Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 4 mai 20

04 mai 2020,

Maïs

Les contrats de maïs ont débuté la semaine en baisse. Ceux aux échéances les plus rapprochées ont clôturé dans le rouge de 1 ¾ à 3 cents, mais c’est celui juillet 20 qui a reculé le plus.

Ce matin, le USDA a rapporté des ventes à l’exportation de 115,800 tonnes. Les destinations sont inconnues et les livraisons devraient se faire en 2019/2020.

Le rapport sur les inspections à l’exportation, qui a été présenté cet avant-midi, montre que celles de maïs US ont été de 47,9 millions de boisseaux au cours de la semaine du 30 avril dernier. La moyenne hebdomadaire des inspections de maïs US pour l’année commerciale en cours a été estimée à 26,46 millions de boisseaux/semaine. Le Mexique et la Colombie ont été les principales destinations, avec presque chacune 48 % du total. Le cumulatif annuel a été évalué à 926,96 millions de boisseaux, ce qui est une baisse de 34 % par rapport à l’an dernier.

Cet après-midi, après la fermeture du marché, le NASS (USDA) a rapporté qu’hier, les ensemencements de maïs étaient terminés à 51 %, ce qui était une progression de 27 % par rapport à la semaine précédente et de 12 points de pourcentage comparativement à la moyenne des 5 dernières années. Cette année, la progression des semis de maïs US est 4 % plus rapide qu’en 2017/2018. Mais elle accuse un retard de 4 % par rapport à 2015/2016. Le même rapport montre que 8 % du maïs US a émergé.

Vendredi dernier, le USDA présentait son rapport mensuel Fats & Oils. Ce dernier indiquait que 411,78 millions de boisseaux de maïs ont été transformés au cours du mois de mars dernier. Pour un mois de mars, il s’agissait du résultat le plus faible depuis le début du registre en 2014.

Soya

Les contrats de soya US de l’ancienne récolte de soya US ont terminé la session en baisse de 11 à 13 ¼ cents. Celui novembre 20 a fini dans le rouge de 9 ¼ cents alors que les autres contrats de la nouvelle récolte de soya US ont reculé de 8 ¼ cents. À la fermeture du marché, les contrats de tourteau de soya US étaient en baisse de 3,70 $ à 4,10 $. Les contrats d’huile de soya US ont suivi la même direction en clôturant avec des pertes de 34 à 35 point.s

Le regain des tensions entre la Chine et les États-Unis concernant le coronavirus exerce une pression sur les marchés.

Le rapport Fats & Oils présenté vendredi dernier montre qu’un record de 192,1 millions de boisseaux de soya US ont été triturés au cours du mois de mars dernier. Une moyenne de 6,2 millions de boisseaux a été triturée chaque jour, ce qui était également un record.

Le rapport sur les inspections à l’exportation de soya US indique que celles de soya US ont été de 11,69 millions de boisseaux durant la semaine du 30 avril dernier, ce qui en faisait les secondes expéditions les plus faibles de l’année commerciale en cours. La moyenne hebdomadaire a été établie à 35,89 millions de boisseaux/semaine. Sur la semaine, 45 % des exportations de soya US concernaient la Chine.

Le 3 mai dernier, les ensemencements de soya US étaient terminés à 23 %, ce qui correspondait à une progression hebdomadaire de 15 %. L’avance de 37 % en Iowa a été la plus forte. Dans cet État, les travaux ont été complétés à 46 %.

Blé

Les contrats de blé US ont fini la session en hausse, mais c’est à Kansas que la progression a été la plus forte. Les contrats de blé dur rouge d’hiver US ont clôturé dans le vert de 4 à 5 cents. Celui de blé dur rouge d’hiver mai 20 a terminé à 4,83 ¾ $. Les contrats de blé tendre rouge d’hiver US ont fini en hausse de 1 ¼ à 3 cents. Celui mai 20 a gagné 2 ¾ cents à 5,24 ¼ $. Le blé dur rouge de printemps US aux échéances les plus rapprochées ont terminé dans le vert de 1 ½ à 2 ¼ cents.

Cet après-midi, le NASS a indiqué que le 3 mai dernier, les ensemencements de blé de printemps US étaient terminés à 29 %, mais les marchés s’attendaient à une progression plus rapide. Dans l’État de Washington, les semis ont été finalisés à 92 % alors que la moyenne quinquennale est de 77 %. Par ailleurs, 6 % du blé de printemps US a émergé. La semaine précédente, c’était 4 %. De plus, 55 % du blé d’hiver US se trouvait dans les catégories «bon à excellent», ce qui était une amélioration hebdomadaire de 1 %.

Les inspections à l’exportation de blé US ont été de 19,68 millions de boisseaux au cours de la semaine du 30 avril dernier. Le blé dur rouge de printemps US a été la variété la plus exportée, avec 39 % du total. Les expéditions de blé dur rouge d’hiver US a compté pour 34 % du total. Le cumulatif annuel des exportations de blé US a été évalué à 846,7 millions de boisseaux.

Bœuf

La force des prix du bœuf US de même que la promesse d’ouverture des usines de transformation de viande US ont poussé le marché à la hausse, quoique de moins qu’un dollar US. Les contrats de bœuf US 2020 ont clôturé dans le vert de 37 à 82 cents. Les contrats de veau US ont également fini la session en hausse de 75 cents à 1,32 $.

Le 1er mai dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 48 cents à 118,91 $.

La semaine passée, les ventes au comptant ont été assez larges, mais la majeure partie d’entre elles se sont conclues à 100 $. Aujourd’hui, le USDA a rapporté quelques ventes dans l’ouest du Corn Belt, mais celles-ci n’étaient pas assez nombreuses pour avoir une tendance.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse avec un «spread» Ch/Se à 33,39 $. La découpe «Choice» a gagné 32,60 $ à 410,05 $ (un nouveau record). Celle «Select» a également pris 19,53 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 75,000 têtes, soit à une baisse de 2,000 têtes comparativement à la semaine précédente.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la journée en hausse. Ceux de 2020 ont clôturé dans le vert par 3 chiffres. Ce sont les contrats mai 20 et juin 20 qui ont progressé le plus.

Le CME Fresh Bacon Index a été en hausse hebdomadaire de 41,04 $ à 140,56 $, ce qui était un record qui a éclipsé celui de 2013.

Le 30 avril dernier, le CME Lean Hog Index était en progression de 2,57 $ à 57,27 $.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été établie à 107,81 $. La longe a progressé de 5,73 $ à 130,81 $ Sur une base nationale le prix moyen au comptant de la carcasse était en recul de 93 cents à 36,84 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 292,000 têtes, soit à une baisse de 11,000 têtes comparativement à la semaine précédente.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article