Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

La récolte de soya du Brésil 2019/2020 ralentit à un rythme moyen sur les 5 dernières années

25 février 2020, Soybean and Corn Advisor

Les conditions continuent d'être humides dans le centre du Brésil alors qu’elles sont généralement sèches dans le sud du Brésil. Les conditions humides ont quelque peu retardé la récolte de soya et a entraîné des préoccupations localisées sur la qualité des semences, mais ces deux préoccupations sont demeurées localisées. 

Arc Mercosul a indiqué que le soya brésilien avait été récolté à 34,2% vendredi dernier, ce qui est à peu près moyen mais inférieur à l'année dernière lorsque 46,3% du soya avait été récolté à cette période. La récolte a progressé de 6,8% la semaine dernière, soit à environ la moitié de celle des dernières semaines.

Mato Grosso - Selon l'Institut d'économie agricole du Mato Grosso (Imea), les agriculteurs du Mato Grosso avaient récolté 73% de leur soya à la fin de la semaine dernière, contre 80% l'an dernier et 55,7% pour la moyenne quinquennale. Cela représente une avance de 15% sur la semaine. La récolte est la plus avancée dans la partie ouest de l'État où 89% du soya ont été récoltés. La récolte est la plus lente dans la partie nord-est de l'État où 48% du soya ont été récoltés.

Paraná - Le soya dans le Paraná a été récolté à 22% au début de la semaine dernière et le Département de l'économie rurale (Deral) a augmenté sa estimation de la production de soya 2019/2020 la semaine dernière de 0,66 million de tonnes pour une production record de 20,36 millions tonnes. S'il était vérifié, cet estimé dépasserait l'ancien record de 20 millions de tonnes produites pendant la saison de croissance 2016/17. Deral estime que 51% du soya était mature la semaine dernière et que 22% du soya avait été récolté. Les rendements de soya obtenus jusqu'à présent sont de l'ordre de 3 819 kg / ha (56,5 boisseaux / acre). Il semble que le soya planté plus tardivement aura un rendement plus élevé que le soya semé hâtivement qui a connu une diminution de la densité des cultures en raison des conditions sèches.

Cela représenterait une augmentation de 26% par rapport à la récolte affectée par les conditions sèches de l'an dernier. Les agriculteurs du Paraná ont vendu environ 30% de leur production de soya prévue, contre 20% actuellement pour les trois dernières années. Le prix du soya au cours des deux dernières semaines a atteint en moyenne 77,00 reals par sac (environ 8,50 $ US par boisseau), ce qui est 12% plus élevé que l'année dernière à cette période où il atteignait en moyenne 69,00 reals par sac (environ 7,80 $ US par boisseau).

Rio Grande do Sul - Des pluies irrégulières dans l'État de Rio Grande do Sul devraient entraîner des rendements décevants pour le soya. Ironiquement, le soya hâtif pourrait finir par avoir le rendement le plus faible parce que les conditions sèches de décembre et début janvier a eu un impact sur la récolte car elle était en floraison et au remplissage gousses. Le soya qui a été planté plus tardivement au cours du mois de novembre était encore en développement végétatif pendant la période des conditions sèches. Dans la partie centrale de l'État, les pluies prévues pour la semaine dernière se sont révélées très décevantes et maintenant les prévisions semblent sèches à l'avenir. Les températures ont été inférieures à la normale au cours du week-end avec des températures au-delà des 30 degrés.

Le soya de Rio Grande do Sul est à 58% au remplissage gousses et à 6% en maturité.

Goias - Dans la municipalité de Rio Verde, située dans le sud-ouest du Goias, les agriculteurs ont récolté environ la moitié de leur soya. Les récentes périodes de pluie prolongées ont retardé la récolte et entraîné des problèmes de qualité. C'est l'une des rares régions du Brésil où il existe des problèmes de qualité pour le soya. La plupart des agriculteurs de la région s'attendent à des rendements légèrement inférieurs à ceux de l'année dernière.


Partager cet article