Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 6 novembre 19

06 novembre 2019,

Maïs

À la fermeture du marché, les contrats de maïs à Chicago étaient en baisse de 3 à 4 cents.

Le rapport de l’EIA qui a été rendu public aujourd’hui indique que la production hebdomadaire d’éthanol US au cours de la semaine du 1er novembre a été de 1,014 barils par jour, soit une augmentation de 10,000 bpj par rapport à la semaine précédente. Quant aux inventaires, ils ont été de 21,874 millions de barils, une hausse de 775,000 barils comparativement à la semaine précédente. Le Midwest a accaparé la plus grosse part de l’augmentation des stocks.

Demain, le rapport hebdomadaire des ventes à l’exportation sera présenté et le marché s’attend à un résultat entre 300,000 et 650,000 tonnes pour la semaine du 31 octobre dernier.

Des firmes sud-coréennes ont acheté 201,000 tonnes de maïs pour des livraisons en février. Les origines étaient optionnelles.

Un sondage réalisé par Reuters indique que pour le rapport mensuel d’offre et de demande qui sera présenté vendredi, le marché anticipe un rendement de maïs US 2019 à 167,5 bo./acre. Les analystes prévoient également une baisse de la superficie récoltée. En moyenne, les inventaires mondiaux de fin d’année de maïs sont anticipés à 300,31 millions de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US ont clôturé en baisse de 6 ¾ cents. Le tourteau a suivi la même direction en reculant de 3,80 $/tonne. L’huile a terminé dans le vert par 18 points.

Pour la semaine du 31 octobre dernier, le marché s’attend à des ventes à l’exportation de soya US entre 600,000 et 1,2 million de tonnes. Pour le tourteau, un résultat entre 150,000 et 300,000 tonnes est avancé. Pour l’huile, les anticipations sont entre 5,000 et 25,000 tonnes.

Concernant le rapport mensuel d’offre et de demande, qui sera rendu public vendredi, un sondage de Reuters indique que le marché prévoit des stocks mondiaux de soya à 93,85 millions de tonnes.

Blé

Les contrats de blé US ont terminé la journée sur une note partagée. Ceux de blé tendre rouge d’hiver ont gagné entre ½ et 1 ½ cents. Les contrats de blé dur rouge d’hiver ont, quant à eux, fini dans le rouge de ¾ à 3 cents. À noter que ce sont les contrats de blé dur rouge de printemps qui ont bougé le plus en perdant 3 ½ cents.

L’Union Européenne a augmenté son estimé de la production de blé UE 2019/2020 de 145 millions de tonnes à 147,0 millions de tonnes. Elle a également ajusté son estimation des exportations de blé UE à 26 millions de tonnes.

En Russie, les ensemencements de blé d’hiver sont en cours. Le pays a également annoncé son estimation de la production de blé 2020/2021 à 79,733 millions de tonnes.

Pour le rapport WASDE, les analystes s’attendent à des inventaires mondiaux de blé de 287,03 millions de tonnes.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée sur une note partagée. Le contrat décembre 19 a fini en baisse de 45 cents. Les contrats de veau US aux échéances les plus rapprochées ont reculé de 1,05 à 1,35 $.

Les exportations de bœuf US vers la Chine au cours du mois de septembre dernier ont touché un record avec 3 millions de lbs.

Le 4 novembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 21 cents à 146,24 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 25,61 $. La découpe «Choice» a pris 68 cents et celle «Select» 1,71 $.

Aujourd’hui, le Feeder Cattle Exchange n’a pas vendu les têtes offertes en ligne. Le bétail en provenance du Nebraska et du Kansas, qui était en liste, avait un prix demandé à 117 $. Pour le Texas, les 146 têtes étaient à 113 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 352,000 têtes.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en baisse de 2,50 $.

Des 465 millions de lbs de porc US exportés en septembre dernier, 14,53 % étaient destinées à la Chine. Depuis le début de l’année, la Chine a reçu 539,806 millions de lbs en porc US, ce qui représente une hausse de 37,84 % par rapport au total de 2018, en additionnant 3 mois de plus. Certains experts, s’attendent à ce que les exportations de porcs US doublent en 2019 comparativement à 2018.

La société d’État COFCO (Chine) a signé une entente avec Danish Crown Inc pour importer l’équivalant de 100 millions de dollars US en porc US pour des livraisons en 2020.

Le 4 novembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 52 cents à 60,36 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes s’est reprise en gagnant 1,44 $. Les côtes ont perdu 2,17 $, mais les autres découpes ont clôturé dans le vert. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a continué de céder du terrain en reculant de 80 cents à 45,15 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 1,474 millions de têtes, ce qui est une hausse de 19,000 têtes comparativement à la semaine dernière.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article