Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 13 mars 20

13 mars 2020,

Maïs

Le contrat mars 20 a expiré à 3,70 ¾ $/boisseau, soit à un cent à la hausse. Les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée sur une note partagée, soit d’une fraction de cent à l’exception du contrat de décembre 20 qui a gagné 1 ¼ cents.

Le USDA a annoncé des ventes privées à l’exportation de 136,000 tonnes de maïs US. La Corée du Sud est la destination et les livraisons sont attendues en 2019/2020. Les autorités chinoises ont publié une liste d’usines US d’éthanol et de drèche autorisées à exporter en Chine.

Au cours de la semaine du 5 mars dernier, les ventes à l’exportation de maïs US ont été de 1,471 million de tonnes pour l’ancienne récolte et de 128,100 tonnes pour la nouvelle. Le cumulatif annuel des engagements a été évalué à 1,107 milliard de boisseaux, ce qui correspond à une baisse de 31,3 % par rapport à l’an dernier.

Le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) indique que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le maïs US avaient réduit leurs positions nettes vendeuses de 24,569 contrats à -60,307 contrats.

Soya

Le contrat de soya US mars 20 a expiré à 8,46 ¾ $/boisseau. Les contrats de tourteau de soya US et d’huile de soya US mars 20 ont fini à respectivement 295,90 $/tonne et 26,11 cents/lbs. Les contrats de soya US ont été volatils et ont terminé la semaine en baisse. Le contrat mai 20 a été le plus faible (en recul de 10 ¾ cents). Le contrat de tourteau de soya US mai 20 a terminé la session en baisse de 3,30 $/tonne. L’huile de soya a clôturé dans le rouge d’un point.

Lundi prochain, le NOPA va publier son rapport mensuel sur la trituration. Les analystes anticipent que ses membres ont trituré entre 163,1 et 166,68 millions de boisseaux de soya au cours du mois de février dernier. Si cela se réalise, ce sera une augmentation annuelle de 6,77 %, mais aussi une baisse comparativement au record de janvier dernier. Pour l’huile, et sur une base mensuelle, le marché s’attend à des stocks en hausse de 24 millions de lbs à 2,037 milliards de lbs.

Le rapport de la CFTC indique que le 10 mars dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le soya US avaient moins de positions nettes vendeuses. Les spéculateurs avaient également moins de positions nettes vendeuses sur le tourteau de soya US, soit en baisse de 15,967 contrats. Ils avaient aussi moins de positions nettes acheteuses à 11,460 contrats. Pour l’huile de soya US, les gestionnaires avaient 2,669 nouveaux contrats en positions nettes vendeuses.

Durant la semaine du 5 mars dernier, les ventes à l’exportation de soya US ont été de 302,835 tonnes pour l’ancienne récolte et de 1,386 tonnes pour la nouvelle. Les ventes de tourteau de soya US ont été de 171,766 tonnes et celles de l’huile de soya US de 24,704 tonnes.

Le Buenos Aires Grain Exchange a abaissé son estimation de la récolte de soya argentin de 55 millions de tonnes à 51,5 millions de tonnes.

Blé

Le contrat de blé tendre rouge d’hiver US mars 20 a expiré aujourd’hui à 5,14 ¾ $/boisseau. À Kansas, le blé dur rouge d’hiver mars 20 a fini à 4,31 ¼ / boisseau. Celui de blé dur rouge de printemps a également terminé à 4,98 ¼ /boisseau. Ce vendredi, les contrats de blé tendre d’hiver US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session dans le vert d’une fraction de cent. À Kansas, le blé dur rouge d’hiver a clôturé en baisse de 1 ¼ cents. À Minneapolis, le blé a fermé en recul de 1 à 2 cents.

Le rapport de la CFTC indiquait cet après-midi que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le blé US avaient des positions nettes acheteuses sur 16,682 contrats. En fait, globalement, ils avaient réduit leurs positions nettes vendeuses plus que leurs positions nettes acheteuses. À Kansas, les spéculateurs avaient augmenté leurs positions nettes vendeuses par 12,665 contrats à 14,616 contrats. À Minneapolis, les gestionnaires actifs dans le blé de printemps ont accru leurs positions nettes vendeuses à 20,829 contrats.

Les ventes à l’exportation de blé US ont été de 452,257 tonnes au cours de la semaine du 5 mars dernier, avec des ventes additionnelles de 28,500 tonnes pour la nouvelle récolte.

Dans son appel d’offres hebdomadaire, le Japon recherche 101,000 tonnes de blé canadien, australien et américain. Hier, l’Algérie a acheté 600,000 tonnes de blé à l’aide d’un appel d’offres international. Les livraisons sont prévues en avril prochain.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la journée à leurs limites à la baisse. Les contrats de veau US aux échéances les plus rapprochées ont fini en recul de 5,82 à 6,42 $ alors que les contrats différés ont terminé à leurs limites à la baisse.

Le 12 mars dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 3,13 $ à 127,91 $.

Le rapport Commitment of Trader indique que le 10 mars dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le bœuf US avaient des positions nettes acheteuses sur 302 contrats, soit un modeste recul hebdomadaire de 407 contrats. Par contre, les spéculateurs actifs dans le veau US avaient augmenté leurs positions nettes vendeuses de 234 contrats à 3,203 contrats

Aujourd’hui, le USDA a enregistré quelques ventes au comptant entre 105 et 108 $ pour le vivant. Pour la semaine, des ventes à 175 $ ont eu lieu pour la carcasse.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 6,16 $. La découpe «Choice» a gagné 2,12 $ à 208,14 $. Celle «Select» a pris 4,10 $ à 201,98 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 630,000 têtes, ce qui est une baisse de 17,000 têtes comparativement à la semaine dernière, mais aussi une hausse de 22,000 têtes par rapport à l’an passé. Le cumulatif annuel des abattages a été estimé à 6,670 millions de têtes, ce qui correspond à une augmentation de 1,8 % par rapport à l’an dernier.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la semaine à leurs limites à la baisse pour une deuxième fois consécutive.

Le 11 mars dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 57 cents à 58,32 $.

Dans son rapport hebdomadaire, la CFTC indique que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le porc US avaient réduit leurs positions nettes acheteuses de 1,469 contrats à 22,637 contrats.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en progression de 65 cents à 69,84 $. La découpe des côtes a gagné 5,16 $ à 138,72 $ Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en progression de 3 cents à 54,19 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,648 millions de têtes, soit à une baisse de 32,000 têtes comparativement à la semaine passée et aussi à une augmentation annuelle de 195,000 têtes. Le cumulatif annuel des abattages a été estimé en hausse de 4,1 % par rapport à l’an passé à 27,755 millions de têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article