Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Les analystes brésiliens sont optimistes quant aux exportations de soya brésilien

29 janvier 2020, Soybean and Corn Advisor

Il y a eu beaucoup de spéculations récemment concernant les futures exportations de soya du Brésil compte tenu de la signature de l'accord commercial de phase 1 entre les États-Unis et la Chine.

La semaine dernière, Noticias Agricolas a annoncé que le cabinet de conseil SIMConsult estimait qu'en 2020 le Brésil exporterait 77 millions de tonnes de soya, dont 62 millions en Chine et 15 millions dans le reste du monde. Ils estiment que le gros avantage pour le Brésil est que le soya brésilien est moins cher, plus propre et contient entre 46 et 48% de protéines contre 42% pour le soya des États-Unis. Vlamir Brandalizze de Brandalizze Consulting estime qu'en 2020 le Brésil exportera entre 75 à 80% millions de tonnes de soya.

Selon Brandalizze, la production de soya au Brésil génère une marge bénéficiaire de 5% à 25% selon les régions. Dans la région du centre-ouest, le soya a une marge bénéficiaire de 5% ou un peu plus, tandis que dans le sud du Brésil, les bénéfices sont de l'ordre de 25% en raison de la baisse des coûts de transport. Une monnaie brésilienne plus faible par rapport au dollar rend le soya brésilien encore plus compétitif.

En conséquence, ils estiment que les acheteurs du gouvernement chinois achèteront plus de soya aux États-Unis, même s'ils sont plus chers, tandis que les entreprises privées achèteront le soya moins cher du Brésil.

Une autre source d'optimisme au Brésil est la forte demande intérieure de soya du secteur en plein essor de l'élevage et des fabricants de biodiesel qui devront traiter environ 4 millions de tonnes de soya en 2020 pour obtenir les 600 000 tonnes d'huile de soja nécessaires à la production de biodiesel.

Les agriculteurs brésiliens ont déjà vendu plus de 40% de leur production de soya prévue pour 2019/20 à de très bons prix, ils ne sont donc pas pressés de vendre du soya supplémentaire. Ils ne vendront que s'ils ont des factures à payer au cours des 60 prochains jours. De plus, ils ont également commencé à vendre une partie de leur production 2020/21 qu'ils planteront plus tard cette année.


Partager cet article