Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Le maïs safrinha affecté par les conditions sèches dans le sud du Brésil

23 avril 2020, Soybean and Corn Advisor

Les agriculteurs du sud du Brésil restent préoccupés par leur maïs safrinha en raison de conditions de plus en plus sèches. L'État du Paraná est le deuxième plus gros producteur de maïs safrinha au Brésil et une partie importante de ce maïs safrinha été semée environ 30 jours plus tard que la normale.

Selon le directeur du Syndicat rural de la municipalité de Cascavel, située dans l'ouest du Paraná, la région est restée environ 20 jours sans pluie et le maïs safrinha est dans une phase critique pour déterminer le rendement. En plus d'être affecté par les conditions sèches, le maïs tardif pourrait également être soumis à des températures glaciales avant d'atteindre sa maturité.

Il est trop tôt pour dire avec certitude que les rendements de maïs seront affectés négativement par les conditions sèches, mais chaque jour supplémentaire de temps sec augmente le risque de rendements inférieurs. Ces conditions sèches pourraient également avoir un impact sur le maïs safrinha dans les États du Mato Grosso do Sul et de Sao Paulo. Les conditions sèches affectent également la récolte de maïs safrinha au Paraguay tout comme le maïs tardif dans le nord de l'Argentine.

Contrairement au sud du Brésil, le maïs safrinha du centre du Brésil se porte généralement bien. Dans l'État du Mato Grosso, qui est le plus gros État producteur de maïs safrinha au Brésil, on estime que 92% du maïs a été planté dans la période de semis idéale. Le maïs est maintenant pollinisé ou déjà en grains. Le maïs du Mato Grosso aura encore besoin de pluie pendant encore deux à trois semaines pour assurer une bonne récolte.

L'Institut d'économie agricole du Mato Grosso (Imea) estime que le Mato Grosso produira 32,45 millions de tonnes de maïs, soit une augmentation de 0,4% par rapport à l'année dernière. L’Imea estime que 9,05 millions de tonnes de maïs seront consommées au sein de l'État par l'élevage et la fabrication d'éthanol, ce qui est une augmentation de 4,3% par rapport à l'année dernière. Vers la fin 2019, l’Imea estimait que la consommation domestique de maïs dans le Mato Grosso augmenterait de 18% d'ici la fin 2020, mais la crise de Corvid-19 a modifié leur estimation. 2,6 millions de tonnes supplémentaires seront expédiées vers d'autres États brésiliens pour l'industrie de l'élevage. Le reste du maïs sera exporté.

Les agriculteurs du Mato Grosso sont très satisfaits des prix actuels du maïs. Le prix offert pour le maïs disponible dans la municipalité de Sinop, située dans le nord du Mato Grosso, se situe entre 38 reals et 40 reals par sac, soit environ 3,45 $ US à 3,65 $ US le boisseau. Le prix du maïs de nouvelle récolte qui sera récolté à partir de la fin mai ou au début juin est de l'ordre de 30 reals par sac ou environ 2,75 $ US le boisseau.


Partager cet article