Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 1er mai 20

01 mai 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée sur une note partagée. Par contre, ceux aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en baisse. Le contrat mai 20 a clôturé au neutre à 3,11 ½ $.

Cet après-midi, le USDA a présenté son rapport Fats & Oils. Pour le mois de mars dernier, il estime que 411,78 millions de boisseaux de maïs US ont été transformés, ce qui était le résultat le plus faible pour le mois depuis 2014.

Le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) a indiqué aujourd’hui que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le maïs US avaient augmenté autant leurs positions nettes vendeuses qu’acheteuses. À noter qu’ils avaient une forte quantité de positions nettes vendeuses sur 160,975 contrats.

La Chine a augmenté son contingent tarifaire sur le maïs de 1,5 million de tonnes, permettant ainsi aux Chinois d’importer du maïs à des coûts moindre.

En Argentine, le Buenos Aires Grain Exchange (BAGE) estime que la récolte de maïs est terminée à 36,7 %, soit à une progression hebdomadaire de 2,2 %. Selon le BAGE, le rendement est de 9,2 tonnes/hectare (146,8 boi./acre). Il évalue encore la production à 50 millions de tonnes. Le centre-nord de Cordoba en Argentine, qui a semé plus de 900,000 hectares de maïs, se prépare à récolter l’ancienne récolte et reste sensible aux conditions météo.

Soya

À la fermeture du marché, le contrat de la nouvelle récolte de soya US mars 21 a gagné ¼ de cent, mais les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée avec des pertes entre 2 ¾ et 5 ¾ cents. Les contrats de tourteau de soya US ont clôturé en baisse de 1,90 $ à 2,20 $/tonne. Les contrats d’huile de soya US ont fini la semaine avec des gains de 9 à 10 points. Sur la semaine, le contrat d’huile de soya US mai 20 a progressé de 109 points.

Cet après-midi, le rapport Fats & Oils a indiqué que 192,1 millions de boisseaux de soya US ont été triturés en mars dernier, avec une moyenne de 6,2 millions de boisseaux par jour. C’était un record.

Le rapport de la CFTC montre que le 28 avril dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le soya US étaient retournés aux positions nettes acheteuses par l’entremise de couvertures sur des positions à découvert. Par ailleurs, dans le cas du tourteau de soya US, les spéculateurs avaient des positions nettes vendeuses sur 7,964 contrats. Les positions nettes vendeuses sur l’huile de soya US ont augmenté de 349 contrats à 11,906 contrats.

Le USDA a rapporté des ventes de 264,000 tonnes de soya US à la Chine. Les commandes sont divisées à 50 % pour l’ancienne récolte et à 50 % pour la nouvelle.

Le BAGE a mentionné que la récolte de soya argentin a été complétée à 68,2 %, après que les averses aient ralenti le rythme des travaux aux champs. Il s’agissait d’une progression hebdomadaire de 1,7 %.

 

Blé

En cette première journée de mai, les contrats de blé US ont clôturé dans le rouge. Ceux de blé de printemps US ont reculé le plus en terminant en baisse de 7 à 8 ¾ cents. Dans le blé dur rouge de printemps US échéant en mai 20, seuls 279 contrats étaient en «open interest». À Chicago, les contrats de blé ont terminé avec des pertes de 6 ½ à 8 ¼ cents. Le blé tendre rouge d’hiver US a reculé le plus avec 304 contrats en «open interest». Le blé dur rouge d’hiver a clôturé en baisse de 5 à 6 ¼ cents.

Dans son rapport, la CFTC indique que mardi dernier, les spéculateurs actifs dans le blé US avaient réduit leurs positions nettes acheteuses sur le blé tendre rouge d’hiver par 8,026 contrats à un total de 15,975 contrats. Dans le blé dur rouge d’hiver, ils avaient réduit leurs positions nettes acheteuses de 5,479 contrats à 5,474 contrats. Pour le blé dur rouge de printemps, les spéculateurs ont augmenté leurs positions nettes vendeuses à 20,597 contrats.

L’International Grains Council a abaissé son estimation de la production mondiale de blé de 4 millions de tonnes à 764 millions de tonnes.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont fini la séance en progression. Les contrats aux échéances les plus rapprochées étaient en hausse de 45 cents à 1,30 $. À la fermeture, le contrat août 20 avait terminé avec un gain de 2,352 $. Les contrats de veau US ont clôturé en hausse de 72 cents à 1,15 $ et celui août 20 a progressé le plus.

Le 30 avril dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 65 cents à 119,39 $.

Aujourd’hui, le USDA a rapporté des ventes au comptant à 105 $ pour le sud des États-Unis. Pour la semaine, les ventes ont été entre 90 $ et 105 $, mais elles ont surtout été fréquentes entre 95 $ et 100 $.

Dans son rapport la CFTC a indiqué que le 28 avril dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le bœuf US avaient réduit leurs intérêts d’ouverture sur 2,405 contrats, ce qui a fait en sorte que les positions nettes acheteuses ont augmenté de 6,701 contrats. Les spéculateurs avaient des positions nettes acheteuses sur 349 contrats, alors que les contrats en «open interest» ont reculé de 298 à 13,239 contrats.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse avec un «spread» Ch/Se à 20,32 $. La découpe «Choice» a gagné 9,89 $ et celle «Select» 6,97 $. La longe s’échangeait à plus de 400 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 425,000 têtes. Le cumulatif annuel des abattages est inférieur à celui de l’an dernier par 4,2 %.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la session avec des gains de plus de 3 $. Ceux mai 20 et juin 20 a fini à leurs limites à la hausse. Les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont clôturé dans le vert entre 72 cents et 1,87 $. Sur la semaine, le contrat juin 20 a progressé de 10,20 $, ce qui correspond à une augmentation de 51 % par rapport à son bas du 14 avril dernier.

Le 29 avril dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 2,44 $ à 54,70 $.

Le rapport Commitment of Traders montre que mardi dernier, les intérêts d’ouverture sur le porc US avaient baissé de 11 %. Par ailleurs, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le porc US avaient des positions nettes acheteuses sur 11,235 contrats, ce qui était la plus petite quantité depuis les 12 dernières semaines.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en progression de 5,89 $ à 106,61 $. Sur la semaine, le flanc a progressé de 72 % à 167,67 $. Sur une base nationale le prix moyen au comptant de la carcasse était en hausse de 87 cents à 37,53 $

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,545 million de têtes, soit à une baisse de 821,000 têtes par rapport à l’an dernier. Le cumulatif annuel et de 0,9 % supérieur à celui de l’an passé. Par contre, la dynamique est à la baisse avec la fermeture des usines de transformation et des abattoirs.

Dollar canadien

 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article