Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Le rythme de récolte du soya 2019/20 au Brésil est plus lent que l'an dernier

06 février 2020, Soybean and Corn Advisor

La météo la semaine dernière au Brésil a été variable avec quelques pluies dans le sud du Brésil et surtout des conditions sèches dans le nord-est du Brésil. Les prévisions pour cette semaine sont un retour des pluies dans le nord-est du Brésil et des conditions plus sèches dans le sud du Brésil.

Les problèmes de conditions sèches dans le nord-est du Brésil ont été en grande partie résolus par les récentes pluies. Même si le soja a été semé plus tard que la normale dans le nord-est du Brésil, les récentes pluies ont été très bénéfiques. La seule zone où les conditions sèches sont une préoccupation est actuellement l'extrême sud du Brésil, en particulier dans l'État de Rio Grande do Sul.

Les premiers rendements de soya au Brésil sont pour la plupart positifs, mais ils ne sont pas de 100%. Une partie du soya semé hâtivement a été affectée par les conditions sèches, mais les rendements du soya tardif devraient être meilleurs.

Selon AgRural, le soya 2019/20 au Brésil a été récolté à 9% en fin de semaine dernière contre 19% pour l'année précédente et 9,8% pour la moyenne quinquennale. Le Mato Grosso est le plus avancé avec 26% de récoltes, tandis que la plupart des autres États ne font que commencer.

Mato Grosso - La récolte de soya dans le Mato Grosso est terminée à 26,6% contre 37,3% l'an dernier et 21,2% pour la moyenne des 5 dernières années. Cela représente une avance de 12% sur la semaine. Le rythme de récolte le plus avancé se situe dans l'ouest du Mato Grosso où 39% du soya a été récolté. Le rythme le plus lent se situe dans le nord-est du Mato Grosso où 10,8% ont été récoltés.

Dans la municipalité de Lucas do Rio Verde, située dans le centre-sud du Mato Grosso, le président du Syndicat rural local a indiqué que 90% du soya avait été récolté avec des rendements meilleurs que prévu. Les agriculteurs craignaient que le temps sec au début de la saison de croissance n'affecte les rendements, mais certains d’entre eux atteindraient 60 sacs par hectare (53,2 boisseaux / acre). Les agriculteurs plantent maintenant rapidement leur maïs safrinha et ils attendent une bonne récolte de maïs.

Dans la municipalité de Nova Mutum, située dans le centre-sud du Mato Grosso, la récolte de soya est terminée entre 35 et 40% et les rendements sont variables. Certains rendements sont inférieurs à ceux de l'année dernière alors que d’autres sont meilleurs que l'an dernier. Le président du Syndicat rural local s'attend à ce que les rendements de soya soient de 1 à 2 sacs par hectare (0,8 à 1,7 boisseau / acre) supérieurs à la moyenne de l'an dernier de 57 sacs par hectare (50,6 boisseaux / acre).

Paraná - Le soya de Paraná est récolté à 2%, contre environ 20% l'an dernier. Le Département de l'économie rurale (Deral) évalue le soya comme pauvre à 2%, moyen à 9% et bon à 89%. Les rendements hâtifs sont variables parce que le soya hâtif a rencontré des conditions sèches plus tôt dans la saison de croissance. Les rendements du soya tardif devraient être meilleurs. La production totale de soya dans l'État devrait être bien meilleure que la récolte de l'année dernière affectée par des conditions sèches. 

Rio Grande do Sul - L'État de Rio Grande do Sul terminera probablement avec le soya le moins productif de tous les États du Brésil. Les températures élevées et les pluies irrégulières de décembre et janvier ont eu un impact sur le développement du soya. Le président de l'Association des producteurs de soya et de maïs de Rio Grande do Sul (Aprosoja / RS) estime que la production de soya dans l'État pourrait être en baisse de 20% par rapport aux attentes initiales. Si cette information se vérifie, cela pourrait signifier une perte potentielle de 3 millions de tonnes par rapport aux 19 millions de tonnes qui étaient attendues au début de la saison de croissance. 

Mato Grosso do Sul - Le président de l'Association des producteurs de soya et de maïs du Mato Grosso do Sul (Aprosoja MS) est optimiste quant au fait que les rendements du soya de l'État ne seront pas aussi mauvais qu'on le craignait plus tôt dans la saison de croissance. Les précipitations en septembre, octobre et novembre ont été inférieures à la moyenne, mais les pluies se sont améliorées en décembre et janvier. Il estime que le rendement du soya à l'échelle de l'État sera de l'ordre de 52 sacs par hectare (46 boisseaux / acre). La récolte hâtive de soya commence tard en raison du retard des semis et la récolte se prolongera jusqu'à la mi-mars. Les agriculteurs ont déjà vendu 50% de leur production de soya prévue à bon prix.

Dans la municipalité de Caarapo, située dans le sud du Mato Grosso do Sul, les rendements de soya devraient se situer entre 50 et 60 sacs par hectare (44,4 à 53,2 boisseaux / acre). Dans la municipalité de Chapadao do Sul, située dans le nord du Mato Grosso do Sul, le rendement moyen du soya est attendu dans la fourchette de 60 sacs par hectare (53,2 boisseaux / acre) et les agriculteurs plantent activement leur coton et leur maïs safrinha.

Sao Paulo - Dans la municipalité de Candido Mota, située dans le sud de Sao Paulo, le soya est récolté à environ 20% et les premiers rendements sont inférieurs aux attentes. Actuellement, les agriculteurs récoltent du soya semé en septembre (environ 40% du total) et les rendements sont inférieurs de 30% à l'an dernier en raison des conditions sèches qui ont eu lieu plus tôt dans la saison de croissance. Pour les 60% de soya semés en octobre, les rendements devraient être meilleurs, mais la récolte a actuellement besoin de pluie après au moins deux semaines de conditions sèches. Les agriculteurs sont actuellement des vendeurs plus lents en raison de l'incertitude de leur production.


Partager cet article