Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Brésil : des exportations record de maïs pourraient entraîner une pénurie de celui-ci

04 décembre 2019, Soybean and Corn Advisor

L'État de Santa Catarina, dans le sud du Brésil, est l'un des principaux États producteurs de bétail, mais les éleveurs de cet État craignent la hausse des prix du maïs sur le marché intérieur. L'État accusera un déficit d'environ 4,5 millions de tonnes de maïs en 2020, ce qui nécessitera des importations en provenance d'autres États du Brésil ou du Paraguay et de l'Argentine, des pays voisins.

La Fédération de l'agriculture et de l'élevage de Santa Catarina (FAESC) a indiqué que les producteurs de bétail de l'État seraient confrontés à des pénuries de maïs et à des prix plus élevés en 2020. Le président de la FAESC attribue cette pénurie à une offre très serrée, à une demande intérieure forte pour le maïs et à des exportations en forte hausse et à une monnaie brésilienne plus faible.

Les exportations de maïs brésiliennes en 2019 pourraient établir un nouveau record de 41 millions de tonnes en raison de l'affaiblissement de la devise brésilienne, qui s'échange actuellement à environ 4,2 reals par dollar US. La forte demande intérieure provient de deux sources: les éleveurs de bétail et les producteurs d'éthanol.

Les exportations de viande continuent d'augmenter, principalement en raison de la forte demande de protéines animales en provenance de Chine. En fait, les prix du bétail vivant sont record au Brésil et dans certains cas, 50% plus élevés qu’au début de 2019. La demande de maïs pour la production d’éthanol devrait atteindre 5 millions de tonnes en 2020. La production d'éthanol à base de maïs se situe dans la région centre-ouest du Brésil, qui est également la principale source d'importation de maïs à Santa Catarina,

Le fait que les agriculteurs de Santa Catarina aient réduit leur superficie de maïs au cours de la dernière décennie au profit d’une production accrue de soya a encore aggravé la situation.

Le déficit de maïs à Santa Catarina en 2020 devrait s'élever à 4,5 millions de tonnes, et l'essentiel du maïs importé provient des États de Matos Grosso, Mato Grosso do Sul et Paraná. Le président de la FAESC s'attend également à une augmentation des importations de maïs en provenance du Paraguay et de l'Argentine. L’État de Santa Catarina a récemment conclu un accord avec le Paraguay et l’Argentine pour l’importation de maïs en provenance de ces deux pays.

L’impact le plus important du déficit de maïs devrait toucher les petits éleveurs indépendants qui disposent de moins de moyens pour supporter des coûts d’alimentation plus élevés. Le vice-président de la FAESC a indiqué qu'il commençait à être très inquiet en août lorsque le Brésil a exporté 7 millions de tonnes de maïs en un mois. On craint maintenant que les prix du maïs à Santa Catarina atteignent 50 reals par sac, soit environ 5,50 dollars US par boisseau.

Le nord-est du Brésil est une autre région déficitaire en maïs et il est possible que les Brésiliens importent même un peu de maïs des États-Unis pour le nord-est du Brésil en raison du coût élevé du transport du maïs depuis des régions lointaines du Brésil.


Partager cet article