Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Brésil 2019/2020 : 90% du soya semé

03 décembre 2019, Soybean and Corn Advisor

Les conditions météorologiques au Brésil continuent de s’améliorer, mais elles restent inégales, avec des conditions de sèche dans certaines parties du centre-sud du Brésil et dans le nord-est du pays. La météo s’est suffisamment améliorée au Brésil pour passer d’un biais neutre à la baisse à un simple biais neutre. Au Brésil, le soya tardif peut toujours avoir des rendements acceptables aussi longtemps que le temps le permet pendant le reste de la saison de croissance. Le soya tardif aura le plus gros impact sur les cultures de maïs safrinha.

La récolte de soya brésilien 2019/2020 est ensemencée à environ 88-90%, contre 93% l'année dernière et 85% pour la moyenne des 5 dernières années. Les ensemencements de soya sont essentiellement terminés dans le Mato Grosso et dans le Paraná. Les zones restantes à semer se trouvent dans le nord-est et dans l'extrême sud du Brésil. 

Mato Grosso - Les semis de la culture de soya 2019/2020 dans le Mato Grosso sont essentiellement terminés. Parmi les semis de soya les plus hâtifs au Brésil, certains se trouvaient dans la municipalité de Sapezal, située dans la partie occidentale du Mato Grosso. En dépit d'un début de campagne semé irrégulièrement, les agriculteurs s'attendent toujours à récolter de bons rendements de soya dans une fourchette de 55 sacs par hectare (environ 49 bo./acre) et ce, à partir de début janvier. Pratiquement tout le soya de la municipalité sera suivi d'une deuxième récolte de coton ou de maïs.

Paraná - Selon le Département de l'économie rurale (Deral), le soya dans le Paraná est planté à 98% avec 4% en germination, 84% en développement végétatif, 11% en floraison et 1% au remplissage des gousses. Le soya du Paraná est classé 4% «pauvre», 19% «moyen» et 77% «bon». 

Dans la municipalité de Castro, située dans le centre-est du Paraná, la culture du soya a été plus lente que la normale, mais le développement du soya est maintenant à peu près normal. Le président du Syndicat rural de Castro s'attend à ce que les rendements de soya atteignent en moyenne 66 sacs par hectare (58 boisseaux / acre), ce qui constituerait une amélioration par rapport à la récolte touchée par les conditions sèches de l'an dernier. Les agriculteurs ont contracté à terme 25% de leur production de soya prévue, contre 19% l'année dernière à la même période. Les prix récents se situent autour de 85,00 reals par sac (environ 9,65 $ US le boisseau). 

Rio Grande do Sul - Selon Emater, les semis de soya dans le Rio Grande do Sul sont terminés à 72%, contre 84% l'année dernière et 80% pour la moyenne des 5 dernières années. Les semis de soya ont progressé de 19% la semaine dernière et il est présentement en développement végétatif. Des pluies excessives ont entraîné des retards de plantation dans cet État. Par exemple, dans la municipalité de Sao Pedro do Sul, située dans le centre de Rio Grande do Sul, le soya est semé à 50%, contre 80% l’an dernier. 

Un pourcentage important du soya dans l'État est cultivé en double après le blé et la récolte de blé dans l'État est actuellement presque terminée. Bien que les semis aient été quelque peu retardés dans l'État, les agriculteurs s'attendent toujours à de bons rendements de soya. Ils sont très satisfaits des prix actuels du soya dans l'État, qui sont compris entre 80 et 82 reals par sac (environ 8,85 à 9,10 $ US par boisseau).

Premières spores de rouille de soya détectées dans le Paraná - Le service de vulgarisation de l'État de Paraná (Emater) a annoncé la semaine dernière que les premières spores de rouille de soya avaient été détectées dans le sud-est de l'État. Les spores ont été détectées par le système de 240 dispositifs de collecte positionnés autour de l'État. Aucune rouille de soya n'a encore été détectée dans les champs commerciaux de soya de l'État et Emater conseille aux agriculteurs de surveiller leurs champs pour détecter la présence de rouille. Emater a indiqué que dès que la rouille est détectée dans leurs champs, les agriculteurs devraient être prêts à appliquer immédiatement une application de fongicide approuvée.

Prix ​​élevés du soja au Brésil - Les prix du soya au Brésil continuent de se renforcer en raison de l'affaiblissement de la devise brésilienne et du manque d'offre disponible. Le prix du soya hâtif dans les ports brésiliens se situe dans une fourchette de 90 reals par sac ou plus (environ 10,00 $ US par boisseau, au taux de change de 4,1 reals par dollar). La nouvelle récolte devrait commencer au début janvier dans l'ouest du Mato Grosso, où ont été plantés certains semis de soya hâtif.


Partager cet article