Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Banque Nationale

Marché du porc et des grains - RMS Commodités - Banque Nationale

16 décembre 2019, Banque Nationale

Bonjour,

16 décembre, 2019

Voici les prix les plus récents sur le marché du porc et des grains:

PORC
• Les États-Unis et la Chine ont convenu de la première phase d'un accord commercial plus large. L'accord de phase 1 repose sur l'augmentation des achats de produits agricoles américains tels que le soya et le porc par la Chine et sur la prise de nouveaux engagements en matière de propriété intellectuelle, de transfert forcé de technologie et de devises. La Chine a pris des engagements agricoles détaillés qui lui permettraient d'acheter au moins 16 milliards de dollars supplémentaires par an en produits de base en plus du niveau d'avant-guerre de 24 milliards de dollars et s'efforceraient d'en acheter jusqu'à 50 milliards par an, selon le représentant américain au commerce Robert Lighthizer. Alors que les doutes ont fait surfacequant à savoir si ce niveau pourrait finalement être atteint, de meilleures relations commerciales pourraient aider à relancer les marchés américains éviter de céder une part des exportations à des rivaux comme le Brésil.
• Les gangs criminels chinois répanderaient des rumeurs sur la peste porcine africaine pour faire peur aux agriculteurs de vendre des porcs à moindre coût, selon le magazine China Comment. Les criminels transporteraient parfois des animaux ou de la viande vers d'autres parties de la Chine où les prix sont plus élevés pour profiter de l'arbitrage de la différence entre les provinces. D'autres forgeraient des certificats de quarantaine. Il est actuellement interdit de déplacer du bétail ou du porc d'une province à l'autre car les autorités tentent d'empêcher la maladie de se propager.

GRAINS
• Les marchés des grains ont grimpé lors de l’accord commercial initial conclu la semaine dernière entre les États-Unis. Ils bénéficient également des hausses de taxes d’un important vendeur de produits du soya sud-américain. Samedi, l'Argentine, le plus grand vendeur mondial de tourteau et d'huile de soya, a augmenté les taxes à l'exportation alors qu'elle cherche à financer les dépenses de son nouveau président. Bien que cette augmentation ait été anticipée, elle pèsera sur la compétitivité des exportations du pays, qui est également devenu un acteur majeur du commerce mondial du blé et du maïs, selon ING Economics.
• Le maïs de mars a clôturé en légère hausse vendredi, marquant la deuxième session consécutive de gains.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.

ÉQUIPE COMMODITÉS RMS BANQUE NATIONALE
Téléphone : 1-514-394-4556
Sans Frais : 1-844-394-4556

Sarah Gauthier (Directrice Associée)
sarah.gauthier@bnc.ca

Alexis Masson, CFA, M.Sc. (Associé)
alexis.masson@bnc.ca

Myriame Landry, CFA (Associée)
myriame.landry@bnc.ca

Avertissement :

Ce document est fourni à titre d'information seulement et ne constitue pas une offre pour une opération d'achat ou de vente de titres ou de produits financiers, quels qu'ils soient, ni une sollicitation en ce sens. Chaque utilisateur doit évaluer individuellement les mérites d'une opération particulière, en consultation avec ses propres conseillers professionnels, afin de procéder à une évaluation des particularités et des risques de l'opération à l'égard de la situation particulière reliée à l'opération.


Partager cet article