Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 5 novembre 19

05 novembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée en baisse de 1 ½ à 2 cents.

Cet après-midi, le USDA a présenté ses données officielles sur les exportations pour le mois de septembre dernier. Dans le cas du maïs US, les chiffres ont confirmé une baisse des ventes à l’exportation hebdomadaires. En fait, pour le mois, 2,028,214 tonnes de maïs ont été expédiées. Le cumulatif pour septembre est donc le plus faible depuis 1975. Il est même moindre que celui de 2013 par 950,000 boisseaux, à un moment où le maïs avait été frappé par des conditions sèches sévères. Par ailleurs, le USDA mentionne également que les exportations d’éthanol US ont été les plus élevées depuis les 11 dernières années avec 100,3 millions de gallons.

Les prévisions météorologiques des 7 prochains jours indiquent de bonnes conditions pour la poursuite de la récolte. Dans l’est du Corn Belt, une moitié d’un pouce ou moins de pluie est attendue.

Hier, le rapport sur la progression des cultures a montré que dimanche dernier, la récolte de maïs US était terminée à 52 %.

Le rapport mensuel d’offre et de demande du mois de novembre sera publié vendredi. Un sondage de Reuters indique d’Ailleurs que le marché anticipe un rendement de maïs US 2019 à 167,5 bo./acre, ce qui serait une baisse de 0,9 bo./acre comparativement au mois précédent.

Soya

Les contrats de soya à Chicago ont clôturé en baisse de 3 ¾ à 4 ¼ cents. Le tourteau a terminé la session avec des gains de 60 cents/tonne. L’huile a perdu 30 points.

Cet après-midi, le rapport du USDA sur les exportations du mois de septembre dernier a indiqué que celles de soya US ont été de 16,63 % plus élevées qu’en septembre 2018 avec 3,89 millions de tonnes. La Chine a importé 966,626 tonnes de soya US, ce qui représentait une majorité des expéditions par 24 %.

Les exportations de soya brésilien ont été un record au cours du mois d’octobre dernier. Par contre, le cumulatif des exportations est de 9,671 millions de tonnes de moins que le record de 2018.

Hier, le rapport sur la progression des cultures a indiqué que dimanche dernier, la récolte soya US était terminée à 75 %.

Pour le rapport d’offre et de demande qui sera publié vendredi, le marché s’attend à une baisse de rendement de soya US de 0,3 bo./acre à 46,6 bo./acre, ce qui place la production à 3,51 milliards de boisseaux, une baisse de 40 millions de boisseaux par rapport à octobre dernier.

Blé

À la fermeture des marchés, les contrats de blé à Chicago et à Kansas avaient gagné 5 ½ cents. À Minneapolis, le blé était aussi en hausse de 1 ¾ cents.

Le rapport sur la progression des cultures signale qu’au 3 novembre dernier, 89 % du blé d’hiver US avait été ensemencé. Le USDA mentionne aussi que 71 % des semis ont émergés. Les conditions de culture du blé d’hiver US se sont améliorées de 1 % à 57 % dans les catégories «bon à excellent».

Concernant le rapport de vendredi, les analystes s’attendent à une projection des inventaires de fin d’année de blé US de 1,035 milliards de boisseaux. Si cette anticipation se réalise, ce sera une baisse de 8 millions de boisseaux par rapport à octobre.

Cet après-midi, le rapport sur les exportations du mois de septembre passé a montré que dans le cas du blé US, 84,19 millions de boisseaux avaient été exportés, ce qui représentait une baisse de 10,87 % par rapport à août dernier, mais aussi une augmentation de 28,6 % par rapport à septembre 2018.

Dans un appel d’offres, le ministère japonais de l’Agriculture recherche 123,928 tonnes de blé. 57,110 sont spécifiques aux États-Unis. Le reste est partagé entre le Canada et l’Australie.

Dans un appel d’offres qui se terminait aujourd’hui, l’Égypte a acheté 175,000 tonnes de blé pour des livraisons entre le 15 et le 25 décembre prochains. 120,000 tonnes sont d’origine française. Le reste de 55,000 tonnes vient de Russie.

Bœuf

Au son de la cloche, les contrats de bœuf US étaient en progression partagée. Les contrats de veau US ont fini la journée en baisse de 10 cents à 1,22 $. Le contrat novembre 19 a été le plus faible.

Le USDA estime que les exportations de bœuf US ont totalisé 253,2 millions de lbs durant le mois de septembre dernier.

Le 1er novembre dernier, le CME Feeder Cattle Index a gagné 43 cents à 146,45 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé était en progression partagée avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 26,23 $. La découpe «Choice» a pris 1,24 $ à 236,05 $. Celle «Select» a reculé de 56 cents à 209,82 $.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter 547 têtes à son encan en ligne. D’autres seront offertes aux enchères vendredi.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 234,000 têtes.

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont terminé la journée en hausse de 1,35 à 2,75 $.

Au cours du mois de septembre, les exportations de porc US ont été de 465,0 millions de lbs.

Le 1er novembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse par trois chiffres à 60,88 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse de 75 cents. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en baisse de 73 cents à 46,08 $.

Le Canada a obtenu l’autorisation d’exporter du porc en Chine.

7 installations porcines de Santa Catarina au Brésil ont été autorisées par les autorités chinoises à exporter en Chine.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 982,000 têtes, une hausse de 1,000 têtes comparativement à la semaine dernière.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article