Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Le resserrement de l’offre de maïs dans le sud du Brésil pourrait empirer dans un avenir proche

16 janvier 2020, Soybean and Corn Advisor

Les récentes conditions chaudes et sèches dans le sud du Brésil pourraient aggraver l’offre déjà limitée en maïs dans la région. Le sud du Brésil est le centre de la production porcine et avicole au Brésil, mais les agriculteurs de la région ne peuvent pas produire suffisamment de maïs pour répondre à la demande. Par conséquent, le maïs nécessaire est importé du centre du Brésil ou importé d'Argentine ou du Paraguay voisins.

L'offre restreinte en maïs est particulièrement importante pour les producteurs de porc et de volaille de l'État de Santa Catarina, qui est l'État brésilien qui doit importer le plus de maïs. Les éleveurs sont très inquiets cette année car ils devront importer plus de maïs que la normale en raison de la baisse de la production locale de maïs.

Dans une étude menée par la Confédération de l'agriculture et de l'élevage de l'État de Santa Catarina (FAESC), ils ont conclu que la partie ouest de l'État était le plus durement touchée par les intempéries. Par exemple, dans la municipalité de Campo Novos, située dans le centre-ouest de Santa Catarina, on estime que 18% du soya, 15% du maïs et 12% des haricots secs ont été perdus en raison de la chaleur et de la sécheresse. Dans d'autres régions de l'ouest de Santa Catarina, les pertes de récolte sont estimées à 30%.

La pénurie de maïs attendue pourrait devenir encore pire en raison des conditions météorologiques défavorables dans l'État voisin du Rio Grande do Sul, où les pertes de maïs dans tout l'État sont estimées à 33% ou plus.

Le président de la FAESC et le président de la Confédération nationale de l'agriculture et de l'élevage du Brésil (CNA), estiment qu'un moyen d'améliorer la situation est d'importer davantage de maïs d'Argentine et en particulier du Paraguay. La région productrice de maïs du sud du Paraguay est assez proche de l'ouest de Santa Catarina (environ 500 kilomètres), qui est beaucoup plus proche que les champs de maïs du centre du Mato Grosso (environ 2 000 kilomètres).

Le Brésil, le Paraguay et l'Argentine ont récemment convenu de normes douanières et phytosanitaires qui ont ouvert la voie au transport du maïs par camion du sud du Paraguay à travers l'Argentine et dans l'ouest de Santa Catarina.

JBS a déjà annoncé qu'elle importera 200,000 tonnes de maïs d'Argentine afin de répondre à ses besoins pour le bétail. Compte tenu de la situation actuelle de la production de maïs de pleine saison dans le sud du Brésil, davantage d'importations de maïs sont possibles au cours des prochains mois jusqu'à ce que les agriculteurs commencent à récolter leur maïs safrinha en juin et juillet prochains.


Partager cet article