Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Le Brésil pourrait devoir importer du maïs avant la récolte safrinha en juin prochain

10 décembre 2019, Soybean and Corn Advisor

Le temps au Brésil a été généralement favorable pour le maïs de pleine saison. Une grande partie du maïs est en développement végétatif. Le maïs hâtif ayant déjà été pollinisé, il commence le remplissage des grains. 

Maïs pleine saison à Rio Grande do Sul - L'État de Rio Grande do Sul sera le plus gros producteur de maïs pleine saison au Brésil cette saison. Emater a rapporté la semaine dernière que les agriculteurs de Rio Grande do Sul avaient planté 88% de leur maïs de pleine saison contre 91% l'année dernière. Le maïs est à 50% en développement végétatif, à 22% en pollinisation et à 28% au remplissage des grains. 

Maïs pleine saison à Paraná - Le Département de l'économie rurale de l'État de Paraná (Deral) a signalé que les agriculteurs de l'État ont semé 100% de leur maïs et que la récolte est à 55% en développement végétatif, à 34% en pollinisation et à 11 % au remplissage des grains. Le maïs est classé à 0% «médiocre», 9% «moyen» et 91% «bon».

Pénuries de maïs potentielles au Brésil - En plus de surveiller les conditions météorologiques et les progrès du maïs de pleine saison, il y a un sujet brûlant au Brésil qui concerne la possibilité d'un approvisionnement en maïs très serré d'ici le mois de juin prochain au moment où débutera la récolte de maïs safrinha. Le problème est que les agriculteurs exportent trop rapidement du maïs en raison de la dévaluation de la monnaie brésilienne.

Il en résultera un approvisionnement très restreint en maïs, ce qui entraînera une hausse des prix intérieurs et les utilisateurs nationaux craignent une guerre d'enchères pour les approvisionnements disponibles. Il existe également une possibilité distincte que le Brésil doive importer du maïs du Paraguay et d'Argentine pour combler l'écart jusqu'à ce que commence la récolte de maïs safrinha. Les exportations de viande augmentent au Brésil et les éleveurs ont été avertis de la raréfaction des approvisionnements et de la hausse des prix du maïs. Ils doivent prendre des mesures dès maintenant pour assurer leur approvisionnement en maïs pour les rations animales.

Les prix domestiques du maïs au Brésil restent élevés. Dans le Mato Grosso, qui est le premier État producteur de maïs au Brésil, les prix du maïs la semaine dernière étaient en moyenne de 29,78 reals par sac, soit environ 3,30 $ US le boisseau. Tout le maïs du Mato Grosso est de la production de safrinha et le prix d'équilibre pour la production de maïs safrinha de l'État se situe entre 2,00 et 2,25 $ US le boisseau, selon les rendements. Ce sont des prix du maïs très attractifs dans le Mato Grosso et ils pourraient encourager les agriculteurs à semé autant de maïs safrinha que possible, si le temps le permet. Les prix du maïs dans les autres États sont encore meilleurs qu'au Mato Grosso.


Partager cet article