE COMMODITÉS RMS BANQUE NATIONALE
Téléphone : 1-514-394-4556
Sans Frais : 1-844-394-4556

Sarah Gauthier (Directrice Associée)
sarah.gauthier@bnc.ca

Myriame Landry, CFA (Associée)
myriame.landry@bnc.ca

Frédéric Rivard, agr.(Analyste)
frederic.rivard@bnc.ca

Avertissement :

Ce document est fourni à titre d'information seulement et ne constitue pas une offre pour une opération d'achat ou de vente de titres ou de produits financiers, quels qu'ils soient, ni une sollicitation en ce sens. Chaque utilisateur doit évaluer individuellement les mérites d'une opération particulière, en consultation avec ses propres conseillers professionnels, afin de procéder à une évaluation des particularités et des risques de l'opération à l'égard de la situation particulière reliée à l'opération. 


Partager cet article