Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 13 mai 20

13 mai 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse de 2 ¾ à 4 cents.

Ce matin, l’EIA a annoncé que la production d’éthanol US a augmenté de 19,000 barils par jour au cours de la semaine du 8 mai dernier à 617,000 bpj. Quant aux stocks, ils ont baissé de 1,422 million de barils à 24,190 millions de barils, ce qui en faisait la seconde plus grosse baisse hebdomadaire à avoir été enregistrée. L’US Grains Council a rapporté que pour la semaine du 13 mai, les prix FOB de l’éthanol US dans le Golf étaient de 1,193/gallon, ce qui correspondait à une augmentation hebdomadaire de 5,8 %, mais aussi à une réduction de 30 cents/gallon par rapport à l’an dernier. Hier, le USDA avait mentionné avoir abaissé son estimation de la demande pour l’éthanol US de 100 millions de boisseaux comparativement à avril à 4,925 milliards de boisseaux. Depuis les 36 premières semaines de l’année commerciale 2019/2020, l’EIA estime que 3,482 milliards de boisseaux d’éthanol ont déjà été utilisés, ce qui représente 2,9 gallons/boisseau.

Dans son rapport d’offre et de demande présenté hier, le USDA prévoyait que les inventaires de fin d’année de maïs US de la nouvelle récolte seront de 3,318 milliards de boisseaux. Mondialement, il a projeté les stocks de maïs de fin d’année 2020/2021 à 339,62 millions de tonnes.

Demain matin, le rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation de la semaine du 7 mai dernier sera présenté. Les analystes s’attendent à des ventes de maïs US entre 0,8 et 1,5 millions de tonnes. Pour la nouvelle récolte, ils prévoient un résultat entre 300,000 et 600,000 tonnes.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la séance en baisse de 7 ¾ à 12 ½ cents. Ceux de tourteau de soya US ont également clôturé dans le rouge de 1,50 $ à 1,60 $/tonne. Quant à l’huile de soya US, elle a terminé la session en recul de 35 points.

Des exportateurs privés ont vendu 396,000 tonnes de soya US à la Chine. 50 % des commandes étaient de 2019/2020. Le reste concernait la prochaine année commerciale.

Pour demain, les analystes s’attendent à des ventes à l’exportation de soya US entre 500,000 et 1 million de tonnes. Ils projettent également des ventes de la nouvelle récolte entre 200,000 et 500,000 tonnes. Les estimés médians pour le tourteau de soya US et d’huile de soya US sont respectivement de 162,500 tonnes et 15,000 tonnes.

Dans son rapport WASDE d’hier, le USDA a abaissé son estimation des exportations de soya 2019/2020 de 100 millions de boisseaux par rapport à avril dernier à 1,675 milliards de boisseaux. Le rapport montrait également que les exportations de soya US 2020/2021 sont projetées à 2,05 milliards de boisseaux. Mondialement, le commerce du soya 2020/2021 a été évalué à 161,93 millions de tonnes, ce qui est une augmentation de 10 millions de tonnes par rapport à 2019/2020. Il est prévu que la Chine sera la destination de 61 % de toutes les exportations de la nouvelle récolte de soya, soit 96 millions de tonnes. Cette année, la Chine représente 59 % de toutes les exportations de soya.

Vendredi, le NOPA devrait présenter son rapport mensuel. Le marché s’attend à ce que ses membres aient trituré 170,483 millions de boisseaux au cours du mois d’avril dernier. Si cela se réalise, ce sera un record à la hausse pour un mois d’avril, mais aussi une baisse de 6,6 % par rapport à mars dernier. Les stocks d’huile de soya US ont été prévus à 2,031 milliards de lbs.

Pour les 7 prochains jours, la NOAA prévoit une bande agressive d’averses du sud du Maine au Texas en passant par l’Ohio, l’Illinois et l’Indiana. Certaines parties de l’Iowa pourraient recevoir entre 3 à 4 pouces de pluie.

Blé

Les contrats de blé US ont fini la journée en baisse par 2 chiffres. Ceux de blé dur rouge d’hiver ont reculé le plus avec des pertes entre 13 ½ à 15 cents. Les contrats de blé tendre rouge d’hiver ont clôturé dans le rouge de 10 ¼ à 12 ¾ cents. À Minneapolis, le blé a terminé la séance en baisse de 9 ¾ à 12 ¾ cents.

Pour le rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 7 mai dernier qui sera rendu public demain, les analystes s’attendent à des ventes de l’ancienne récolte entre 100,000 et 300,000 tonnes. Pour la nouvelle, les anticipations sont entre 150,000 et 300,000 tonnes.

Dans son rapport d’offre et de demande présenté hier, le USDA avait estimé la récolte de blé US 2020/2021 à 1,866 milliard de boisseaux, avec 1,254 milliards de boisseaux pour le blé d’hiver US. La production de blé dur rouge d’hiver a été évaluée à 733,4 millions de boisseaux et celle de blé tendre rouge d’hiver à 297,5 millions de boisseaux, ce qui était respectivement une baisse de 100 millions de boisseaux et une hausse de 58,5 millions de boisseaux comparativement à l’année commerciale 2019/2020. Mondialement, la nouvelle récolte de blé a été estimée à 768,5 millions de tonnes. Le USDA a également estimé que les exportations de blé russe seront de 35 millions de tonnes en 2020/2021. Il a projeté les exportations de blé UE à 28,5 millions de tonnes, ce qui représentait une forte baisse causée par une réduction de la production affectée par des conditions météo difficiles. Le USDA a prévu les exportations de blé US 2019/2020 à 25,86 millions de tonnes, soit à 13,8 % du total mondial.

Dans un appel d’offres international, l’Algérie a acheté 600,000 tonnes de blé d’origine optionnelle. De son côté, la Corée du Sud a acheté 67,000 tonnes de blé. Dans un appel d’offres qui prendra fin le 20 mai prochain, le Japon recherche 80,000 tonnes de blé.

Bœuf

Ce mercredi, les contrats de bœuf US ont fini la journée en baisse de 2,52 $ à 3,30 $. Ceux de veau US ont suivi en perdant 2,60 $ à 2,72 $.

Le 12 mai dernier, le CME Feeder Cattle Index était en recul de 1,78 $ à 123,52 $.

À son encan en ligne hebdomadaire, le Feeder Cattle Exchange a vendu 1,272 des 4,601 têtes en liste. 8 des 10 lots provenaient du Nebraska. Les 2 autres concernaient le Texas et le Kansas. Toutes les ventes ont été conclues à 110 $.

Le USDA a rapporté des ventes au comptant à 115 $ pour le Kansas.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 28,75 $. La découpe «Choice» a perdu 9,40 $ alors que celle «Select» a reculé de 13,73 cents.

Le USDA estime les abattages quotidiens sous inspections fédérales à 91,000 têtes. Le cumulatif hebdomadaire des abattages a été évalué à 266,000 têtes, ce qui représente une augmentation de 29,000 têtes par rapport à la semaine précédente, mais également une baisse de 97,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la journée en baisse de 1,75 $ à 3,45 $.

Le 11 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 6 cents à 65,81 $.

Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 34 cents à 36,87 $. La valeur moyenne des découpes était en progression de 4,39 $ à 117,21 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,091 million de têtes, soit une baisse de 279,000 têtes comparativement à l’an passé.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article