Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

L'achèvement des ensemencements de soya dans le nord-est du Brésil retardé par les conditions sèches

12 décembre 2019, Soybean and Corn Advisor

Selon AgRural, les agriculteurs brésiliens avaient semé 93% du soya 2019/2020 à la fin de la semaine dernière et la majorité du soya non planté restant se situe dans le nord-est du Brésil. Les pluies d'été commencent généralement plus tard dans la région de Matopiba, dans le nord-est du Brésil, qui comprend les États de Maranaho, Tocantins, Piaui et Bahia, mais cette année, les averses ont commencé encore plus tard que la normale.

Le début de la saison de croissance dans le nord-est du Brésil a été compliqué. Les pluies qui sont tombées dans la région ont été généralement dispersées et irrégulières, mais certains agriculteurs sont satisfaits du développement du soya hâtif alors que d'autres agriculteurs attendant toujours suffisamment d'humidité du sol pour semer leur soya 2019/2020.

Malheureusement, les prévisions pour le nord-est du Brésil indiquent à court terme un temps plus sec que la normale et des températures plus chaudes que la normale. Si cette prévision se vérifie, il est possible qu'une partie du soya soit semée après la période d’ensemencement idéale. Les semences de soya qui se font plus tard que la normale au Brésil ne signifie pas nécessairement que les rendements potentiels seront affectés négativement car si les conditions météorologiques pendant la saison de croissance restante sont bénéfiques, le soya pourrait toujours avoir des rendements acceptables.

Le problème potentiel pour le soya dans le nord-est du Brésil est le fait que les pluies d'été se terminent généralement plus tôt que dans d'autres parties du pays. Si cela s'avère être le cas au début de 2020, il pourrait y avoir des rendements décevants, en particulier pour le dernier soya semé.


Partager cet article