Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Banque Nationale

Marché du porc et des grains - RMS Commodités - Banque Nationale

23 janvier 2020, Banque Nationale

Bonjour,

23 janvier, 2020

Voici les prix les plus récents sur le marché du porc et des grains:

PORC

• Les contrats à terme ont fait des gains mercredi, avec le contrat d’avril clôturant à 74,53 USD/100 lb, soit un gain de 70 cents par rapport à la fermeture des marchés mardi. La valeur de la découpe a continué à grimper et a clôturé à 78,74 USD/100 lb.
• Dave Pyburn, vétérinaire en chef du National Pork Board des États-Unis, a indiqué que la peste porcine africaine (PPA) affecte actuellement des cheptels porcins dans plus de 50 pays et qu’il y a toujours un risque qu’elle se propage à de nouvelles zones géographiques. En décembre, le dernier pays ajouté à la liste des pays où la PPA a été détectée était l’Indonésie, ce qui pourrait constituer une menace pour l’industrie porcine australienne ; en effet, de nombreux Australiens choisissent l’Indonésie comme destination de vacances et leurs allées et venues en Indonésie augmentent les risques de propagation. Les récents épisodes de PPA en Pologne demeurent la principale préoccupation en Europe.
• Les analystes de Rabobank ont déclaré dans leur rapport Pork Quaterly que la propagation de la PPA s’est ralentie en Chine, mais que les efforts des reproducteurs porcins de repeuplement pour reconstituer le cheptel porcin chinois seront probablement insuffisants pour 2020 ; les analystes estiment que les importations chinoises pourraient atteindre un nouveau record en 2020. En Europe, la production devrait augmenter de 1%, car elle est soutenue par les bons prix et la demande internationale. Les analystes prévoient que la production de porc aux États-Unis augmentera de 3,2% en 2020, et le Brésil pourrait également bénéficier de la demande internationale importante.
• Les inventaires de porc congelés étaient de 581M de livres pour décembre, soit une augmentation de 15% par rapport à décembre 2018. Les inventaires de poitrine de porc (pork belly) étaient de 68M de livres en décembre, soit une augmentation de 61% par rapport à décembre 2018.

GRAINS

• Les contrats à terme sur le maïs, le soya et le blé ont clôturé en baisse mercredi et se négociaient toujours à des prix inférieurs cette nuit.
• Les contrats à terme sur le soya ont clôturé en baisse pour une troisième journée mercredi, avec le contrat de mars affichant une baisse de 5% depuis le début du mois de janvier. Selon Bloomberg News, le marché semble être en mode « risk-off » et semble vouloir limiter son exposition aux actifs plus risqués comme les commodités. Cela ferait suite à l’interdiction imposée par le gouvernement chinois de voyager pour les citoyens de la ville de Wuhan, afin d’empêcher la propagation d’un nouveau virus, et à la crainte du marché sur l’impact que le virus pourrait avoir sur la demande chinoise de soya.

DEVISE USDCAD

• Comme prévu, la Banque du Canada (BdC) a décidé hier de maintenir le taux directeur inchangé à 1,75%, mais a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour Q4 à 0,3% contre 1,3% en octobre et Q1 de 1,7% à 1,3%. L'USD s'est échangé à son plus haut niveau depuis le début de l'année après la décision et le marché anticipe une baisse de taux d'ici la fin de l'année.

CALENDRIER CETTE SEMAINE

24 janvier: USDA - Ventes nettes d'exportations (8h30am)

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.

ÉQUIPE COMMODITÉS RMS BANQUE NATIONALE
Téléphone : 1-514-394-4556
Sans Frais : 1-844-394-4556

Sarah Gauthier (Directrice Associée)
sarah.gauthier@bnc.ca

Myriame Landry, CFA (Associée)
myriame.landry@bnc.ca

Frédéric Rivard, agr.(Analyste)
frederic.rivard@bnc.ca

Avertissement :

Ce document est fourni à titre d'information seulement et ne constitue pas une offre pour une opération d'achat ou de vente de titres ou de produits financiers, quels qu'ils soient, ni une sollicitation en ce sens. Chaque utilisateur doit évaluer individuellement les mérites d'une opération particulière, en consultation avec ses propres conseillers professionnels, afin de procéder à une évaluation des particularités et des risques de l'opération à l'égard de la situation particulière reliée à l'opération. 


Partager cet article