Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Les agriculteurs brésiliens sont confrontés à des taux de fret élevés

29 janvier 2019, Soybean and Corn Advisor

À ce moment-ci de l’année, les coûts de fret sont toujours à la hausse au Brésil en raison de l’augmentation de la demande pour le transport du soya. En fait, ces coûts sont encore plus élevés cette année à cause des nouveaux taux minimums de fret obligatoires. En voici deux exemples :

Les coûts de transport du soya à partir de la ville de Cascavel à l’ouest de Paraná vers le Port de Paranagua à l’est du Paraná ont augmenté de 85 reals par tonne (0,63 $ par boisseau) en 2018 à 96 reals par tonne (0,72 $ par boisseau) cette année, ce qui représente une hausse de 13 %.

Le coût de transport du soya à partir de Sorriso au centre du Mato Grosso vers le Port de Paranagua est passé de 260 reals par tonne (1,95 $ par boisseau) en 2018 à 300 reals par tonne (2,25 $ par boisseau) cette année, ce qui correspond à une augmentation de 15 %. Des hausses similaires ont été observées partout au Brésil.

Plusieurs organisations de producteurs considèrent que les nouveaux taux minimums de fret obligatoires sont anticonstitutionnels. Elles ont donc demandé des suites judiciaires et ont exprimé leur opposition devant la Cour suprême du Brésil. Celle-ci a annoncé qu’elle se penchera sur la question, mais aucune décision n’a encore été prise.

Ces taux de fret sont extrêmement importants pour les agriculteurs brésiliens puisque 60 % du grain brésilien sont transportés par camion vers les installations d’exportation éloignées.

- - - - -

- - - - -


Partager cet article