Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 20 avril 20

20 avril 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée dans le rouge et le contrat mai 20 a été le plus faible. La chute du prix du pétrole US sous zéro a alimenté les liquidations. À la fermeture du marché, le contrat de maïs US mai 20 avait reculé de 8 ½ cents.

Dans son rapport sur les inspections à l’exportation présenté ce matin, le USDA estime que celles de maïs US ont été de 26,923 millions de boisseaux au cours de la semaine du 16 avril dernier, ce qui correspond à une réduction de 13,622 millions de boisseaux comparativement à la semaine précédente et de 49,5 % par rapport à l’an passé.

Le USDA a annoncé une aide directe de 3,9 milliards de dollars US aux producteurs de grain US pour faire face au creux provoqué par le COVID-19.

Cet après-midi, le USDA a mentionné que le 19 avril dernier, les ensemencements de maïs US étaient complétés à 7 %, soit à une progression de 4 % comparativement à la semaine précédente.

En Argentine, la récolte a progressé de 6 % à 33 %.

Au Brésil, les prix FOB du maïs continus d’être influencés par le creux de la récolte et par une monnaie faible.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en baisse de 7 à 7 ¾ cents. Le tourteau de soya US a également terminé dans le rouge de 2,70 $/tonne. Le contrat d’huile de soya US mai 20 a fini en baisse de 31 points. Les options mai 20 vont expirer vendredi.

Le rapport sur les inspections à l’exportation de la semaine du 16 avril dernier indique que celles de soya US ont été de 19,835 millions de boisseaux, ce qui est supérieur à la semaine précédente et à l’an passé. La Chine a été la principale destination avec 13,5 % du total. Le cumulatif annuel des exportations de soya US a été estimé à 1,209 milliard de boisseaux, ce qui est une augmentation de 5,9 % par rapport à l’an dernier.

En date du 19 avril dernier, les semis de soya US étaient complétés à 2 %. Le marché s’attendait à 1 %. La moyenne des 5 dernières années pour cette période est de 1 %.

AgRural estime que la récolte de soya argentin est complétée à 92 %.

Blé

Les contrats de blé US ont clôturé en hausse. À Kansas, ceux de blé dur rouge d’hiver ont fini en progression entre 16 ½ à 17 cents. Le blé tendre rouge d’hiver a également a également fini dans le vert entre 12 ¾ et 15 ¼ cents. À Minneapolis, les contrats de blé ont terminé en hausse de 3 ¾ à 4 cents.

Des sources russes ont mentionné que les exportations de blé russe pourraient être restreintes entre la mi-mai et juillet prochains si, comme prévu, le quota restant est épuisé vers la mi-mai.

Dans son rapport sur les inspections à l’exportation présenté cet avant-midi, le USDA indique que celles de blé US ont été de 469,922 tonnes durant la semaine du 16 avril dernier. Le cumulatif annuel des expéditions de blé US a été estimé à 21,964 millions de tonnes.

Cet après-midi, le USDA a mentionné que le 19 avril dernier, les ensemencements de blé de printemps US étaient complétés à 7 %. La moyenne des 5 dernières années est de 18 %.

Selon FranceAgriMer, les conditions du blé français sont à 60 % dans les catégories «bon à excellent». Cette faiblesse des conditions s’explique par les conditions sèches qui affectent actuellement les régions productrices de blé français.

IKAR a abaissé sa prévision pour la récolte de blé russe 2020/2021 de 2,3 millions de tonnes à 77,2 millions de tonnes.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la session en baisse de 40 cents à 1,50 $. Celui avril 20 a été le plus faible. Les contrats de veau US ont aussi fini dans le rouge de plus de 2,00 $.

Le 17 avril dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 2,07 $ à 117,88 $.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse alors que l’offre devient de plus en plus restreinte. La découpe «Choice» a augmenté de 9,39 $ à 248,38 $. Celle «Select» a gagné 10,79 $ à 237,99 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire sur les abattages sous inspections fédérales à seulement 90,000 têtes. L’an passé, le nombre d’abattage avait été estimé 113,000 têtes.

Le USDA a annoncé une aide directe de 9,6 milliards de dollars US aux producteurs de viande US pour faire face aux difficultés liées au COVID-19.

Porc

À la fermeture du marché, les contrats de porc US étaient en hausse de 2,02 $ à 2,82 $.

Le CME Fresh Bacon Index a augmenté de 9,10 $ à 61,37 $.

Le 16 avril dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de77 cents à 44,95 $.

Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a reculé de 21 cents à 31,83 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse de 6,55 $ à 66,68 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire sur les abattages sous inspections fédérales à 370,000 têtes. La semaine passée à la même période, c’était 300,000 têtes. Par contre, les activités restent limitées en raison des fermetures ou des ralentissements des abattoirs US.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article