Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 18 mars 20

18 mars 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la session en baisse de 4 ¼ à 7 ½ cents.

Pour demain, les analystes s’attendent à des ventes à l’exportation de l’ancienne récolte de maïs US entre 0,6 et 1,2 million de tonnes. Pour la nouvelle, un résultat entre 50,000 et 150,000 tonnes est anticipé.

Au cours de la semaine du 13 mars dernier, l’EIA a estimé la production d’éthanol US à 1,035 million de barils par jour, ce qui représentait une réduction hebdomadaire de 9,000 bpj. Les inventaires d’éthanol US ont monté de 264,000 barils à 24,598 millions de barils. La moyenne des inventaires pour l’année en cours est de 24,088 millions de barils comparativement à 23,254 millions de barils l’an dernier. Les régions du Golf et de la Côte Ouest ont connu les plus fortes hausses des stocks d’éthanol US, alors que les autres régions importantes ont plutôt enregistré des baisses. Dans son rapport hebdomadaire, l’US Grain Council montre que les prix FOB de l’éthanol US ont baissé de 13,1 % à 1,155/gal. par rapport à la semaine précédente. Il s’agissait aussi d’une réduction annuelle de 18,8 %. Le même rapport indique que les prix FOB de l’essence ordinaire ont baissé. Dans le Golf, les prix FOB de l’essence ont reculé de 43,9 % à 0,982/gal. De plus, durant la semaine du 13 mars dernier, les prix de la drèche US se sont accrus et l’US Grain Council cite la baisse de la production d’éthanol US pour expliquer la baisse de l’offre de la drèche US.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la séance en hausse de 1 ¾ cents. Toutefois, les contrats août et septembre 20 ont clôturé sur une note partagée d’une fraction de cent. Le contrat novembre 20 a terminé en baisse. Le tourteau de soya US a fini la journée en hausse de 5,80 $/tonne. Certains analystes ont fait savoir que la baisse probable de la production de la drèche au cours des prochaines semaines a fait progresser la valeur du tourteau de soya US. L’huile de soya US a reculé de 14 points.

Demain, les analystes s’attendent à des ventes à l’exportation de soya US entre 400,000 et 1 million de tonnes pour l’ancienne récolte et entre 60,000 et 100,000 tonnes pour la nouvelle. Quant au tourteau de soya US, le marché prévoit des ventes entre 150,000 et 400,000 tonnes. Pour l’huile de soya US, un résultat entre 5,000 et 35,000 tonnes est anticipé.

Un correspondant du USDA en Chine estime que les importations chinoises de soya seront de 84 millions de tonnes pour 2019/2020. Officiellement, dans son dernier rapport d’offre et de demande, le USDA les a évalués à 88 millions de tonnes.

Au Brésil, les opérateurs du Port de Santos ont déclenché une grève qui pourrait se prolonger jusqu’au 1er avril. Cette dernière ne tient pas compte des inquiétudes face au COVID-19. À terme, cette mesure pourrait affecter les exportations de soya brésilien. En Argentine, les autorités ont également noté des irrégularités portuaires en raison des problèmes liés au COVID-19.

Blé

À la fermeture des marchés, les contrats de blé d’hiver US étaient en hausse. À Kansas, le blé dur rouge d’hiver avait gagné 12 ½ cents et le blé tendre rouge d’hiver était en progression de 7 cents. Les contrats de blé de printemps US ont fini la séance en hausse ou en baisse de 1 ¼ cents.

Pour la semaine du 12 mars dernier, les spéculateurs anticipent des ventes à l’exportation de blé US entre 200,000 et 600,000 tonnes pour l’ancienne récolte et entre 50,000 à 100,000 tonnes pour la nouvelle.

En Égypte, il a été ordonné aux inspecteurs de blé du Caire de suspendre leurs déplacements, ce qui pourrait avoir des incidences sur la capacité du pays à importer ou à demander du blé d’origine internationale.

La Corée du Sud a lancé un appel d'offres pour acheter 136 000 tonnes de blé US.



Bœuf

Les contrats de bœuf US ont clôturé en baisse de 2,27 à 4,42 $. Les contrats de veau US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée avec des pertes de 85 cents à 3,25 $.

Le 17 mars dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 64 cents à 123,36 $.

Par précaution face au COVID-19, les abattoirs brésiliens de Minerva Foods et de JBS vont stopper temporairement leurs opérations.

Le Feeder Cattle Exchange a vendu 1813 têtes des 4,680 têtes offertes à ses enchères en ligne à un prix moyen de 112,15 $. Pour le reste présenté en ligne, les demandes étaient à 115 $.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 8,74 $. La découpe «Choice» a gagné 7,31 $ et celle «Select» 9,18 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 359,000 têtes, ce qui est un recul de 9,000 têtes comparativement à la semaine passée.

Porc

Le contrat de porc US avril 20 a terminé la session en hausse de 27 cents. Par contre, les contrats mai et juin 20 ont fini respectivement en baisse de 3,40 à 2,45 $.

Le 16 mars dernier, le CME Lean Hog Index a gagné 45 cents à 59,74 $.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse de 48 cents à 74,90 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a progressé de 69 cents à 56,23 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à
1,493 million de têtes, ce qui est une augmentation de 17,000 têtes comparativement à la semaine dernière.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article